mercredi 20 novembre 2019

Réservez dès maintenant au 03.85.78.59.50

Soirée Beaujolais : Samedi 23 Novembre

Repas dînatoire et soirée musicale «Cave Men» : Vendredi 6 Décembre

Soirée de la St Sylvestre : Mardi 31 Décembre

Édito
Les cheminots qui, vendredi, ont décidé de ne pas travailler ont délibérément pris en otage les usagers. Les conséquences de ce mouvement n’étaient pas acceptables.
Questions à...
«La Bourgogne est reconnue mondialement...» déclare le Président de Paris 2024 dans une interview à creusot-infos.
Le leader de l’opposition, qui avait échoué de peu en 2014, sera bien à nouveau candidat. Sa liste et son projet seront dévoilés en janvier. Mais Charles Landre a déjà donné quelques pistes dans une interview à creusot-infos.
«Un projet neuf et des pratiques nouvelles»
«L’élection sera le statuquo ou innover»
«Il faut rendre la ville attractive»
«Les quartiers ont besoin d’une action humaine»
1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des transports, Michel Neugnot réagit au mouvement à la SNCF, revendiqué «droit de retrait» qui a privé de trains TER des milliers de voyageurs vendredi et qui s’est poursuivi…
«Tout est fait pour que la sécurité soit assurée»
«Sur un Dijon – Nevers pas question de supprimer les contrôleurs»
«Dans les Ardennes c’était un accident de la route»
«C’est un mauvais procès de dire qu’il y avait une situation d’insécurité faute de contrôleurs»
Écouter, lire, voir
> LE CREUSOT - MONTCEAU > Communauté Urbaine

MOREY : Un centre bourg entièrement rénové

21/10/2019 02:55Lu 1613 foisImprimer l’article
Il a été officiellement inauguré samedi 19 octobre.
Beau parterre de personnalités pour l’inauguration de la place du village et la rénovation de l’église : le député Rémy REBEYROTTE, le président de la CUCM David MARTI et le vice-président Hervé MAZUREK, la conseillère régionale Nisrine ZAÏBI, les conseillers départementaux Claudette BRUNET-LESCHENAULT et Jean Christophe DESCIEUX, les maires et représentants des municipalités de Morey, St Bérain sur Dheune, St Julien sur Dheune, Essertenne, Montcenis, Perreuil et les artisans Joël CHARTON (Entreprise GUINOT) et Corrado SEPPOLONI ( entreprise Seppoloni)  

C’est en cortège depuis la salle des fêtes que toutes ses personnalités se rendirent place du village pour couper le ruban d’inauguration et faire le tour des lieux rénovés : église et chemin d’accès au cimetière. Un ensemble de travaux qui met en valeur le patrimoine du centre bourg de cette petite commune rurale.
La pluie ne permettant pas les allocutions en plein air, c’est à la salle des fêtes que se poursuivit l’inauguration.        

Ils ont déclaré :
Kader ATTEYE, maire de Morey
« Aujourd’hui est un jour important pour notre commune : notre église, notre place, notre cimetière ont subi d’importants travaux de rénovation et de mise aux normes. Plus de trois ans ont été nécessaires pour que la décision du conseil municipal se transforme en une réalisation que nous avons le plaisir d’inaugurer ce jour.


Tout d’abord l’église : celle-ci fait partie des 50 000 églises construites avant 1905 et dont l’entretien incombe à la commune. Certes, la décision d’entreprendre des travaux ne constitue pas une obligation, mais tout dommage résultant de l’absence d’entretien engage notre responsabilité. Et justement , ces travaux étaient indispensables pour préserver l’édifice car nous sommes collectivement attachés à ce patrimoine religieux, ce qui a justifié son entretien car elle appartient à l’histoire de notre village.
Les travaux ont porté sur la rénovation et la préservation des murs extérieurs tout en intégrant une démarche de développement durable dans le choix des matériaux et des produits utilisés. Je voudrais remercier l’artisan (Entreprise SEPPOLONI)  et son équipe pour la qualité des travaux réalisés tout en restant dans l’enveloppe financière allouée. Enveloppe constituée par les fonds d’état obtenus grâce à notre député Rémy REBEYROTTE, et par les fonds départementaux soutenus par nos deux conseillers départementaux Claudette BRUNET LESCHENAULT et Jean Christophe DESCIEUX avec cependant le regret de ne pas avoir eu la totalité de l’aide départementale prévue faute de coordination sur le terrain. Malgré ces aides conséquentes, le reste à charge a été important pour les finances de notre petite commune. J’ai conscience que certains de nos concitoyens s’interrogent sur un tel investissement au détriment d’autres projets, mais je maintiens que le patrimoine est un bien qui doit être transmis aux générations futures et en bon état. Je terminerai sur ce sujet par une citation de Félix Guillaume Marie BOGAERTS : le plus beau paysage du monde est celui qui, dans son lointain, nous offre après une longue absence le clocher du lieu qui nous a vu naître.   
Concernant la place de la mairie, le premier constat a été de voir ce lieu dépourvu de verdure, le comble pour une commune rurale. Après réflexion et planification, une réorganisation de cette place a été retenue. Je voudrais remercier les services d’architecture de la CUCM qui ont élaboré le projet en accord avec les attentes de la municipalité. Je remercie également l’entreprise GUINOT, représentée ce jour par Joël CHARTON pour le travail réalisé par les employés. Le financement a été entièrement réalisé par la CUCM et je profite de la présence du président David MARTI pour la remercier. Je souligne l’intérêt du cadre intercommunal pour cette réalisation : cohérence de l’aménagement du bourg et solidarité pour l’aide financière apportée.
Enfin, dans la continuité de la place, ont été réalisés des travaux d’accessibilité pour les personnes handicapées et à mobilité réduite devant se rendre au cimetière. C’est grâce aux aides du Conseil Départemental et de la CUCM que les travaux ont pu être réalisé car la complexité des lieux n’a pas facilité la tâche.  
En conclusion, l’aménagement du bourg a été une opération lourde pour tous, mais elle est le signe de la vitalité, de l’attractivité et de l’amélioration du cadre de vie de notre commune. Nos territoires ruraux sont des lieux de caractère et d’authenticité, il faut les préserver et aussi les promouvoir »    

Claudette BRUNET-LESCHENAULT, conseillère départementale
« Merci Monsieur le maire pour cette invitation. Vous avez cité les subventions, certes pas toujours à la hauteur des espérances, mais c’est avec grand plaisir que nous avons soutenu le dossier de Morey. J’étais venue pour me rendre compte de l’importance de cette rénovation et du travail qui restait à faire. Une église c’est un patrimoine et dans votre discours vous avez bien dit que ce monument était un repère quand on partait ou quand on revenait, symbole d’une appartenance à un lieu, à une terre. C’est une belle réalisation ainsi que la place avec l’aide de la CUCM. Je souhaite que vous puissiez continuer dans d’autres projets de rénovation et de respect du patrimoine et du lien social »

Rémy REBEYROTTE, député
« Je voudrais féliciter toute l’équipe municipale de Morey pour l’investissement et le travail réalisé : construire le projet et arriver à cet aménagement global du bourg est remarquable. En visitant vos réalisations je me rappelais que dans les instances nationales j’entends souvent les relations compliquées entre les communes et les intercommunalités, mais ce n’est pas le cas ici ! Je connais bien les maires des différentes communes de la CUCM et tous sont ravis du travail qui se fait dans cette communauté. Nous venons de voir des aménagements portés par l’intercommunalité, en lien avec la commune, et au-delà de la rénovation de l’église, c’est l’ensemble du périmètre qui a évolué et qui est maintenant remarquable. Réhabiliter un bourg c’est extrêmement important : c’est le lieu où on se rassemble, où on a plaisir à se retrouver, c’est lui qui donne l’image de la commune et vous avez réussi dans cette rénovation alors que je sais que ce n’étais pas un dossier facile. Je voudrais également saluer les entreprises et rappeler que toutes les communes qui investissent comme vous soutiennent les activités des entreprises de leur bassin et de leur territoire. Félicitations à tous ceux qui ont travaillé et partagé ces réalisations. »

Jean Christophe DESCIEUX, conseiller départemental
« Ce sont toutes nos 36 000 communes qui font le charme de notre pays. Certes cette grande diversité coûte mais c’est par de tels travaux que l’on valorise le patrimoine et je vous félicite d’avoir mis en avant votre village, bravo à vous mais aussi à la CUCM. En plus, malgré ce temps maussade, nous sommes dans des lieux particulièrement jolis avec ces paysages qui invitent les touristes à découvrir cette commune que vous venez de mettre en valeur. »  

Nisrine ZAÏBI, conseillère régionale
«  J’ai suivi votre projet au sein du conseil régional et je savais que c’était très difficile pour une petite commune de concrétiser un tel projet. Aussi je souligne l’importance de la CUCM, ce sont leurs services techniques qui vous ont accompagné et qui ont concrétisé le travail de toute l’équipe municipale. Je suis très sensible à cette conservation du patrimoine car dans le cadre de mes déplacements au conseil régional je n’hésite pas à visiter toutes ces églises de village , et au-delà de l’aspect cultuel il y a une atmosphère qui se dégage dans ces lieux de paix et de recueillement et en plus j’adore les vitraux ! Je regrette comme vous le manque d’implication des services à la région sur un sujet qui me tient à cœur : la rénovation du petit patrimoine dans nos villages. Le comble fut que le montant de votre rénovation est énorme pour vous mais trop faible pour que la région puise subventionner! Nous prenons en compte ces difficultés et ces remarques dans les territoires pour les porter au plus haut au sein du conseil régional et obtenir des solutions dans un avenir proche...Nous avons à cœur à la région de créer des agences techniques pour apporter cet engineering qui manque aux collectivités locales et d’être au plus près des territoires. Je souscris totalement à ce qui a été dit sur les entreprises, elles ont un rôle à jouer, elles maintiennent l’emploi sur le territoire, et d’une manière globale tout le tissus économique du territoire a sa place dans la construction, la rénovation et la réhabilitation. Merci à tous et je vous souhaite d’autres projets ! »

David MARTI, président de la CUCM
Je salue collectivement tous les élus et les personnes présentes.
C’est toujours avec plaisir que je viens à Morey, commune qui est une des dernières à avoir intégré la CUCM. C’est l’exemple même du travail dans le bloc communal : la commune a un projet, on le discute dans l’intercommunalité, cette dernière recherche comment on pourrait encore améliorer les aménagements pour être en concordance avec la volonté du maire et son équipe pour rendre le village plus attractif, c’est de cette manière que nous avons travaillé. Même si la commune est entrée très récemment dans la CUCM nous avons pu réaliser ensemble ces travaux : vous l’église, nous les aménagements qualitatifs autour et aujourd’hui nous pouvons constater que tout a été bien fait et je m’en réjouis. Comment pourrait-on vivre dans une intercommunalité si les maires ne se sentaient pas à l’aise et se questionnaient sur leur pouvoir au sein de l’intercommunalité. Dans la CUCM nous avons été assez précurseur et je tiens beaucoup au statut de la communauté, je me suis battu comme un forcené pour garder ce statut qui nous protège. En parallèle j’ai toujours dit que la CUCM était aussi rurale et qu’il fallait faire ce mariage rural – urbain dans les meilleurs conditions possibles tout en créant les conditions d’un travail en commun. Je pense que nous y sommes collectivement parvenus et aujourd’hui il n’y a pas un maire qui souhaite partir, bien au contraire. Au moment de la dernière réforme territoriale certains maires de petites communes avaient la crainte d’être contraints de quitter la communauté, je les ai rassurés : la réforme porte sur l’intégration et non sur la sortie donc si vous voulez rester vous restez ! Cette appartenance à la communauté, elle est forte chez les maires des petites communes rurales, je dirai même qu’elle est plus forte que les autres communes, et les maires se sont approprié cette identité, j’en suis fier et heureux. Je ne voudrais pas qu’une nouvelle réforme mettre à mal ce que nous avons mis en commun depuis des années, notre intercommunalité est très soudée, nous sommes dans le top 5 des intercommunalités les plus intégrées et nous ne devons pas remettre en question tout ce travail. La CUCM est présente tous les jours, sur Morey et sur toutes les autres communes. La territorialisation est l’un des plus bel exemple d’intégration de toutes les communes et je suis souvent sollicité pour témoigner au niveau national sur cette réussite.  
Rural et urbain vivent très bien ensemble et j’ai plaisir de me rendre dans toutes les communes du territoire dont Morey que je ne connaissais que de nom avant votre intégration, et où j’ai maintenant le plaisir de venir régulièrement pour soutenir votre volonté farouche de développer cette commune. Merci à tous. »

Pour terminer cette série de déclaration, le maire de MOREY remercia Marie Jeanne, secrétaire de mairie, qui fera valoir prochainement ses droits à la retraite et qui a été beaucoup impliquée dans les dossiers liés aux travaux.
Serge POCHERON