lundi 23 septembre 2019
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Dans une longue interview, le Président de la Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire parle sans langue de bois. Il dresse des constats, accuse, parle de l’avenir et de la question de l’eau.
Il dénonce la main des Etats-Unis derrière des associations agissantes.
«On a des agriculteurs sur les rotules et petit à petit ils se désespèrent»
«Désolé, mais un steak végétal, ce n’est pas une entrecôte»
«On met de l’eau potable dans les toilettes et on n’est pas capable de répondre à l’abreuvement de nos animaux»
Le lundi 9 septembre 2019 restera dans l’histoire pour l’Hôtel-Dieu du Creusot, avec la première intervention chirurgicale réalisée avec le robot chirurgical, le 1er de Saône-et-Loire.
Le Docteur Jean-Philibert Combier a réagi dans une interview exclusive à creusot-infos.
«Le robot ne remplace pas le chirurgien. Il exécute ses gestes. C’est un progrès considérable»
«C’est capital pour recruter de jeunes médecins»
«Le Maire du Creusot a eu une vision d’avenir et de progrès sur ce dossier stratégique»
Vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées et de l’apprentissage, Stéphane Guiguet détaille l’implication de la Région en matière d’investissements, mais aussi pour «le pouvoir d’achat des lycéens et de leurs familles».
Écouter, lire, voir
> LE CREUSOT - MONTCEAU > Communauté Urbaine

LE CREUSOT - MONTCEAU : Le point sur les dossiers votés jeudi soir au conseil de communauté

28/06/2019 08:25Lu 1593 foisImprimer l’article
Du neuf pour les transports urbains, jusqu'à la gare TGV et jusqu'aux Combes... Des bornes électriques à Mont-St-Vincent et St-Sernin du Bois...  420.000 euros de subventions pour les quartiers de Torcy, du Creusot et de Montceau.... De nouvelles implantations à Mach 2...
46.570 euros pour l'école du numérique au Creusot... 25.000 euros pour l'ADIL... L'aménagement du Boulevard du 8 Mai à Torcy à la loupe...


46 570 € de subventions pour soutenir l’école du numérique
La communauté urbaine accorde une subvention de 46 570 €  à WebForce3 au titre de la formation « Développeur intégrateur Web »  dans le cadre de l’Ecole du numérique sur le territoire  de la communauté urbaine Creusot Montceau.
Afin de faire du numérique un outil de soutien et d'aide au développement des entreprises présentes sur son territoire, la communauté urbaine Creusot Montceau s’est investie dans la création d'une Ecole du numérique au Creusot au côté de plusieurs partenaires.
En participant à la création de cette école, la communauté urbaine contribue à proposer une formation innovante permettant de répondre aux enjeux liés à l’impact de la transition numérique sur l'ensemble des activités. L’objectif de cette école du numérique est de permettre de répondre aux attentes des entreprises du territoire en formant des développeurs et des intégrateurs, mais également à celles des particuliers avec des actions visant à promouvoir et familiariser le public à l’outil informatique.
Cette école du numérique, située au sein de l’IUT du Creusot, est portée par WebForce3, qui dispense une formation « Développeur intégrateur Web ». Cette formation s’adresse à tous les publics, y compris des publics éloignés de l’emploi.
Afin de contribuer au soutien de l’Ecole du numérique, la communauté urbaine Creusot Montceau a répondu à l’appel à projet 2017 du Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté relatif à l’évolution des compétences numériques sur les territoires. Cet appel à projet visait à poser un cadre régional favorable au développement d’initiatives locales, à destination de tous types de publics (salariés, demandeurs d’emplois, chefs d’entreprise, etc.) et à impulser une dynamique autour de l’évolution nécessaire des compétences numériques sur les territoires.
Le projet déposé par la communauté urbaine Creusot Montceau a été retenu, bénéficiant à ce titre d’une subvention de 46 570 €, qui sera reversée à la structure porteuse de la formation WebForce3.
Bilan 2017-2018
La formation de « Développeur Intégrateur Web » est une formation labellisée « Grande école numérique », dont les sessions se déroulent selon le schéma suivant : 490 heures de formation et 70 heures de stage.
Deux sessions se sont déroulées depuis l’obtention du label national en 2017, une troisième est en cours. L’école assure un suivi post formation des étudiants qui acceptent de répondre aux demandes d’information.
•    1ère session de formation du 27 février au 26 juin 2017 : 18 personnes ont suivi la formation, 15 ont obtenu la certification de développeur et 17 celle d’intégrateur.
-    4 personnes en CDI (salariées ou ayant créé leur société à l’issue de la formation)
-    1 personne en service civique
-    1 personne en poursuite d’études
-    4 personnes en recherche d’emploi
-    1 personne qui a changé d’orientation
-    6 personnes n’ont pas répondu aux sollicitations
•    2e session de formation du 12 mars au 12 juillet 2018 : 16 personnes en formation, 12 ont obtenu la certification de développeur et 14 celle d’intégrateur.
-    2 personnes en CDI
-    1 personne en stage avec possibilité de CDI
-    4 personnes en poursuite d’études supérieurs
-    5 personnes en situation de création d’entreprise
-    2 personnes en recherche d’emploi
-    2 personnes n’ont pas répondu aux sollicitations


Le Creusot : extension et implantation de nouvelles activités
Implantations médicales sur le secteur Mach 2
Santé Services, installé avenue de l’Europe au Creusot, souhaite développer sur le secteur Mach2 des activités médicales et paramédicales complémentaires à ses activités actuelles.
Par conséquent, un terrain d’environ 240 m² va être acquis sur le secteur Mach 2 afin d’y construire un bâtiment de 200 m² pour accueillir un laboratoire d’analyses médicales.
Deux dentistes souhaitent installer leur activité sur le secteur Mach2 au Creusot. Ils vont acquérir un terrain de 240 m², afin d’édifier le bâtiment nécessaire à leur activité. Ce bâtiment comporterait 4 salles de soins et permettrait donc, à terme, d’accueillir 4 professionnels de la santé dentaire.
Extension rue Anatole France
La SCI Lecat 2, propriétaire du garage Lecat & Fils situé rue Anatole France, souhaite procéder au réaménagement de ses activités avec une extension de son parc d’exposition extérieur. Afin de pouvoir réaliser ce projet d’aménagement, la SCI Lecat 2 va acquérir une parcelle d’une superficie approximative de 184 m².


424 000 € de subventions au titre de la politique de la ville
Ces subventions attribuées par l’Etat, la Région, la communauté urbaine et la CAF visent à soutenir des actions en faveur de l’emploi, de la formation et de l’insertion, de la cohésion sociale (dispositifs de réussite éducative, parentalité, culture, sport…) et du vivre-ensemble.
Le Contrat de ville 2015-2020 de la communauté urbaine Creusot Montceau est l’outil de coordination et de mise en œuvre de la politique de la ville sur son territoire. Il vise à favoriser l’égalité du territoire, à réduire les écarts de développement entre les quartiers défavorisés et le reste de l’agglomération et à améliorer les conditions de vie des habitants.
Ces ambitions se concrétisent par les orientations suivantes :
•    concentrer les efforts dans les 5 quartiers de la politique de la ville et les quartiers identifiés comme sensibles ou inscrits en veille active :
-    le Tennis et Harfleur au Creusot,
-    la résidence du Lac à Torcy,
-    le Bois du Verne et le Plessis à Montceau,
•    cibler les énergies dans les quatre champs d’actions suivants :
-    l’emploi, la formation et le développement économique,
-    le cadre de vie,
-    la cohésion sociale,
-    la politique jeunesse, la lutte contre les discriminations, l’égalité femmes hommes.
L’un des mécanismes de mise en œuvre du contrat de ville est l’élaboration de la programmation des actions annuelles, menées en direction des quartiers et de leurs habitants. Cette programmation est établie dans le cadre d’un appel à projets copiloté par l’Etat et la communauté urbaine avec les autres financeurs de la politique de la ville, parmi lesquels la Région Bourgogne Franche-Comté, la CAF et le Département de Saône-et-Loire.
L’appel à projet 2019 a permis de sélectionner 59 actions nouvelles ou en reconduction. Les financements mobilisés s’élèvent à 424 000 € de subventions, dont 310 000 € du Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET), 60 000 € du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, 19 000 € de la CAF de Saône-et-Loire et 35 000 € de la communauté urbaine.
Pour la communauté urbaine, le fonds politique de la ville, doté de 35 000 € en 2019, permet de soutenir les porteurs de projets associatifs qui répondent plus particulièrement aux orientations suivantes :



Recharge de véhicules électriques : installation de deux nouvelles bornes au Mont-Saint-Vincent et à Saint-Sernin-du-Bois
Suite à l’implantation, en 2018, de deux bornes de recharge électrique, l’une au Creusot et l’autre à Montceau, le Sydesl poursuit son programme de déploiement et prévoit l’implantation de deux bornes supplémentaires sur le territoire communautaire, l’une sur la commune de Mont-Saint-Vincent et l’autre sur la commune de Saint-Sernin-du Bois.
Les bornes installées sont les bornes dites « accélérées », c’est-à-dire permettant une recharge en deux heures. Leur coût sera pris en charge à hauteur de 80 % par le Sydesl et de 20% par la communauté urbaine (3199 € HT). En outre, le Sydesl prendra en charge la gestion et l’entretien des deux équipements pendant trois ans ainsi que les consommations électriques, qui seront gratuites pour les usagers. Au bout des trois ans, la collectivité prendra à sa charge les coûts d’entretien et de gestion de ces équipements.
Rappel
La loi de transition énergétique pour la croissance verte invite les collectivités à développer et à encourager l’installation de points de charge pour les véhicules électriques. Pour ce qui concerne spécifiquement la création des bornes de recharge, le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a défini, en collaboration avec l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), un schéma de cohérence régional de déploiement, fondé sur des critères socio-économiques et urbanistiques. De son côté, le SYDESL s’est doté de la compétence mobilité électrique et a adopté le schéma départemental de déploiement des infrastructures de recharge pour véhicules électriques (IRVE) en cohérence avec le schéma régional.
Lors du conseil communautaire du 13 avril 2017, la communauté urbaine a décidé de transférer l’exercice de la compétence « infrastructures de charge pour véhicules électriques » au Sydesl. Le Sydesl est donc devenu compétent pour mettre en place et organiser un service comprenant la création et la gestion de bornes de recharges de véhicules électriques sur le territoire de la communauté urbaine.


Transports urbains et transport à la demande :
les nouveautés de l’été
Des ajustements, des nouveautés et des expérimentations  interviendront sur des lignes du réseau de transports urbains et de transport à la demande de la communauté urbaine, à compter du lundi 1er juillet.
Sur le réseau urbain : des ajustements et des nouveautés
Pour répondre au mieux à la demande des usagers, des ajustements et des nouveautés interviendront sur le réseau urbain et la desserte de la gare TGV à compter ?du 1er juillet :
? Sur le bassin du Creusot :
-    Ligne C1 : l’itinéraire du bus de 17h50 au départ de l’arrêt Harfleur 2000 au Creusot sera prolongé de Torcy à Montchanin (terminus à 18h42 à l’arrêt Bois Bretoux).?Un retour supplémentaire aura lieu depuis Montchanin en direction du Creusot (départ de l’arrêt Bois Bretoux à 18h49 et terminus à 19h41 à l’arrêt Harfleur 2000 au Creusot).
-    Les horaires des lignes C1 (Le Creusot – Torcy – Montchanin) et C2 (Le Creusot – Le Breuil) seront ajustés afin d’augmenter le nombre de correspondances depuis l’arrêt du 8 Mai 1945.  
Exemple de correspondance possible :
o    Les habitants de Montchanin et de Torcy pourront se rendre au Campus Sud Bourgogne grâce aux correspondances possibles depuis l’arrêt 8 Mai 1945, entre les lignes C1 et C2
-    Création d’arrêts supplémentaires :
o    Sur la ligne C1 : un arrêt « Esplanade Simone Veil » sera créé pour desservir la boutique MonRézo et C.mon.O située dans le nouveau bâtiment du pont de la gare au Creusot, qui ouvrira ses portes le 1er juillet.
o    Sur la ligne TGV : un arrêt sera créé à l’entrée de l’espace Coriolis.
? Sur le bassin de Montceau :
-    Les horaires des lignes M1, M2, M3 seront ajustés afin d’augmenter le nombre de correspondances entre ces lignes, depuis l’arrêt quai de Gaulle.
? Nouvelle navette régulière au départ de la gare TGV :
Une navette régulière au départ de la gare TGV sera mise en place à 21h33 en direction du Creusot et de Montceau. Auparavant assurée par un transport à la demande, cette navette régulière permettra d’offrir un retour sans réservation aux voyageurs qui arrivent par les TGV de début de soirée, en provenance de Paris (21h16) ou de Lyon (21h13). En cas de retard de ces TGV, la navette respectera un délais d’attente de 20 minutes maximum. La desserte des arrêts se réalisera à la demande des voyageurs, ce qui permettra de garantir un temps de parcours comparable à celui de la voiture.
? Nouveau service « mobilité + » : passer facilement du bus au vélo
Des vélos à assistance électrique seront proposés en location aux habitants de la communauté urbaine dans les boutiques MonRézo au Creusot et à Montceau. Un abonnement mensuel au tarif de 32 € permettra aux usagers d’utiliser le réseau urbain à volonté tout en disposant d’un vélo à assistance électrique, qu’ils pourront garder chez eux durant leur abonnement.
Pour consulter en ligne les tarifs et les horaires des transports urbains : www.monrezo.org
« Mon bus de l’été » sur Le Creusot et Montceau
Pour la troisième année consécutive, la communauté urbaine Creusot Montceau, en partenariat avec MonRézo, propose des bus supplémentaires, nommés « Mon bus de l’été », au Creusot et à Montceau, pour permettre au plus grand nombre d’habitants de se rendre aux animations estivales. 
? « Mon Bus de l’été » sur le bassin du Creusot :
Le bus de la ligne C1 permet de desservir le complexe aquatique du parc de la Verrerie (descendre à l’arrêt Molette), du lundi au samedi.
L’offre de service MonRézo sera renforcée par une navette qui desservira le parc des Combes. Cette navette fonctionnera du 8 juillet au 31 août et sera en correspondance avec la ligne C1 (Montchanin – Torcy – Tennis – Molette – place Schneider - Saint-Charles – Harfleur 2000). Quatre allers-retours seront proposés par jour, du lundi au samedi.


Près de 25 000 € de subvention accordés à l’Adil 71
L’Adil 71 a pour missions d’assurer une information neutre sur tous les aspects juridiques, financiers et fiscaux touchant au logement et à l’urbanisme et, plus particulièrement, sur les questions relatives aux rapports locatifs, à l’accession à la propriété, à la copropriété, aux demandes de logement, à la fiscalité et aux relations de voisinage. Cette information doit donner à l’usager tous les éléments objectifs lui permettant l’exercice d’un choix véritable et indépendant. L’action de l’Adil71 exclut tout acte commercial, administratif, contentieux ou financier.
L’association s’engage pour les années 2019 à 2021 à :
-    Définir et mettre en œuvre l’ensemble des moyens et méthodes permettant l’information du public en matière de logement et d’habitat afin de donner aux usagers tous les éléments objectifs leur permettant l’exercice d’un choix véritable et indépendant. Dans le cadre de l’Opah communautaire notamment, l’Adil est un appui important dans la démarche pour conseiller et orienter les propriétaires vers l’opérateur chargé du suivi-animation. Cet appui sera à nouveau sollicité et renforcé dans le cadre de la future Opah et des dispositifs de lutte contre l’habitat indigne, qui toucheront tant les locataires que les propriétaires en cas de relogements nécessaires.
-    Traiter statistiquement les informations sur la demande exprimée par le public et la diffuser à tous les intéressés, notamment les pouvoirs publics et les élus, et participer à la réalisation d’analyses thématiques en concertation avec les collectivités. Ces données sont particulièrement intéressantes dans les réflexions menées par la communauté urbaine pour élaborer son PLH, les études pré-opérationnelles d’Opah, les réflexions en matière d’attribution des logements devant alimenter la Commission intercommunale du logement…
-    Apporter son expertise sur les dispositifs habitat mis en place par la communauté urbaine et son appui technique à différentes actions de sensibilisation et de communication menées dans ce cadre.
-    Dispenser un soutien juridique aux communes du territoire communautaire ayant un parc de logements dont elles assurent directement la gestion.
A ce titre, la communauté urbaine accorde une subvention de 24 594 € à l’Adil 71.


Aménagement du boulevard du 8 Mai 1945 à Torcy
En lien avec les communes de Torcy et du Creusot, la communauté urbainea défini un projet de réaménagement du boulevard du 8 Mai 1945. Deux réunions seront organisées au printemps pour permettre aux habitants de donner leur avis sur le choix de certains matériaux et mobiliers urbains, les ambiances végétales et lumineuses.
La traversée de Torcy, par le boulevard du 8 Mai 1945, va bénéficier d’une requalification d’ensemble pour devenir un véritable boulevard urbain et résidentiel. Une étude urbaine a été menée en intégrant les problématiques d’habitat et de commerce. Cette étude identifie plusieurs phases d’aménagement du boulevard et des espaces aux alentours.
Ce projet, conçu en lien avec les communes de Torcy et du Creusot, a pour objectif de créer une entrée d’agglomération qui soit une promenade paysagère, d’aménager un axe séquencé qui desserve le quartier et qui s’adapte aux évolutions du tissu urbain.
A travers ces objectifs, les aménagements voulus pour ce projet visent à donner une unité et une identité à l’ensemble des secteurs traversés. Trois séquences d’aménagement cadencent l’axe traversé et favorisent la mise en scène des paysages naturels. Ces séquences prennent en compte la présence proche de l’étang et du bois de la Villedieu, mais aussi la géographie du site et l’environnement urbain.
Torcy : la place de centralité
L’objectif de ce projet est de créer une place de centralité « multi-activités », qui mette en relation les équipements public existants (mairie, centre culturel C2, la Poste) et à venir (médiathèque). Elle serait composée comme suit :
-    périmètre de la place dégagée de toute circulation, avec l’aménagement du parvis de la mairie, des espaces verts, ainsi que la réalisation de parkings complémentaires aux abords de la mairie et de la Poste,
-    mise en scène du paysage et de la ville avec la prise en compte de l’environnement naturel et du tissu urbain,
-    création de liaisons piétonnes traversantes,
-    mise en valeur de l’entrée du C2 pour l’intégrer à l’espace de centralité,
-    circulation en zone 30 et sans feux tricolores, avec conservation de la rue Jean Vilar à double sens.
Le Creusot : le carrefour du marteau-pilon
Ce projet de réaménagement et de réorganisation du carrefour et de ses espaces connexes a pour objectif de mettre en scène le marteau-pilon, de créer un lien avec le quartier du Tennis et d’améliorer le fonctionnement du secteur commercial.
Les principes d’aménagement reprennent :
-    la mise en scène du marteau-pilon avec la création d’un parvis piéton et d’espaces de stationnement boulevard des Abattoirs,
-    l’élargissement et la mise en valeur des trottoirs face aux commerces rue Albert 1er,
-    une voirie à double sens de circulation rue Albert 1er et boulevard du 8 Mai 1945, avec des parkings alternés des deux côtés de la chaussée,
-    l’aménagement d’une coulée verte afin d’améliorer la liaison avec le quartier du Tennis et avec le boulevard côté Torcy.
Deux réunions avec les habitants
Concernant l’aménagement du boulevard du 8 Mai 1945 et des espaces alentour, les habitants seront invités à donner leur avis sur le choix de certains matériaux et mobiliers urbains, les ambiances végétales et lumineuses lors de réunions organisés au printemps dans les communes du Creusot et de Torcy.
Calendrier
Ce projet sera réalisé en 3 phases :
-    Automne 2019 : la première phase de travaux à venir concerne l’aménagement de la place de centralité à Torcy. La durée des travaux est estimée entre 12 et 14 mois.
-    Automne 2020 : La seconde phase de travaux se concentrera sur la requalification du carrefour du marteau-pilon et sur l’aménagement du secteur.
-    Automne 2021 : La troisième phase de travaux portera sur l’aménagement du boulevard du 8 Mai 1945, et notamment sur les secteurs comprenant commerces et habitat.
Le montant total de ce projet est de 7,2 millions d’euros.