mercredi 18 septembre 2019

Opération Foire du Creusot :

Bénéficiez de 20% de remise sur tous vos travaux*

Pour toute commande passée entre le Samedi 14 et le Dimanche 22 Septembre

Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Le lundi 9 septembre 2019 restera dans l’histoire pour l’Hôtel-Dieu du Creusot, avec la première intervention chirurgicale réalisée avec le robot chirurgical, le 1er de Saône-et-Loire.
Le Docteur Jean-Philibert Combier a réagi dans une interview exclusive à creusot-infos.
«Le robot ne remplace pas le chirurgien. Il exécute ses gestes. C’est un progrès considérable»
«C’est capital pour recruter de jeunes médecins»
«Le Maire du Creusot a eu une vision d’avenir et de progrès sur ce dossier stratégique»
Vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées et de l’apprentissage, Stéphane Guiguet détaille l’implication de la Région en matière d’investissements, mais aussi pour «le pouvoir d’achat des lycéens et de leurs familles».
Le conseil départemental est mobilisé pour les Collèges. C’est que ce le Président André Accary a annoncé, ce jeudi matin, à Montchanin, où il a fait sa rentrée des classes.
Écouter, lire, voir
> LE CREUSOT - MONTCEAU > Communauté Urbaine

LE CREUSOT - MONTCEAU : Des voeux et des médailles à la Communauté Urbaine

11/01/2019 16:30Lu 5435 foisImprimer l’article
La traditionnelle cérémonie des voeux au personnel de la Communauté Urbaine a aussi été l'occasion de la remise des médailles du travail. David Marti a souligné l'importance et les vertus du service public.


C'est à la salle des fêtes de Blanzy que ce vendredi 11 janvier s'est déroulée la cérémonie des voeux de la Communauté Urbaine Le Creusot - Montceau aux personnels de la collectivité. Et comme toujours, on a profité de l'occasion pour remettre les médailles du travail.
Après les mots d'accueil du Maire de Blanzy, Hervé Mazurek, et la présentation d'un film retraçant une année d'activité et de travaux sur le territoire communautaire, le Président de la CCM a pris la parole pour un discours où il a souligné autant l'importante de la collectivité, que ses investissements et que l'implication de ses personnels, en insistant sur les vertus du service public.
Alain BOLLERY

Le discours de David Marti :
«Je voudrais tout d’abord remercier Monsieur le Maire de Blanzy de nous accueillir, cette année encore. Avant de revenir sur l’année 2018, je vous souhaite à toutes et à tous une très bonne année 2019, qu’elle voie vos souhaits se réaliser et vos projets se concrétiser, tant sur le plan professionnel que personnel.
Je veux aussi saluer votre engagement à tous lors de l’année qui vient de s’écouler. En 2018, la communauté urbaine a investi plus de 20 millions d’euros sur le seul budget principal, et ce pour la deuxième année consécutive. C’est un niveau d’investissement ambitieux, qui traduit les nombreux projets mis en œuvre. En d’autres termes, vous avez eu beaucoup de travail ! Car, sans vous, sans votre motivation à mener à bien vos missions, tous ces projets n’auraient pas vu le jour.
Le film que nous venons de voir a braqué les projecteurs sur quelques-uns de nos projets majeurs. En matière d’urbanisme, nos communes se transforment pour les rendre plus fonctionnelles et plus agréables à vivre.
A Montceau, de nouveaux aménagements ont été réalisés autour de la mairie. Mais le projet le plus spectaculaire, c’est bien entendu le port. Totalement rénové l’an passé, il offre aujourd’hui aux Montcelliens comme aux touristes de passage une image plus élégante et plus moderne. Cette mise en valeur va se poursuivre cette année avec la construction du bâtiment annexe de la capitainerie et la réfection de l’esplanade.
Elle s’inscrit aussi dans une ambition plus large de revalorisation du canal du Centre, véritable atout pour attirer les amateurs de nature, de randonnée pédestre ou cyclable. A nous d’en tirer parti en développant les infrastructures nécessaires. Et c’est ce que nous allons faire en réaménageant une partie de l’Eurovélo 6 et les haltes fluviales qui maillent notre territoire de Génelard à Ecuisses.
Le Creusot aussi se transforme. Il nous fallait reconstruire le pont de la gare, devenu trop vétuste. Nous avons saisi cette opportunité pour créer un nouvel espace public au Cœur de ville. Au-delà du pont proprement dit, qui a rouvert à la circulation en décembre, ce nouvel espace baptisé « esplanade Simone Veil » supportera un bâtiment en cours de construction. Il permettra d’accéder directement aux quais de la gare et comportera un accueil de la communauté dédié aux services de l’eau et des transports. En face, l’espace sera aménagé pour accueillir des commerçants ou des animations dans un cadre verdoyant, agrémenté d’arbres et d’arbustes.
Au-delà des deux villes-centres, de nombreux aménagements urbains ont été réalisés pour améliorer le cadre de vie. Sans prétendre être exhaustif, je citerai Ciry, Ecuisses, Gourdon, Marigny, Morey, Perrecy, Saint-Laurent… Et de nombreux autres projets sont encore prévus en 2019, par exemple dans les centres-bourgs de Saint-Sernin et Saint-Vallier. Nous accompagnerons aussi des investissements municipaux au Breuil, à Ecuisses, Perreuil, Saint-Firmin ou Saint-Symphorien tandis que des travaux de sécurisation et d’amélioration de la circulation seront réalisés rue de la Fiolle à Blanzy et rue de Mâcon à Montchanin.
Ce n’est pas toujours aussi visible, mais le cadre de vie, c’est aussi le logement. Il me semble important de rappeler que notre Opération programmée d’amélioration de l’habitat a rencontré un très vif succès puisqu’en 5 ans, elle a permis d’apporter 10 millions d’aides publiques à des propriétaires privés pour la rénovation de près de 1.200 logements.
En 2018, nous nous sommes également projetés vers l’avenir en nouant des partenariats forts avec la Région, l’OPAC et l’université. Avec la Région Bourgogne-Franche-Comté, nous avons ainsi signé un contrat totalisant 56 millions d’euros d’investissements sur trois ans, avec des subventions régionales qui devraient atteindre près de 20 millions. C’est considérable, surtout dans une période à budget tendu comme celle que nous traversons. Nous allons ainsi pouvoir maintenir nos ambitions pour continuer de développer notre territoire, en particulier sur le plan économique.
Notre programme de travaux pour renforcer l’attractivité de Coriolis touchera à sa fin cette année. Le choix de Lidl de s’y implanter témoigne du bien-fondé de notre action et nous continuons notre prospection pour inciter de nouvelles entreprises à s’installer à proximité de notre gare TGV.
Sur le site des Chavannes à Montceau, nous allons reprendre la rénovation d’infrastructures ferroviaires pour accompagner Mecateamcluster dans son développement.
D’autres projets vont passer du stade de la réflexion à celui de la concrétisation dans les années qui viennent. C’est le cas du site technopolitain, qui verra le jour sur l’ancien site Jaurès du lycée Léon Blum au Creusot. Ce projet va favoriser l’émergence de start-up au service de l’industrie, en rapprochant le monde de l’enseignement supérieur et celui de l’entreprise.
La recherche et l’innovation seront également au cœur du projet Excalibure, futur centre d’excellence national, dédié à la conception de pièces par la métallurgie des poudres. Porté par l’université de Bourgogne, il contribuera à rendre plus performante l’industrie locale, en affirmant le site industriel du Creusot comme l’un des hauts lieux de la nouvelle métallurgie.
2019 marquera également la montée en puissance de la transformation du boulevard du 8 Mai 1945 à Torcy pour en faire un axe résidentiel, avec de nouveaux logements et de nouveaux espaces publics.
Sur le plan touristique, une nouvelle étape sera franchie à la villa Perrusson, avec le lancement de la restauration intérieure, pour faire de cette bâtisse un pôle touristique majeur de notre territoire.
Au terme de ce tour d’horizon, je voudrais rappeler mon attachement profond au service public. Pour que les habitants bénéficient équitablement de services comme les transports, l’eau et l’assainissement, pour qu’un territoire soit aménagé dans une vision de long terme et au bénéfice de l’intérêt général, les services publics sont une nécessité.
Vous m’avez très souvent entendu dire que, dans les périodes les plus difficiles, le service public joue un rôle fondamental pour atténuer les difficultés que traversent nos concitoyens. Ce que nous vivons aujourd’hui ici, en France en est en partie la traduction. Eloigner ou supprimer le service public entraîne toujours une perte d’identité pour le citoyen et engendre des effets dommageables durables pour la cohésion sociale du pays. Nous, collectivement élus et agents en sommes persuadés depuis longtemps parce que nous sommes au plus près des habitants. Quand surgissent les difficultés il faut toujours revenir aux fondamentaux et renforcer les socles stabilisateurs. Le service public est un de ceux-là.
Nous, les élus, avons envie que notre territoire avance, progresse, se développe. Je suis convaincu que vous êtes, vous aussi, très attachés à ce territoire, que vous avez, vous aussi, envie qu’il reste attractif, agréable à vivre et réponde aux besoins de ses habitants.
Je vous sais investis dans votre travail. Je sais que vous avez à cœur de rendre un service public de qualité. Au nom du conseil communautaire, je vous en remercie. Nous savons pouvoir compter sur votre engagement pour poursuivre ensemble les politiques publiques que nous portons. C’est pour moi une grande satisfaction, une grande fierté.
Je conclurai mon propos simplement, en vous adressant, une fois encore et en y associant tous les élus ainsi que le directeur général des services, mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année !»


Médaille d’argent (20 ans)
Anne-Marie Barthelemy, Guy Berger, Ignacio Cortada, René De Bastos, Véronique Krakowiak, Brice Le Dilosquer, Sylvie Lequin, Michel Maillot, Pascal Pretet

Médaille de vermeil (30 ans)
Daniel Ambrosioni, Corinne Braconnier, Bruno Chevillard, Thierry Dubois, Sylvie Lequin, Eric Michon,, Hervé Noiziller
Thierry Provillard

Médaille d’or (35 ans)
Yvan Douhard,, Maxime Lavaud, Catherine Le Cam, Sylvie Lequin,, Yves Leureaud, Guy Mauraisin, Gérard Prost, Jacques Ravier, Alain Sauce,, Didier Simonin, Pascal Therville.