mercredi 18 septembre 2019

Opération Foire du Creusot :

Bénéficiez de 20% de remise sur tous vos travaux*

Pour toute commande passée entre le Samedi 14 et le Dimanche 22 Septembre

Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Le lundi 9 septembre 2019 restera dans l’histoire pour l’Hôtel-Dieu du Creusot, avec la première intervention chirurgicale réalisée avec le robot chirurgical, le 1er de Saône-et-Loire.
Le Docteur Jean-Philibert Combier a réagi dans une interview exclusive à creusot-infos.
«Le robot ne remplace pas le chirurgien. Il exécute ses gestes. C’est un progrès considérable»
«C’est capital pour recruter de jeunes médecins»
«Le Maire du Creusot a eu une vision d’avenir et de progrès sur ce dossier stratégique»
Vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées et de l’apprentissage, Stéphane Guiguet détaille l’implication de la Région en matière d’investissements, mais aussi pour «le pouvoir d’achat des lycéens et de leurs familles».
Le conseil départemental est mobilisé pour les Collèges. C’est que ce le Président André Accary a annoncé, ce jeudi matin, à Montchanin, où il a fait sa rentrée des classes.
Écouter, lire, voir
> LE CREUSOT - MONTCEAU > Communauté Urbaine

LE CREUSOT : L'ilot urbain et la barre de l'ancien Lycée Jaurès en question

28/06/2019 08:45Lu 3991 foisImprimer l’article
Charles Landre a demandé,  au conseil communautaire, si une étude a été menée pour ne pas démolir la barre Jaurès.
Jeudi soir, au conseil de la Communauté Urbaine, qui se tenait à l'ALTO, Evelyne Couillerot s'est chargée de présenter le projet de l'ilot urbain Jaurès, avec l'objectif de construire un nouveau quartier d'habitat, plus précisément un éco-quartier sur le site de la barre du désormais ex-lycée Jean Jaurès (lire le projet ci-dessous).
A l'issue de la présentation, Charles Landre a posé un certain nombre de questions.
«Il est présenté comme un fait que la barre devrait être détruite. Je ne vois aucune référence à une étude sur cette barre et ce que l'on pourrait en faire. Le projet est monté en contradiction avec le site technopolitain.
Quel avenir pour la fresque qui serait vouée à être démolie ?
Vous écrivez qu’il faudrait développer un nouveau commerce de proximité. Rue Jean Jaurès à côté de commerçants qui ont été malmenés pendant plusieurs décennies. Rue Jean Jaurès et route de Montcenis, les commerces ont péréclité, notamment depuis que le lycée est regroupé sur Lavoisier.
Le projet d’éco quartier répond certainement à une logique d’un tissu urbain dense, mais qui n’est pas en phase avec la réalité de la ville».
Evelyne Couillerot devait préciser : «Là on répond à un appel à projet, en donnant des orientations.
Concernant la fresque, c’est dans le cadre du dossier technique. Un groupe d’habitants s’est constitué pour réfléchir à la mémoire du quartier. Le travail de concertation sera fait avec tout le monde».
A.B.

Action Cœur de Ville au Creusot :
lancement de l’appel à projet pour l’îlot Jaurès
Dans le cadre du dispositif « Action Cœur de Ville » dont bénéficie la ville du Creusot, une convention a été signée par la commune et la communauté urbaine avec l’Etat, la Caisse des dépôts et consignations (CDC), Action Logement et l’Agence nationale de l'habitat (Anah), avec pour objectif la mise en œuvre d’une stratégie de revitalisation du centre-ville.
Le principe retenu est de donner la possibilité aux communes (ou à leur EPCI) de lancer un appel à projet de portée nationale auprès d’équipes pluridisciplinaires composées d’opérateurs immobilier, d’investisseurs, d’hommes de l’art qui se positionneront comme futur maître d’ouvrage d’une opération immobilière portant sur du foncier public à céder. L’Etat accompagne les communes en organisant les modalités de l’appel à projet, en organisant une rencontre entre collectivités et investisseurs potentiels et en versant une aide financière de 30 000 €.
La commune du Creusot, en accord avec la communauté urbaine, a choisi de déposer sa candidature à l’appel à manifestation d’intérêt « Réinventons nos cœurs de ville » en février 2019 en proposant au « concours » le projet de reconversion en quartier d’habitat de l’îlot de la barre de l’ancien lycée Jean Jaurès, appelée à être démolie (située entre la rue Saint-Quentin et la rue Jean Jaurès).
Le projet envisagé vise à créer un éco-quartier sur le site Jean Jaurès, accompagnant ainsi la création du site technopolitain, en développant une offre d’habitat pour les actifs et les étudiants-chercheurs. L’objectif est de développer un habitat innovant et exemplaire pour la ville, en intégrant les enjeux climat-énergie : accompagner le développement des énergies renouvelables et l’adaptation au changement climatique.
A proximité de la place Schneider, le site Jean Jaurès est donc une opération d’importance pour la relance du cœur de ville. La programmation est concentrée particulièrement sur l’habitat, mais elle peut proposer des services, voire des commerces, en lien avec la dynamique de la rue Jean Jaurès, de la place Bozu et du site technopolitain.