mercredi 18 septembre 2019

Opération Foire du Creusot :

Bénéficiez de 20% de remise sur tous vos travaux*

Pour toute commande passée entre le Samedi 14 et le Dimanche 22 Septembre

Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Le lundi 9 septembre 2019 restera dans l’histoire pour l’Hôtel-Dieu du Creusot, avec la première intervention chirurgicale réalisée avec le robot chirurgical, le 1er de Saône-et-Loire.
Le Docteur Jean-Philibert Combier a réagi dans une interview exclusive à creusot-infos.
«Le robot ne remplace pas le chirurgien. Il exécute ses gestes. C’est un progrès considérable»
«C’est capital pour recruter de jeunes médecins»
«Le Maire du Creusot a eu une vision d’avenir et de progrès sur ce dossier stratégique»
Vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées et de l’apprentissage, Stéphane Guiguet détaille l’implication de la Région en matière d’investissements, mais aussi pour «le pouvoir d’achat des lycéens et de leurs familles».
Le conseil départemental est mobilisé pour les Collèges. C’est que ce le Président André Accary a annoncé, ce jeudi matin, à Montchanin, où il a fait sa rentrée des classes.
Écouter, lire, voir
> LE CREUSOT - MONTCEAU > Communauté Urbaine

LE CREUSOT : L'ancien garage Renault repris par la Boulangerie Durque

08/03/2019 07:45Lu 10048 foisImprimer l’article
C'est ce qui a été précisé, jeudi soir, au conseil de la communauté.
Eric et Isabelle Durque, dont la boulangerie est installée rue Jean Jaurès au Creusot, vont acquérir le local commercial situé sur la parcelle d’environ 2 400 m², place Bozu au Creusot pour un prix de 100 000 € HT. Eric et Isabelle Durque souhaitent développer leur activité avec l’implantation d’un espace de boulangerie-pâtisserie-glacier-épicerie-restauration à emporter-traiteur, bénéficiant d’un parking dédié.
La réalisation de ce projet impliquera d’importants travaux pour respecter la règlementation relative aux commerces de bouche. Un effort particulier sera fait sur l’aspect visuel du bâtiment.
Ce projet permettra, dans un premier temps, la création de 5 emplois.
Un dossier qui a vu Charles Landre, le leader de l'opposition au Creusot et porte parole du groupe d'opposition à la Communauté Urbaine intervenir pour s'étonner que «le bâtiment avait été acheté 400.000 euros par la Communauté Urbaine. Il a été estimé de 204?000 à 250.000 euros par les domaines. Alors la différence de prix nous interpelle». Olivier Perret lui a précisé qu'il y avait eu négociation quand Renault avait décidé d'aller s'implanter à Chanliau». Ce à quoi Charles Landre répliqua : «Aviez vous alors mal négocié. Mais si ce prix avait été négocié dans le cadre de la réimplantation de Renault, vous pouvez le dire».
David Marti expliqua alors qu'une négociation est parfois et même souvent faite de subtilités. Et Jean-Claude Lagrange, qui était aux manettes à l'époque de juger : «Quelque part, c'est un soutien à un commercer qui va se réinstaller». Jean-Marc Hippolyte devait lui y voir une économie de 198.000 euros. La conclusion revenant au Président Marti : «Toutes les décisions sont soumises au contrôle de légalité». Le vote lui fût unanime.
Alain BOLLERY
(Photo d'archive creusot-infos :
Les cuves de l'ancienne station de carburant ont été enlevées il y a un peu plus d'un an)