vendredi 20 septembre 2019

Offre d’ouverture du 23 Septembre au 30 Octobre

Bénéficiez de  -20% sur la complémentaire santé

(en conformité avec le 0€ reste à charge)*
A noter que l’agence Rue Foch sera fermée ce Vendredi 20 Septembre
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Le lundi 9 septembre 2019 restera dans l’histoire pour l’Hôtel-Dieu du Creusot, avec la première intervention chirurgicale réalisée avec le robot chirurgical, le 1er de Saône-et-Loire.
Le Docteur Jean-Philibert Combier a réagi dans une interview exclusive à creusot-infos.
«Le robot ne remplace pas le chirurgien. Il exécute ses gestes. C’est un progrès considérable»
«C’est capital pour recruter de jeunes médecins»
«Le Maire du Creusot a eu une vision d’avenir et de progrès sur ce dossier stratégique»
Vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées et de l’apprentissage, Stéphane Guiguet détaille l’implication de la Région en matière d’investissements, mais aussi pour «le pouvoir d’achat des lycéens et de leurs familles».
Le conseil départemental est mobilisé pour les Collèges. C’est que ce le Président André Accary a annoncé, ce jeudi matin, à Montchanin, où il a fait sa rentrée des classes.
Écouter, lire, voir
> LE CREUSOT - MONTCEAU > Communauté Urbaine

ECUISSES : Les 34 salariés de Nox Ingénierie ont été licenciés

09/08/2019 03:15Lu 5628 foisImprimer l’article
Leur entreprise, ex Ingedia, a été placée en liquidation judiciaire.
Sans tambour, ni trompette. L’entreprise Nox Ingénierie, qui se situait sur la zone Coriolis, des les premiers bâtiments modulaires de la zone économique, a été placée en liquidation judiciaire par le Tribunal de Commerce.
Un coup dur pour les 34 salariés de l’entreprise née au Creusot, à la fin des années quatre vingts, sous le nom de Decobeq et qui avait son siège sur le site industriel, non loin d’Alstom. Une entreprise qui avait bien grandie. Devenue Ingedia, elle s’était donc installée sur la zone CORIOLIS, près de la gare de Creusot TGV, à Ecuisses, avant d’être reprise par le groupe Nox, il y a quelques années.
Le groupe Nox Ingénierie, dont le siège est à Saint-Herblain, près de Nantes en Loire Atlantique, était en proie à des difficultés depuis de nombreux mois.  Son nouveau PDG, arrivé récemment, n’avait pas caché aux salariés que l’entreprise n’affichait pas une bonne santé financière.
Ce qui explique que le groupe avait été placé en redressement judiciaire en novembre 2018.
Si une offre de reprise a bien été formulée en février dernier, elle n’a pas été jugée convaincante par le Tribunal de Commerce qui, selon nos informations, avait demandé un plan de continuation en Mai. Celui-ci devait être présenté le 3 juillet dernier. Il ne l’a pas été et l’entreprise a été placée en liquidation judiciaire le 11 juillet dernier, selon une information portée à la connaissance de creusot-infos et confirmée.
Pour les 34 salariés, dont 10 étaient sur des missions délocalisées, c’est évidemment la douche froide. Certains affichaient largement plus de vingt années d’ancienneté. A l’échelle du territoire, avec les différents établissements situés à Saint-Herblain, Biot près de Nice dans les Alpes Maritimes, Marseille dans les Bouches du Rhône, Rennes et Lorient en Bretagne, Woippy en Lorraine, Bron près de Lyon, la casse sociale touche plus de 300 personnes.
Alain BOLLERY