vendredi 16 novembre 2018

Offre d’Hiver

Du Jeudi 15 Novembre au Samedi 15 Décembre

TVA offerte à hauteur de 10%*

(*Sur Fenêtres, Portes d’entrée, Coulissants, Volets roulants et battants, Portails, Portes de garage)
Édito
Alors que la France grogne contre la hausse des carburants, ils sont comme muets…
Questions à...

Exclusif

C’est un visiteur de marque qui, dimanche après-midi, a découvert l’exposition «Pierre Soulages, Le Creusot» à L’arc.
Président de l’institut national de la recherche agronomique, Philippe Mauguin s’est confié à «creusot-infos».
Le champion Alain Bernard s'est confié dans une interview à creusot-infos. Pour parler du complexe aquatique du Creusot, mais pas seulement.
«Pour moi c'est important d'aller au contact des jeunes».
«Pour PARIS 2024 je n'ai pas peur, mais je suis inquiet».
«Je vais échanger avec la Ministre pour parler des projets».
C’est officiel, le conseiller régional de Bourgogne - Franche-Comté et Président des Amis de la Rose à Frangy, quitte lui aussi le Parti Socialiste pour créer un autre parti avec Emmanuel Maurel et Marie-Noëlle Lienemann, qu’il accueillera en Saône-et-Loire en novembre.
Denis Lamard s’explique dans une interview à creusot-infos.
Écouter, lire, voir
> LE CREUSOT - MONTCEAU > Communauté Urbaine

CORIOLIS : Voilà un rond-point qui mérite sans doute un peu et même beaucoup mieux

12/07/2018 15:30Lu 4816 foisImprimer l’article
Il est situé sur un axe hautement stratégique.
Avant de visiter la plateforme logistique de Lidl, les élus communautaires sont passés par le rond-point qui a été créé, avenue de l’Europe, à l’arrivée sur la zone Coriolis. Ce rond point marque l’intersection de la route de la gare TGV, avec d’une part la route qui va à Ecuisses et d’autre part la route qui rentre dans la zone Coriolis, pour desservir Lidl, mais aussi d’autres entreprises.
Bref un rond-point très stratégique que ce soit en entrée ou en sortie de la gare TGV et/ou de la zone Coriolis. Ce rond-point n’a pas de nom, mais il ne faudrait pas qu’il soit celui des occasions manquées. Entendons nous bien : Evidemment, avec ses seize figures en bois, avec des espaces fleuries à l’intérieur, composés de coquelicots et autres fleurs plus ou moins sauvages, esthétiquement il n’est pas plus mal qu’un autre, mais guère mieux non plus. Bref c’est un rond-point et sa fonction première est bien à la fois de réguler la circulation et de l’organiser.
Mais ce rond-point pourrait être bien plus. Dans une Communauté Urbaine Le Creusot – Montceau qui est le premier bassin industriel de Saône-et-Loire et parmi les plus les premiers de Bourgogne – Franche-Comté, ce rond point a de toute évidence vocation à devenir une vitrine.
Entendez qu’il serve autant à la présentation du territoire que de ses atouts économiques et industriels. Cela passe par un affichage ou des présentations verticales de ce qui fait la force autant que la renommée de la Communauté Urbaine Le Creusot – Montceau. Faisons le pari que les élus relèveront le défi et qu’une réflexion va être engagée. Car ne l’oublions pas, l’avenue de l’Europe est un axe qui voit passer beaucoup de décideurs arrivant dans la CCM ou en repartant, par le TGV.
Alain BOLLERY

A savoir (communiqué) :
Le programme d’aménagement de l’Espace Coriolis se poursuit avec la réorganisation des accès au site et la restructuration de l’ensemble
des réseaux en vue de nouvelles implantations économiques.
Le programme d’aménagement de l’Espace Coriolis, démarré en 2016 par la communauté urbaine Creusot Montceau, a pour objectif :
-    d’améliorer l’attractivité du site,
-    de réorganiser les déplacements, avec la création de pistes cyclables,
-    d’anticiper l’implantation de nouvelles entreprises.
Ces aménagements comprennent :
-    une réduction de l’emprise de la chaussée pour créer un espace partagé entre piéton et cycliste ;
-    la création de noues paysagère pour gérer naturellement les eaux de ruissellement ;
-    l’installation de glissières de sécurité pour empêcher le stationnement sauvage ;
-    la réfection de l’éclairage public et de la signalétique.
Le coût total de l’opération est 5 millions TTC. Ce programme, subventionné à hauteur de 70%, est soutenu par le Fonds européen de développement régional (Feder), la Région Bourgogne Franche-Comté et par le Fonds national d'aménagement et de développement du territoire.
2016-2017
Les travaux ont principalement porté sur la requalification de l’accès à la gare TGV.
2017-2018
Durant la première phase, les travaux suivants ont été réalisés :
-    création d’un rond-point avenue de l’Europe et extension de la rue Herzog pour relier l’avenue de l’Europe à l’avenue Coriolis (ex-« voie serpent ») ;
-    Installation d’un poste de refoulement avenue de l’Europe et mise en œuvre de réseaux d’adduction potable et d’eaux usées pour éviter l’engorgement du bassin de lagunage du site et assurer le bouclage et la sécurisation en eau potable du secteur (rue Herzog).
La seconde phase de travaux, qui débutera en septembre 2018, comprendra :
-    la réorganisation de la rue Coriolis avec la création de liaisons douces,
-    la requalification de la partie haute de la rue d’Alembert,
-    l’aménagement d’un rond-point,
-    la pose d’un réseau d’eaux usées le long de la  rue Coriolis,
-    la création d’une liaison douce qui reliera la gare TGV à la route départementale 18 et à l’EuroVélo6.