lundi 23 septembre 2019
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Dans une longue interview, le Président de la Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire parle sans langue de bois. Il dresse des constats, accuse, parle de l’avenir et de la question de l’eau.
Il dénonce la main des Etats-Unis derrière des associations agissantes.
«On a des agriculteurs sur les rotules et petit à petit ils se désespèrent»
«Désolé, mais un steak végétal, ce n’est pas une entrecôte»
«On met de l’eau potable dans les toilettes et on n’est pas capable de répondre à l’abreuvement de nos animaux»
Le lundi 9 septembre 2019 restera dans l’histoire pour l’Hôtel-Dieu du Creusot, avec la première intervention chirurgicale réalisée avec le robot chirurgical, le 1er de Saône-et-Loire.
Le Docteur Jean-Philibert Combier a réagi dans une interview exclusive à creusot-infos.
«Le robot ne remplace pas le chirurgien. Il exécute ses gestes. C’est un progrès considérable»
«C’est capital pour recruter de jeunes médecins»
«Le Maire du Creusot a eu une vision d’avenir et de progrès sur ce dossier stratégique»
Vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées et de l’apprentissage, Stéphane Guiguet détaille l’implication de la Région en matière d’investissements, mais aussi pour «le pouvoir d’achat des lycéens et de leurs familles».
Écouter, lire, voir
> Faits divers > En Saône-et-Loire

CHALON SUR SAONE : Les parents des 3 enfants morts noyés demandent la «stricte intimité» pour leurs obsèques

12/07/2018 15:10Lu 7948 foisImprimer l’article
«Mesdames, messieurs, c'est avec tristesse que nous vous annonçons les funérailles de nos trois enfants décédés par noyade, ce dimanche 8 juillet 2018», indiquent Lallia et Assad, leur parents, dans une lettre adressée aux médias et à creusot-infos.
Dans leur courrier, concernant les funérailles qui auront lieu à la mosquée Tawhid, avant l'inhumation au carré musulman du cimetière de Crissey, les parents lancent un appel : «Nous souhaitons que les rites funéraires se fassent dans l'intimité, afin de nous recueillir dans la sérénité et la paix, après ce tragique événement. Nous vous demandons donc de bien vouloir respecter notre souhait pour le bien de notre famille et de nos proches.
Ainsi, nous demandons à la presse de se tenir à l'écart de ce recueillement.
Nous tenons à remercier toutes les personnes ayant manifesté leur soutien et leur solidarité dans cette dure épreuve».