mercredi 17 octobre 2018

Rendez-vous dans votre agence Selectour Voyages Girardot, 20 rue Maréchal Foch

Édito
En annonçant qu’elle ne s’interdisait rien du tout pour 2021, Marie-Guite Dufay a envoyé un message plus que subliminal aux prétendants…
Questions à...
Le directeur de l’Hôtel-Dieu du Creusot fait le point dans une longue interview. Il répond aux syndicats qui ont manifesté, fait le point sur le fonctionnement de l’établissement, dont l’activité se développe.
«Pour toutes nos équipes, il n’y aura jamais assez de patients».
«En Saône-et-Loire, les plus grandes difficultés ne se concentrent pas au Creusot»
«1,2 million d'euros d'investissements sont engagés»
Après le match perdu contre Villeurbanne et après les 5 premiers matchs, Dominique Juillot dresse un premier bilan dans une longue interview.
Dans une longue interview à creusot-infos, Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil Régional de Bourgogne - Franche-Comté, se livre sur de nombreux sujets, y compris celui des prochaines élections régionales en 2021 !
Écouter, lire, voir
> Faits divers > Autour du Creusot

TORCY : Un routier très fortement alcoolisé avait transformé son 44 tonnes en engin de la mort

09/10/2018 00:32Lu 12405 foisImprimer l’article
Ce sont des automobilistes qui ont alerté la Police sur son comportement criminel. Il aurait pu provoquer un nouveau drame de la route.
ACTUALISE : Une très lourde condamnation.
Un comportement irresponsable qui aurait pu avoir de très très graves conséquences. Un routier de 46 ans, originaire du département de l’Ain et qui circulait dans le sens Autun – Le Creusot, pour se rendre dans le département de l’Ain, faisait tellement de zig-zag sur la route que vendredi plusieurs automobilistes ont alerté la Police.
Et c’est ainsi que l’ensemble routier de 44 tonnes a été intercepté au rond-point du Vieux Saule à Torcy. Son conducteur était dans le brouillard et pour cause. L’éthylomètre a en effet révélé un taux d’alcool de 2,64 grammes. Oui, plus de 2,60 grammes d’alcool à 18 heures.
Un comportement scandaleux et criminel car ne maîtrisant plus grand chose, il avait transformé son ensemble routier en ensemble de la mort. Et il est heureux qu’il ait pu être intercepté avant qu’il aille percuter une ou plusieurs voitures et provoque des morts sur la route.
L’homme a été placé en cellule de dégrisement avant d’être placé en garde-à-vue et entendu par les Policiers. Il n’a évidemment plus son permis de conduire, plus son travail on s’en doute. Dimanche il a été placé en détention provisoire avant son jugement ce lundi dans le cadre d’une comparution immédiate. Avec la promesse d’une addition salée mais méritée.
A.B.

Une lourde peine de prison ferme
Le routier, jugé ce lundi en comparution immédiate a été lourdement condamné à 16 mois de prison, dont 8 mois ferme. Avec 8 mois de révocation, cela porte sa peine à 16 mois de prison ferme, avec maintien en détention.