dimanche 17 février 2019
Édito
La Présidente a choisi le réseau social, dénoncé pourtant pour la violence de ses commentaires, pour présenter ses vœux. C’est bien plus que paradoxal.
Questions à...
Dans une longue interview à creusot-infos, le Député européen sortant, 3ème sur la liste «Les Républicains», n’est pas tendre avec le Président de la République.
«Ce Président est très tacticien et très habile»
«Le grand débat c’est quand même un aveu d’échec».
Alstom, Nadine Morano, Rachida Dati, référendum, immigration, l’élu bressan n’élude aucun sujet.

Marie-Guite Dufay : «Travaillons ensemble et faites confiance aux territoires»
Jean-Patrick Courtois : «Il y en marre des normes»
Michel Suchaut : «Le principal problème de la France c’est le recrutement»
Patrick Merliaud : «Commandez les EPR dont la France a besoin»

Exclusif

André Accary : «Faites confiance aux territoires»
Jérôme Durain : «Quelles mesures concrètes pour aider les Maires à boucler leurs budgets ?»
David Marti : «Soutenez nous pour le maintien des services publics»
Rémy Rebeyrotte : «La santé, la mobilité, le numérique sont des sujets majeurs»
Écouter, lire, voir
> Faits divers > Autour du Creusot

TORCY : Un routier très fortement alcoolisé avait transformé son 44 tonnes en engin de la mort

09/10/2018 00:32Lu 12916 foisImprimer l’article
Ce sont des automobilistes qui ont alerté la Police sur son comportement criminel. Il aurait pu provoquer un nouveau drame de la route.
ACTUALISE : Une très lourde condamnation.
Un comportement irresponsable qui aurait pu avoir de très très graves conséquences. Un routier de 46 ans, originaire du département de l’Ain et qui circulait dans le sens Autun – Le Creusot, pour se rendre dans le département de l’Ain, faisait tellement de zig-zag sur la route que vendredi plusieurs automobilistes ont alerté la Police.
Et c’est ainsi que l’ensemble routier de 44 tonnes a été intercepté au rond-point du Vieux Saule à Torcy. Son conducteur était dans le brouillard et pour cause. L’éthylomètre a en effet révélé un taux d’alcool de 2,64 grammes. Oui, plus de 2,60 grammes d’alcool à 18 heures.
Un comportement scandaleux et criminel car ne maîtrisant plus grand chose, il avait transformé son ensemble routier en ensemble de la mort. Et il est heureux qu’il ait pu être intercepté avant qu’il aille percuter une ou plusieurs voitures et provoque des morts sur la route.
L’homme a été placé en cellule de dégrisement avant d’être placé en garde-à-vue et entendu par les Policiers. Il n’a évidemment plus son permis de conduire, plus son travail on s’en doute. Dimanche il a été placé en détention provisoire avant son jugement ce lundi dans le cadre d’une comparution immédiate. Avec la promesse d’une addition salée mais méritée.
A.B.

Une lourde peine de prison ferme
Le routier, jugé ce lundi en comparution immédiate a été lourdement condamné à 16 mois de prison, dont 8 mois ferme. Avec 8 mois de révocation, cela porte sa peine à 16 mois de prison ferme, avec maintien en détention.