samedi 16 février 2019
Jusqu’au 23 Février 2019
Bénéficiez de 15€ sur les meubles de salle de bains (en bricochèques crédités sur votre carte sourire) par tranche de 100€ d’achats
30% sur les carrelages et faïences (en bricochèques crédités sur votre carte sourire)
20% sur les plaques de plâtre hydrofuge BA13 (en bricochèques crédités sur votre carte sourire)
30% sur la location de matériel
Et toujours du sable en vrac vendu au godet et un responsable « Projets clients » à votre service
Édito
La Présidente a choisi le réseau social, dénoncé pourtant pour la violence de ses commentaires, pour présenter ses vœux. C’est bien plus que paradoxal.
Questions à...
Dans une longue interview à creusot-infos, le Député européen sortant, 3ème sur la liste «Les Républicains», n’est pas tendre avec le Président de la République.
«Ce Président est très tacticien et très habile»
«Le grand débat c’est quand même un aveu d’échec».
Alstom, Nadine Morano, Rachida Dati, référendum, immigration, l’élu bressan n’élude aucun sujet.

Marie-Guite Dufay : «Travaillons ensemble et faites confiance aux territoires»
Jean-Patrick Courtois : «Il y en marre des normes»
Michel Suchaut : «Le principal problème de la France c’est le recrutement»
Patrick Merliaud : «Commandez les EPR dont la France a besoin»

Exclusif

André Accary : «Faites confiance aux territoires»
Jérôme Durain : «Quelles mesures concrètes pour aider les Maires à boucler leurs budgets ?»
David Marti : «Soutenez nous pour le maintien des services publics»
Rémy Rebeyrotte : «La santé, la mobilité, le numérique sont des sujets majeurs»
Écouter, lire, voir
> Faits divers > Autour du Creusot

TORCY : Les Policiers au secours d'un arbitre agressé et frappé par des joueurs

09/10/2018 10:24Lu 12843 foisImprimer l’article
ACTUALISE Mardi à 10h24 : Roland Fuchet, le Maire de Torcy condamne «sans réserve»
Les Policiers du Creusot ont été amenés à intervenir, dimanche après-midi, au Stade du Vilet à Torcy où l'arbitre de la rencontre entre l'ASJ Torcy et Neuvy a été agressé, a-t-il indiqué par des joueurs de Torcy. L'arbitre aurait essuyé des crachats et reçu des coups à la tête et à l'abdomen. Ce sont les Policiers du Creusot qui lui ont permis de rejoindre l'Hôtel-Dieu du Creusot pour des examens de contrôle. Il a décidé de déposer plainte avec le soutien de l'Union des Arbitres de Bourgogne - Franche-Comté, mais aussi de l'Union nationale.

Réaction de Roland Fuchet, maire de Torcy
«D’abord je regrette que le club ne m’a pas prévenu dans les instants qui ont suivi ces graves incidents. Je l’ai appris par les médias et par un joueur. Je ne connais évidemment pas le fond. Mais une agression sur un arbitre comme celle a eu lieu, ce n’est pas possible.
Je la condamne sans réserve. Le sport c’est d’abord le respect des arbitres et des structures. Les dirigeants doivent être très clairement en responsabilité. Il faut maintenant laisser faire la justice et le district.
Je le dis aussi très clairement : Les ambitions sportives ne peuvent pas tout justifier. Le sport c’est un jeu et la récompense sportive n’est pas toujours au rendez-vous.
Avec les faits graves qui se sont produits dimanche, je regrette la mauvaise image que cela donne de Torcy. Et ce d’autant plus que nous avons beaucoup investi pour le sport et pour le foot. Avec la subvention, mais aussi avec les installations. Ce sont des coûts importants pour la commune. J’étais heureux d’avoir vu le foot repartir à Torcy, mais rien, absolument rien ne peut justifier ce qui s’est passé dimanche. Ce n’est pas acceptable et je ne l’accepte pas».

Communiqué du club de Torcy :
L’Association Sportive pour la Jeunesse Torcéenne présente ses plus plates excuses à l’arbitre de centre M. Turkut Kaplanbaba pour les agressions verbales et physiques qui ont eu lieu à son encontre lors du match ASJT – NEUVY le 7 octobre 2018.
Un match qui s’est déroulait très bien jusqu’aux dernières minutes avec un coup de sifflet final (fin du match) alors que le ballon est en l’air et fini dans les cages adverses ouvrant un score refusé de 3-2 pour l’ASJT. Une fin de match sifflée non seulement pendant une action en cours mais également avant la fin du temps réglementaire, soit 3 minutes, annoncées par l’arbitre de centre.
Malgré de nombreuses erreurs d’arbitrage à notre encontre, le Club est conscient que le comportement de nos 2 joueurs est inadmissible et intolérable. D’ailleurs l’appel aux autorités s’est fait par le délégué en présence d’un responsable de notre Club et l’accompagnement sécurisé aux vestiaires de l’arbitre de centre par nos dirigeants mais également pour son départ pour aller à sa voiture. La situation a été gérée par les dirigeants du Club et l’appel aux autorités a été réalisé uniquement de manière procédurière. Nous confirmons que l’arbitre de centre est reparti du stade pas choqué et physiquement sans aucune marque. L’escorte aux urgences s’est réalisée uniquement parce que Monsieur Kaplanbaba ne connaissait pas le chemin et non par nécessité.
Les dirigeants s’efforcent chaque jour d’inculquer les valeurs du football à nos licenciés et souhaitons informer que ses actes ne resterons pas impunis. En effet ils ne véhiculent pas l’identité de notre Club et nous ne cautionnons pas de tels agissements.
En toute transparence, si les faits sont avérés, ces 2 éléments seront radiés de notre Club.
La présidente
Mme DJEDDOU Elodie

Communiqué du District de Saône-et-Loire
Suite aux incidents qui se sont déroulés ce week-end, le District Saône et Loire de Football est profondément choqué et consterné.
Suite aux graves incidents qui ont émaillé deux rencontres seniors, le dimanche 7 octobre 2018, le District dans un principe de précaution et à titre conservatoire suspend les rencontres du week-end des 13 et 14 octobre 2018 des clubs concernés afin de permettre à la Commission Discipline de lancer les procédures appropriées.
Le District prend acte de l’extrême gravité de ces actes de violence enregistrés dans nos arènes sportives et les condamne énergiquement et fermement.
Le District rappel aux fauteurs de trouble qu’il usera de tout son poids, et avec l’aide des autorités et de tous les acteurs concernés, de près ou de loin, par la gestion et l’organisation des rencontres de football, pour les combattre et les chasser de nos stades qui doivent être des lieux de fête, de sport et de fair-play.
Le District apporte, à travers ces événements consternant, tout son soutien au corps arbitral de Saône et Loire dans l’exercice de ses fonctions, demande également à l’ensemble des dirigeants, et éducateurs des clubs de tout mettre en œuvre pour qu’une telle situation ne se reproduise pas.
Gérard POPILLE
Président District