jeudi 23 mai 2019
Édito
Les faits très graves qui se sont produits lundi matin, ont révélé autant le manque de respect et de politesse, que cette violence qui n’en finit plus de s’incruster dans les têtes, dans les esprits et donc bien malheureusement dans les actes.
Questions à...
Nicolas Pommerel est le nouvel entraîneur du Creusot, avec Eric Catinot pour les arrières et Vuli pour les avants.
Avant la reprise de juin, Nicolas Pommerel se confie dans une interview à creusot-infos.
Le vice-président de la Région Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées est catégorique : «On sait s’adapter, on sait être réactif et on peut voter un financement exceptionnel»
Elu lundi après-midi nouveau Président de la Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire, Bernard Lacour entend mener une présidence de combat. Pour défendre l’agriculture «contre les attaques menées par des minorités». C'est ce qu'il affirme dans une longue interview qu'il a accordée à creusot-infos.
«88% de la société française apprécie notre agriculture et ses agriculteurs et on entend que les minorités»
«L’agriculture française c’est la qualité et la traçabilité»
«L'engagement du conseil départemental a été vital»
«Dans la Communauté Le Creusot - Montceau, on va franchir un cap dans la gestion de l’eau».
Écouter, lire, voir
> Faits divers > Autour du Creusot

TORCY : 4 personnes, dont 1 femme, écrouées et 1 mineur «enfermé» après l’opération anti-drogue

12/10/2018 17:49Lu 27269 foisImprimer l’article
Les saisies ont été importantes et ont révélé l’importance du trafic de stupéfiants axé sur l’héroïne, avec forcément des clients réguliers et accros...
Ainsi que nous en avons rendu compte, une opération anti-drogue s’est donc déroulée, mardi au petit matin, à la résidence du Lac à Torcy. «Nous avons procédé à neuf interpellations et lancé sept perquisitions», souligne le Commandant Didier Thibaudin qui a dirigé les opérations.
Elles avaient vu la mobilisation de 62 policiers du Creusot, de Montceau, de Chalon-sur-Saône et de Mâcon, mais aussi de la BRI de Dijon, et d’un maitre chien de la gendarmerie nationale, spécialisé dans les stupéfiants.
Le moins que l’on puisse dire c’est que les perquisitions ont rapporté gros. Si le chiffre de 25 kilos d’héroïne avait été avancé, il était moindre, car les paquets avaient été alourdis par les trafiquants. Au total, ont été saisis 15,5 kilos d’héroïne, 386 grammes de cocaïne, 137 grammes de cannabis, soit une valeur à la revente de plus de 620.000 euros, uniquement pour la cocaïne… De quoi s’acheter de belles voitures.
Mais les saisies ont été multiples au cours des perquisitions : 3.165 euros en liquide, un pistolet neuf millimètres, un pistolet 6.35, un pistolet à balles à caoutchouc, 400 munitions, dont dont des calibres de 9 à 45 mm… Un SUV a également été saisi, de même que des téléphones portables, des balances pour peser et conditionner les stupéfiants, mais aussi des appareils de radio pour communiquer. Bref, tout l’attirail du parfait trafiquants, mais aussi du grand banditisme.
Les garde-à-vue ont eu lieu dans les commissariats de Police de Chalon-sur-Saône, Montceau et Chalon-sur-Saône. Les Policiers, il est important, avaient décidé de mener l’opération coup de poing dans le cadre d’une enquête préliminaire, avec des heures et des heures de surveillance et de recoupements d’informations. Il est vrai, ainsi que le Maire Roland Fuchet l’a expliqué, que dans le quartier, notamment côté Champ Cordet, que les habitants étaient exaspérés par les allées et les venues.
Trois des six personnes placées en garde-à-vue ont été remises en liberté jeudi soir. Six ont été présentées, ce vendredi matin, au Parquet de Chalon-sur-Saône, dont un mineur. Celui-ci a été placé en centre éducatif fermé.
Un adulte a été remis en liberté sous contrôle judiciaire et quatre adultes, dont une femme, ont été mis en examen et écroués, avec ouverture d’une information judiciaire.
Les protagonistes avaient entre 16 et 39 ans et étaient plus ou moins connus des services de Police.
A.B. avec F.S.A.
(photo d'illustration)