lundi 22 octobre 2018

Du Vendredi 19 Octobre au Jeudi 1er Novembre

Chrysanthèmes, cyclamens, santolines, bruyères, compositions florales, fleurs artificielles… pensez à réserver (et faire garder) vos plantes

Nettoyage et fleurissement de vos tombes sur devis

Questions à...
C’est officiel, le conseiller régional de Bourgogne - Franche-Comté et Président des Amis de la Rose à Frangy, quitte lui aussi le Parti Socialiste pour créer un autre parti avec Emmanuel Maurel et Marie-Noëlle Lienemann, qu’il accueillera en Saône-et-Loire en novembre.
Denis Lamard s’explique dans une interview à creusot-infos.
Le directeur de l’Hôtel-Dieu du Creusot fait le point dans une longue interview. Il répond aux syndicats qui ont manifesté, fait le point sur le fonctionnement de l’établissement, dont l’activité se développe.
«Pour toutes nos équipes, il n’y aura jamais assez de patients».
«En Saône-et-Loire, les plus grandes difficultés ne se concentrent pas au Creusot»
«1,2 million d'euros d'investissements sont engagés»
Après le match perdu contre Villeurbanne et après les 5 premiers matchs, Dominique Juillot dresse un premier bilan dans une longue interview.
Écouter, lire, voir
> Faits divers > Autour du Creusot

SAINT-LAURENT D’ANDENAY : La bagarre entre jeunes se termine avec un coup de couteau

12/06/2018 07:20Lu 7983 foisImprimer l’article
Un adolescent de la région de Montchanin a été blessé. Mais il est ressorti de l’Hôpital.
Une soirée au bord de l’eau, c’est relativement courant à cette saison. Des bagarres un peu moins, même si cela est malheureusement dans l’air du temps entre jeunes et entre bandes, encore plus en période orageuse...
C’est dans ce cadre là que dans la nuit de samedi à dimanche une bagarre s’est terminée avec un coup de couteau, avec un jeune blessé, mais par gravement.
En effet, le jeune, un mineur de 16 ans, originaire de Montchanin, lycéen, est ressorti dans la journée de dimanche de l’Hôtel-Dieu du Creusot, après avoir subi des soins. Ses jours ne sont heureusement pas en danger. Il avait été secouru par les sapeurs pompiers.
Les gendarmes de la communauté de brigades de Montchanin et du Creusot ont ouvert une enquête pour tenter d’identifier l’auteur des faits qui, avec une bande à lui, serait venu de Dijon, pour en découdre... Les violences auraient eu lieu sur fond de relation amoureuse, avec une fille convoitée par les deux protagonistes...
Il appartient aux gendarmes de démêler le vrai du faux, mais aussi de confronter les différents témoignages pour tirer l’affaire au clair. Comme l’auteur du coup de couteau serait un mineur originaire de Côte-d’Or, si le parquet de Chalon a évidemment été saisi, les investigations des gendarmes sont menées sous le contrôle du parquet de Dijon. Une procédure de garde à vue a été engagée. A suivre…