lundi 14 octobre 2019

Sont recherchés : Un technicien Hot-Line Informatique, un technicien informatique, un technicien systèmes d'impression, un expert système d'encaissement, et des expert métier.

Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Dans une longue interview, la Présidente du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté se montre marquée par les bouleversements climatiques.
«La sécheresse est une lame de fond»
Elle annonce une mobilisation exceptionnelle pour les années à venir, pour agir sur plusieurs leviers :
«La grande priorité, c’est la question climatique»
Marie-Guite Dufay confirme aussi qu’elle n’écarte absolument pas d’être candidate aux prochaines élections régionales, avec une affirmation en forme d’avertissement :
«Il faudra un rassemblement des forces de progrès pour faire barrage au Rassemblement National»
Dans une interview à creusot-infos, Le Maire du Creusot annonce qu’il sera bien candidat pour les élections municipales de mars 2020. Il explique aussi quelle liste il entend mener, sur quelles valeurs, et pourquoi.
Dans une longue interview, le Président de la Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire parle sans langue de bois. Il dresse des constats, accuse, parle de l’avenir et de la question de l’eau.
Il dénonce la main des Etats-Unis derrière des associations agissantes.
«On a des agriculteurs sur les rotules et petit à petit ils se désespèrent»
«Désolé, mais un steak végétal, ce n’est pas une entrecôte»
«On met de l’eau potable dans les toilettes et on n’est pas capable de répondre à l’abreuvement de nos animaux»
Écouter, lire, voir
> Faits divers > Autour du Creusot

MONTCHANIN : Une voiture avait déjà brûlé, en juillet, sur le parking de co-voiturage

16/08/2019 03:17Lu 5756 foisImprimer l’article
C’était déjà une Audi…Les véhicules abandonnés sont pillés.
C’est une fidèle internaute qui a alerté creusot-infos, photos à l'appui : Dans la nuit du 23 au 24 juillet, une voiture avait déjà été incendiée sur le parking de co-voiturage à Montchanin. Et c’est une Audi coupée TT qui avait été détruite par les flammes. Elle avait été rapidement enlevée, mais l'opération d'enlèvement a brisé une barrière…
L’incendie de l’Audi A6, dans la nuit de mardi à mercredi, s’est donc inscrit dans une mauvaise série pour le parking de co-voiturage situé à côté de la station Total, à proximité du rond-point du Pont Jeanne Rose.
Un parking où, de toute évidence, des usagers n’hésitent pas à laisser ou abandonner des véhicules devenus encombrants. Ainsi, les gendarmes ont bien réussi à joindre le propriétaire de la Peugeot 306 break qui a souffert des flammes dans la nuit de mardi à mercredi. Mais celui-ci, qui n’habite plus la région, après avoir demeuré dans le secteur de Montchanin, a répondu que ce n’était plus son problème… La Peugeot 306 break a été enlevée à la suite de l’incendie !
Par contre des véhicules désormais sous forme d’épave demeurent sur le parking. Deux voitures présentent des vitres cassées et ont eu leurs roues prélevées et cela ne date pas de ces derniers jours, mais de plusieurs semaines.
Des habitués du co-voiturage, comme les habitants du secteur, aimeraient bien qu’elles ne restent pas ainsi dégradées et abandonnées. Les procédures en la matière ne sont pas simples, car se pose la question du règlement du coût de l’enlèvement de ces véhicules abandonnés. Car retrouver le dernier propriétaire connu n’apporte pas obligatoirement la solution au problème. Encore plus si la voiture laissée n'est plus assurée...
Et si le parking de co-voiturage doit effectivement être déplacé et réaménagé, l’éclairage public dont il bénéficiera ne sera pas forcément la solution à tous les problèmes.
Alain BOLLERY
(Photos A.B. et D.R.)