mardi 10 décembre 2019

20% de cachemire, 20% de soie, 10% de laine et 50% de tendresse… une recette de Noël 100% «TARA’LILAS»

Édito
Les cheminots qui, vendredi, ont décidé de ne pas travailler ont délibérément pris en otage les usagers. Les conséquences de ce mouvement n’étaient pas acceptables.
Questions à...
Responsable de «Services Dispen», Saïd Haddoudi répond aux questions de creusot-infos sur une activité maintenance en plein développement. Il annonce 12 embauches en 2020.
Budget, emploi, chômage, pouvoir d’achat, réforme des retraites, grève à la SNCF… Rémy Rebeyrotte s’est prononcé sur une multitudes de sujets au cours d’un point presse.
Né au Creusot, Gilles Lagarde dont les parents sont à Saint-Jean de Trézy, occupe la fonction prestigieuse de Directeur de Cabinet du Président du Sénat, le 2ème personnage de l’Etat.
Gilles Lagarde a accordé une longue interview à creusot-infos. Il parle de sa fonction, du Président Larcher et du Sénat, mais aussi de la Saône-et-Loire et du Creusot.
Écouter, lire, voir
> Faits divers > Autour du Creusot

ANTULLY : 2 blessés dont 1 grave dans une violente collision

19/07/2019 20:44Lu 10580 foisImprimer l’article
L’accident s’est produit sur la RD 680, vendredi soir, à hauteur de l’étang de la Noue.
Il était à peine 19h30, vendredi 19 juillet, quand l’alerte a été donnée : Un véhicule utilitaire, à savoir un fourgon Transporteur, venait de heurter violemment, par l’arrière, une Peugeot 307, à hauteur de la route de l’Etang de la Noue, sur la commune d’Antully. Les deux véhicules circulant dans le sens Autun – Le Creusot.
Une quinzaine de sapeurs pompiers d’Autun et du Creusot ont été dépêchés sur place, sous les ordres du Lieutenant Roux. Les pompiers ont porté secours à la conductrice de la Peugeot, âgée d'une vingtaine d'années, originaire du secteur, gravement blessée, mais dont le pronostic vital n’était pas engagé, et au conducteur du fourgon, âgé d'une trentaine d'années. La conductrice de la voiture a été extraite par les pompiers qui ont pris beaucoup de précautions.
Les gendarmes de la brigade d’Autun ont procédé aux constatations et régulé la circulation, en mode alterné, pendant les opérations de secours et d’enlèvement des deux véhicules. Le conducteur du fourgon a indiqué à un témoin avoir été surpris, pour ne pas avoir vu la voiture freiner


A.B.