mercredi 11 décembre 2019

Du Jeudi 12 au Samedi 14 Décembre

-20% sur les décorations de Noël

(Etang/Arroux et Epinac)

Et faites le plein d’idées cadeaux (produits du terroir, décoration et vêtements)

Édito
Les cheminots qui, vendredi, ont décidé de ne pas travailler ont délibérément pris en otage les usagers. Les conséquences de ce mouvement n’étaient pas acceptables.
Questions à...
Responsable de «Services Dispen», Saïd Haddoudi répond aux questions de creusot-infos sur une activité maintenance en plein développement. Il annonce 12 embauches en 2020.
Budget, emploi, chômage, pouvoir d’achat, réforme des retraites, grève à la SNCF… Rémy Rebeyrotte s’est prononcé sur une multitudes de sujets au cours d’un point presse.
Né au Creusot, Gilles Lagarde dont les parents sont à Saint-Jean de Trézy, occupe la fonction prestigieuse de Directeur de Cabinet du Président du Sénat, le 2ème personnage de l’Etat.
Gilles Lagarde a accordé une longue interview à creusot-infos. Il parle de sa fonction, du Président Larcher et du Sénat, mais aussi de la Saône-et-Loire et du Creusot.
Écouter, lire, voir
> Faits divers > Au Creusot

LE CREUSOT : Un homme retrouvé mort dans son appartement, un bon mois après son décès...

15/10/2019 23:55Lu 35128 foisImprimer l’article
Sa dépouille a été retrouvée lundi après-midi, par la présence d’esprit des voisins.
ACTUALISE mardi à 23h55 : Sa famille a été identifiée.
Lundi après-midi, ainsi que creusot-infos l'a révélé en exclusivité, des voisins d’un habitant de la rue de Nevers ont appelé le commissariat de Police, puis les sapeurs pompiers, pour signaler qu’un locataire d’un appartement n’avait pas été vu depuis un bon mois.
«Mais surtout, dans l’environnement de l’appartement, ça ne sentait pas bon du tout», ont témoigné des voisins auprès de creusot-infos.
Et pour cause. Dans l’appartement, les sapeurs pompiers ont découvert la dépouille de l’individu, en état avancé de décomposition.
L’homme, âgé d’une cinquantaine d’années, serait mort depuis plusieurs semaines. «Un bon mois», assurent plusieurs voisins très en colère : «Oui il avait l’habitude de sortir tous les jours et de marcher dans le quartier.


Comme on ne le voyait plus, on a appelé l’OPAC à plusieurs reprises pour signaler notre inquiétude». Selon ces voisins proches, «l’OPAC n’a rien fait et ne s’est ni déplacé, ni inquiété».
Et une habitante de l’immeuble de remarquer : «Sans doute cela n’aurait rien changé s’ils étaient venus, mais quand même, cela aurait évité que les mauvaises odeurs se répandent toute autour…»
A.B.

La famille a été identifiée
Les investigations menées par les Policiers du Creusot ont permis d'identifier la famille du quinquagénaire qui vivait seul et dans la marginalité, depuis plusieurs années. Cette famille est de l'agglomération du Creusot. Précisons que selon des voisins la victime donnait le sentiment de vivre sans électricité, puisque son appartement était toujours plongé dans le noir. Quant aux causes de la mort, rien de criminel, elles seraient naturelles. Le quinquagénaire aurait succombé à un arrêt cardiaque.