samedi 15 décembre 2018

Samedi 15 Décembre

Bénéficiez de

30% en bons d’achat

sur les rayons textiles, chaussures de ville, petit électroménager, les télévisions,

40% de réduction immédiate

sur la Déco de Noël (14 et 15 Décembre)
Sans oublier les gâteaux individuels à 1€, les coffrets cadeaux vins ou les paniers garnis

Vendredi 14 et Samedi 15 Décembre

Carburant à prix coûtant

Mercredi 19 Décembre de 9h à 12h et de 14h30 à 18h30

Photo gratuite avec le Père Noël et surprise offerte à tous les enfants
Édito
Le Président de la République ne peut pas se permettre un quatrième samedi aussi catastrophique pour l’image de la France. Il doit prendre les bonnes décisions et envoyer des signes aux Gilets Jaunes. Il n’a pas d’autre choix.
Questions à...

Exclusif

C’est un visiteur de marque qui, dimanche après-midi, a découvert l’exposition «Pierre Soulages, Le Creusot» à L’arc.
Président de l’institut national de la recherche agronomique, Philippe Mauguin s’est confié à «creusot-infos».
Le champion Alain Bernard s'est confié dans une interview à creusot-infos. Pour parler du complexe aquatique du Creusot, mais pas seulement.
«Pour moi c'est important d'aller au contact des jeunes».
«Pour PARIS 2024 je n'ai pas peur, mais je suis inquiet».
«Je vais échanger avec la Ministre pour parler des projets».
C’est officiel, le conseiller régional de Bourgogne - Franche-Comté et Président des Amis de la Rose à Frangy, quitte lui aussi le Parti Socialiste pour créer un autre parti avec Emmanuel Maurel et Marie-Noëlle Lienemann, qu’il accueillera en Saône-et-Loire en novembre.
Denis Lamard s’explique dans une interview à creusot-infos.
Écouter, lire, voir
> Faits divers > Au Creusot

LE CREUSOT : L’étude de l’Huissier de Justice Maitre Mouries ravagée par un cambriolage et un incendie volontaire

15/03/2018 07:24Lu 16259 foisImprimer l’article
Les faits se sont produits dans la nuit.ACTUALISE : La PJ a été saisie. Une réponse rapide pour les clients de l'étude.
Le choc a été rude ce mercredi matin, peu avant 8 heures, pour Maître Bertrand Mouries. En effet, quand il est arrivé à son étude, située à l’angle de la rue Maréchal Foch et de la rue de l’Yser, il a d’abord compris que son local professionnel avait été visité. Mais le choc a été plus rude quand il a découvert que l’étude avait été cambriolée, que tout avait été retourné et qu’un incendie avait été déclenché.
C’est peu après 1 heure du matin, dans la nuit de mardi à mercredi que les sapeurs pompiers de Saône-et-Loire ont été alertés. Leur intervention, sous les ordres du Lieutenant Bruno Dutremble, a duré plus de deux heures. Les dégâts à l’intérieur de l’étude sont très importants.
Tout a été retourné et saccagé. Les dossiers de l’huissier de justice sont tous saccagés, les étagères ont été vidés, les tiroirs également. Bref, à l’exception du bureau d’accueil où se trouve son assistante et qui a été épargné, et  son bureau d’huissier, tout a été touché ou détruit.
Ainsi que les Policiers ont pu le constater, la vitre d’une porte, située côté rue de l’Yser, face au Cellier Saint-Charles, a été fracturée. Des investigations approfondies vont évidemment être menées par les Policiers sur ces actes volontaires et répréhensibles. Car ils ne sont pas sans conséquences. Sur décision du Parquet de Chalon-sur-Saône, c'est la Police Judiciaire de Dijon qui a été saisie pour mener l'enquête sur ces faits très graves visant un officier ministériel.
Alain BOLLERY

Une réponse rapide pour les clients
Maitre Mouries a indiqué, mercredi soir à creusot-infos que ses clients seront informés d'ici la fin de semaine du lieu du local où il pourra les accueillir pour des urgences. Une solution transitoire, sans doute rue Maréchal Foch, doit en effet être trouvée pour permettre la poursuite de l'activité de l'huissier et de la gérance de biens.