lundi 18 juin 2018
Édito
Le héros de la finale de 98 est maintenant triplement dans la légende.
Questions à...
Les rendez-vous d’été seront lancés avec un spectacle très aérien. Avec aussi un nouveau lieu de programmation.
L’adjoint à la culture parle aussi de l’avenir de L’arc, de la mise en lumière du Château de la Verrerie, du projet d’installations de boites à livres.
30 associations écologistes ont fait du lobbying auprès de lui, mais Rémy Rebeyrotte n’a pas cédé aux pressions vertes sur la question du glyphosate et il s’en explique avec force d’arguments.
Le Député n’hésite pas à prendre le désherbant pour nettoyer les arguments de la nouvelle gauche sur les dotations de fonctionnement. Il parle aussi des accords possibles pour les municipales de 2020 avec un peu d’engrais pour le Grand Autunois Morvan…
Sans oublier les poules, les abattoirs, le bois et les rodéos…
Le 1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, dans une interview exclusive, revient sur la convention TER entre la Région et la SNCF, qui a ébranlé le groupe de gauche.
Il justifie le retrait de l’article 19 sur l’ouverture à la concurrence. Il évoque aussi le «baiser qui tue» de François Sauvadet en dénonçant sa posture et celle de la droite.
Écouter, lire, voir
> ÉTAT CIVIL > Naissances - Carnet rose

CARNET ROSE : Romy Thomas

22/02/2017 17:13Lu 10958 foisImprimer l’article
Romy est née le 21 février à 8 h 22 à la maternité de l'Hôtel Dieu du Creusot. Elle pesait 2,500 kg et mesurait 46 cm. Elle est le troisième enfant de Marianne et Benjamin Thomas. Marianne est conseillère en économie sociale et familiale tandis que Benjamin est gérant d'une société de nettoyage. C'est à Morey que Romy va commencer à grandir, et il est certain que ses deux frères Timéo, 4 ans et Jules, 5 ans, seront aux petits soins pour elle.
Les parents tiennent à remercier l'équipe médicale pour sa gentillesse.