jeudi 22 février 2018
Édito
Personne n’a oublié que l’avocat de Nordahl Lelandais a défendu avec de la violence verbale son client en accusant les gendarmes et la justice dans l’affaire Maëlys.
Sondage
Approuvez-vous le principe de départs volontaires des fonctionnaires ?
Questions à...
Le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie, dans une interview à creusot-infos, parle de la bonne santé économique de la Saône-et-Loire, avec comme symbole le renouveau de Framatome, mais pas seulement…
«En Saône-et-Loire, 25% des emplois sont industriels»
«La plus forte amélioration du taux de chômage est dans la Communauté Urbaine»
«Faisons aimer les usines»
L’ancien secrétaire d’Etat à l’industrie de François Hollande répond à creusot-infos sur Framatome et sur l’avenir du nucléaire. Un dossier sur lequel il a été très impliqué quand il était à Bercy.
«Oui, je le dis clairement, en France il faut remplacer les anciennes centrales nucléaires par de nouvelles centrales EPR»
L’élue du Creusot est à la tête d’un budget important au Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté. Dans une interview elle trace les perspectives 2018. Avec un appel à projets pour l’ensemble des clubs.
Écouter, lire, voir
> ÉTAT CIVIL > Naissances - Carnet rose

CARNET ROSE : Mila Mainieri

11/02/2018 14:23Lu 9571 foisImprimer l’article
Elle est le deuxième enfant de Laura et Mickaël Mainieri. Mila a poussé son premier cri le vendredi 9 février, à 14h23, à la Maternité de l’Hôtel-Dieu au Creusot. Arrivée avec un mois d’avance, Mila pesait 2,550 kilos. Sa maman, originaire de la région de Jœuf en Lorraine, est infirmière au centre hospitalier de Sevrey. Son papa, originaire de Montchanin, est employé commercial pour le compte de Géant Casino. C’est à Ecuisses, aux côtés de sa grande sœur Livia, qui a eu 4 ans le 22 octobre, que Mila va débuter sa croissance.