lundi 18 juin 2018
Édito
Le héros de la finale de 98 est maintenant triplement dans la légende.
Questions à...
Les rendez-vous d’été seront lancés avec un spectacle très aérien. Avec aussi un nouveau lieu de programmation.
L’adjoint à la culture parle aussi de l’avenir de L’arc, de la mise en lumière du Château de la Verrerie, du projet d’installations de boites à livres.
30 associations écologistes ont fait du lobbying auprès de lui, mais Rémy Rebeyrotte n’a pas cédé aux pressions vertes sur la question du glyphosate et il s’en explique avec force d’arguments.
Le Député n’hésite pas à prendre le désherbant pour nettoyer les arguments de la nouvelle gauche sur les dotations de fonctionnement. Il parle aussi des accords possibles pour les municipales de 2020 avec un peu d’engrais pour le Grand Autunois Morvan…
Sans oublier les poules, les abattoirs, le bois et les rodéos…
Le 1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, dans une interview exclusive, revient sur la convention TER entre la Région et la SNCF, qui a ébranlé le groupe de gauche.
Il justifie le retrait de l’article 19 sur l’ouverture à la concurrence. Il évoque aussi le «baiser qui tue» de François Sauvadet en dénonçant sa posture et celle de la droite.
Écouter, lire, voir
> ÉTAT CIVIL > Naissances - Carnet bleu

CARNET BLEU : Qaïs Khuth

17/03/2017 08:22Lu 5378 foisImprimer l’article
Il est né pile un an, un mois et un jour après son grand frère Lyas, qui avait poussé son premier cri le 14 février 2016. Qaïs, lui a pointé le bout de son nez le mercredi 15 mars, à 8h22, à la Maternité de l’Hôtel-Dieu au Creusot. Le bonhomme pesait 3,700 kilos et mesurait 52 centimètres. Il est donc le deuxième enfant de Safia et Vincent Khuth. Vincent est chaudronnier – soudeur pour le compte d’Industeel Creusot, groupe ArcelorMittal. Il travaille au laminoir. C’est au Creusot que la jeune famille est établie.