mercredi 20 mars 2019

20€* offerts en Bon d’achat par tranche de 300€

Uniquement durant les Portes Ouvertes

Samedi 23 et Dimanche 24 Mars

Édito
La médaille de meilleur apprenti de France reçue par Clément Hélias à la Sorbonne était bien plus qu’un symbole.
Questions à...
Elu lundi après-midi nouveau Président de la Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire, Bernard Lacour entend mener une présidence de combat. Pour défendre l’agriculture «contre les attaques menées par des minorités». C'est ce qu'il affirme dans une longue interview qu'il a accordée à creusot-infos.
«88% de la société française apprécie notre agriculture et ses agriculteurs et on entend que les minorités»
«L’agriculture française c’est la qualité et la traçabilité»
«L'engagement du conseil départemental a été vital»
«Dans la Communauté Le Creusot - Montceau, on va franchir un cap dans la gestion de l’eau».
Dans une longue interview à creusot-infos, le Député européen sortant, 3ème sur la liste «Les Républicains», n’est pas tendre avec le Président de la République.
«Ce Président est très tacticien et très habile»
«Le grand débat c’est quand même un aveu d’échec».
Alstom, Nadine Morano, Rachida Dati, référendum, immigration, l’élu bressan n’élude aucun sujet.
A qui s’adressera-t-il ? La Présidente du Conseil Régional dit tout dans une interview...
Écouter, lire, voir
> ÉTAT CIVIL > Décès - Avis de décès

NECROLOGIE : Daniel Lorenzon

11/03/2019 14:50Lu 7492 foisImprimer l’article
C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris la disparition de Daniel Lorenzon, journaliste retraité, qui n’aura pas pu profiter des joies de la vie aussi longtemps qu’il le méritait. Il avait débuté sa carrière il y a pile 40 ans au Courrier de Saône-et-Loire, à l’agence de Montceau les Mines.
Journaliste passionné, apprécié du monde syndical, il avait passé une partie de sa carrière comme secrétaire de rédaction, c’est à dire à monter les pages du journal. Il avait aussi été, c’est moins connu, un pionnier du développement de la presse sur le Web en Saône-et-Loire, à une époque où internet était considéré comme un monde à part. En poste à Chalon il s’amusait chaque de voir chaque jour des connexions réalisées depuis l’autre bout du monde.
C’est en 2005 qu’il avait profité d’un plan de départs pour faire valoir ses droits à la retraite. Daniel Lorenzon, qui avait l’accent prononcé du bassin minier dont il était un défenseur, a été rattrapé par la maladie. Il a bien mené combat, mais à armes inégales et la maladie a eu le dernier mot, alors qu’il était âgé de seulement 65 ans.
A son épouse Joëlle, son fils Alexandre, sa famille et ses amis, nous présentons nos sincères condoléances. Les obsèques de Daniel Lorenzon auront lieu dans la stricte intimité familiale, ce qui ne peut pas étonner ceux qui connaissaient sa discrétion.