lundi 22 juillet 2019

Au départ de Bourbon-Lancy, les échappées à vélo offrent des parcours sympas pour tous les amateurs de la petite reine et de VTT. Découvrez deux bons plans !

Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
A l’occasion d’une conférence de presse, le patron du groupe SOS, dont dépend l’Hôtel-Dieu du Creusot, a affirmé plusieurs choses.
«L’établissement génère un déficit. On l’a repris pour le redresser et le relancer».
«On a dit oui pour une aide-soignante de jour et «on verra» à la fin de l’année pour une infirmière de nuit».
«Pour l’urologie, la nouvelle organisation sera sans coût supplémentaire pour les patients».
«On va avoir un bon énorme en terme de prise en charge des patients».
«Le robot sera utilisé en urologie, en chirurgie digestive et en chirurgie gynécologique».
Vice-présidente du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté en charge des sports, Laëtitia Martinez, dans une interview, évoque l’engouement autour du mondial féminin. Elle souligne aussi la démarche volontariste de la Région pour développer et soutenir le sport féminin.
Juste avant les grandes vacances, le Maire David Marti se livre dans une interview à creusot-infos.
Gratuité à la piscine, espace Simone Veil, démolition de la Tour Jaurès et à la Molette, travaux dans les équipements sportifs… Le Maire répond aussi au sujet des prochaines élections municipales.
Écouter, lire, voir
> ECOUTER LIRE VOIR > Sorties et Découvertes

MONTCEAU-LES-MINES : Conférence-concert

05/11/2018 02:46Lu 448 foisImprimer l’article
Intitulée « Musiques savantes, musiques populaires : la fabrique des frontières esthétiques », elle sera présentée par Anne-Cécile Nentwig accompagnée à la contrebasse par Julien Mathias.
Cette conférence, présentée par l'association "Les quatre saisons en Charolais" aura lieu samedi 17 novembre à 18 h à l'auditorium Jean MAILLOT des Ateliers du Jour à Montceau les Mines.

Prenant appui sur les œuvres musicales proposées par Julien Mathias à la contrebasse, Anne-Cécile Nentwig nous proposera une réflexion sur l’histoire de catégories très utilisées dans le monde musical : le savant et le populaire. Nous découvrirons les effets de ces catégorisations sur la création musicale, l’interprétation ainsi que sur notre façon d’écouter et d’aimer les musiques.
Après des études de piano et saxophone, Anne-Cécile Nentwig s’est tournée vers les sciences humaines. Docteur en sociologie, experte en sociologie de l’art et de la culture. Son dernier livre « jouer son monde » montre les enjeux  de la construction d’un univers musical et social.
Professeur au Conservatoire de Lyon, Julien Mathias joue dans de nombreuses formations (orchestre National de Lyon, orchestre de l’Opéra de Lyon, orchestre de St Etienne,…) ainsi qu’en soliste, ce qui l’amène à se produire sur de nombreuses scènes (France, Allemagne, Japon, Suisse, Belgique,…). Il est par ailleurs titulaire du Certificat d’Aptitude et d’un master d’interprétation. Il est Lauréat du concours international « Haut les Basses » 2006 de Paris.

Cette conférence est GRATUITE.  Elle sera suivie pour ceux qui le souhaitent, par un dîner à l’hôtel-restaurant « Le Nota Bene » à Montceau-les-Mines, sur réservation uniquement avant le 10 novembre (menu à 25 € : œuf en meurette, charcuterie, tarte maison et sa boule de glace à la crème d’Isigny, café et boissons comprises), à Agnès Mentré, 17 place de la Liberté, 71230 ST VALLIER (chèque à l’ordre des 4 Saisons en Charolais).

ATTENTION,  l’Auditorium n’ayant qu’une capacité de 99 places, vous pouvez réserver, comme d’habitude, vos places et vos repas auprès d’Agnès Mentré et vos places si vous ne souhaitez pas dîner au Nota Bene,  par mail à l’Association Les Saisons en Charolais.

Présentation de la conférence :
Le programme musical est éclairé à l’aide de réflexions sociologiques proposant un regard décalé sur la musique sur des thèmes variés. Prenant appui sur les œuvres musicales proposées par Julien Mathias à la contrebasse, il s’agira de s’interroger sur des catégories très utilisées dans le monde musical : le savant et le populaire. Ces deux notions traversent l’histoire de la musique et de l’art et ont des effets sur nos façons de regarder et d’écouter la musique. La contrebasse et son histoire singulière offrent un point d’entrée tout à fait intéressant pour ces interrogations. En effet, instrument imposant par sa taille, unique par ses sonorités, et ayant pour fonction principale l’accompagnement et le soutien harmonique, la contrebasse est souvent associée à des représentations musicales spécifiques. Symbole du Jazz ou de la chanson française, tournée en dérision par Suskind, elle est associée aux musiques populaires. Nous prenons alors ici le pari de proposer une réflexion sur l’histoire de ces catégorisations et de leurs effets sur la création musicale, l’interprétation ainsi que sur notre façon d’écouter et d’aimer les musiques.