lundi 21 octobre 2019

Tout doit disparaître !

Du 16 Octobre au 16 Décembre

Ouverture exceptionnelle

  Dimanche 20 Octobre Après-midi  

Sans oublier les Cuisines Mobalpa

Jusqu’à -70%

Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Dans une interview à creusot-infos il parle du Mondial au Japon, de l’équipe de France, du Top 14, du rugby trop violent et du Creusot.
Dans une longue interview, la Présidente du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté se montre marquée par les bouleversements climatiques.
«La sécheresse est une lame de fond»
Elle annonce une mobilisation exceptionnelle pour les années à venir, pour agir sur plusieurs leviers :
«La grande priorité, c’est la question climatique»
Marie-Guite Dufay confirme aussi qu’elle n’écarte absolument pas d’être candidate aux prochaines élections régionales, avec une affirmation en forme d’avertissement :
«Il faudra un rassemblement des forces de progrès pour faire barrage au Rassemblement National»
Dans une interview à creusot-infos, Le Maire du Creusot annonce qu’il sera bien candidat pour les élections municipales de mars 2020. Il explique aussi quelle liste il entend mener, sur quelles valeurs, et pourquoi.
Écouter, lire, voir
> ECOUTER LIRE VOIR > Cinéma, Livres, Expos, Rdv, Sorties

LE CREUSOT : Il y a la vie, du plaisir et du bonheur après le cancer du sein

04/10/2019 15:20Lu 10252 foisImprimer l’article
Signée de deux artistes, l’exposition «Dessins pour des seins» est un hymne à la vie. Elle est là pour dire que tout ne s’arrête pas après un cancer du sein. Bien au contraire.
C’est une exposition vivifiante. D’un côté Sabrina Vailleau-Lanni, spécialiste de Bodypainting. De l’autre Sylvie DS une photographe. Au milieu des victimes d’un cancer du sein. Il touche pas seulement les femmes comme en témoigne l’exposition qui a été installée, pour un mois, dans le hall d’accueil de l’Hôtel-Dieu du Creusot, dans le cadre d’Octobre Rose.
La présentation de l’exposition a eu lieu jeudi soir. L’occasion pour Philippe Bucheret, le directeur de l’établissement, de saluer le travail des deux artistes et de leurs modèles, ce qui offre un autre regard sur le cancer du sein, les tabous qui l’entourent et surtout sur l’après maladie, l’après chirurgie, l’après chimiothérapie.


«C’est le même principe que le maquillage», a souligné Sabrina Vailleau, attachée à montrer que la vie continue. Très clairement le but de cet «Art Thérapie est de permettre aux femmes de se réapproprier l’image de leur corps».
En décodé, expliquer qu’il y a vraiment un après, car la vie ne s’arrête pas à la maladie, même si son annonce est toujours vécu avec violence par celle ou celui qui en est victime.
Alain BOLLERY


Edelina : «Plein de paillettes»


Edelina, victime d’un cancer du sein, qui a travaillé aux urgences de l’Hôtel-Dieu et qui est maintenant sophrologue, bientôt à son compte, a vécu l’expérience «bodypainting» avec bonheur. «Ca a été un moment plein de paillettes. C’est le moyen d’exprimer ce que j’ai sur le cœur. Oui il faut profiter de la vie, mettre des paillettes partout. Oui maintenant je profite pleinement de la vie et j’ai envie d’aider les autres», a-t-elle dit jeudi soir.