mardi 23 octobre 2018

Pensez à vos plantes de Toussaint

Plus de 40 ans d’expérience et Plus de 10 000 m2 de serres à votre service

Ouvert tous les Jours, Dimanches et Jours Fériés

Questions à...
Le champion Alain Bernard s'est confié dans une interview à creusot-infos. Pour parler du complexe aquatique du Creusot, mais pas seulement.
«Pour moi c'est important d'aller au contact des jeunes».
«Pour PARIS 2024 je n'ai pas peur, mais je suis inquiet».
«Je vais échanger avec la Ministre pour parler des projets».
C’est officiel, le conseiller régional de Bourgogne - Franche-Comté et Président des Amis de la Rose à Frangy, quitte lui aussi le Parti Socialiste pour créer un autre parti avec Emmanuel Maurel et Marie-Noëlle Lienemann, qu’il accueillera en Saône-et-Loire en novembre.
Denis Lamard s’explique dans une interview à creusot-infos.
Le directeur de l’Hôtel-Dieu du Creusot fait le point dans une longue interview. Il répond aux syndicats qui ont manifesté, fait le point sur le fonctionnement de l’établissement, dont l’activité se développe.
«Pour toutes nos équipes, il n’y aura jamais assez de patients».
«En Saône-et-Loire, les plus grandes difficultés ne se concentrent pas au Creusot»
«1,2 million d'euros d'investissements sont engagés»
Écouter, lire, voir
> ECONOMIE > En Saône-et-Loire

NUCLEAIRE : Et le nouveau nom d’AREVA NP est Framatome

04/01/2018 12:44Lu 17835 foisImprimer l’article
C’est un peu un retour vers le futur, avec un nom qui parle pour ce qui concerne la sécurité nucléaire. Framatome, c’est Le Creusot, c’est Saint-Marcel, c’est le nucléaire qui gagne.C'est désormais officiel et voici le nouveau logo du groupe nucléaire.
ACTUALISE : Les informations de creusot-infos sont confirmées par un communiqué officiel.
Bernard Fontana président du directoire
Depuis le 1er janvier c’est EDF qui est officiellement propriétaire d’AREVA NP, l’entité industrielle qui produit des pièces pour l’industrie nucléaire, sur ses sites historiques du Creusot et de Saint-Marcel.
Le nouveau nom de la nouvelle entité était attendu. New AREVA était le nom générique. Ce jeudi 4 janvier 2018, selon des informations portées à la connaissance de creusot-infos - informations publiées à 10h10 qui se sont avérées exclusives -, le nouveau de l’entité industrielle dédiée au nucléaire devrait être officiellement dévoilé. Et ce nouveau nom serait FRAMATOME.
Un choix stratégique, car FRAMATOME est un vrai nom et une vraie marque qui parle à tous ceux qui s’intéressent à la filière nucléaire dans le monde. Framatome, qui était la petite fille de Creusot – Loire, et qui avait été «fondu» dans la nouvelle entité nucléaire dirigée par Anne Lauvergeon et qui était devenu AREVA, c’est une marque. Framatome c’est en effet la totalité du parc nucléaire français en activité. Un nom qui inspire le sérieux, la compétence, la qualité et la fiabilité. Ce que personne ne conteste.
Avec Framatome, c’est un peu et même beaucoup un retour vers le futur pour la filière nucléaire français. Un choix qui ne devrait pas déplaire au Creusot, berceau du nucléaire civil français.
On attend maintenant la confirmation.
Alain BOLLERY 
(Photos Alain BOLLERY)

Le communiqué officiel :

Framatome poursuit l’aventure industrielle et technologique du nucléaire

New NP, filiale d’AREVA NP, devient Framatome, société dont le capital est détenu par le groupe EDF (75,5 %), Mitsubishi Heavy Industries (MHI - 19,5 %) et Assystem (5 %).
Framatome confirme son ambition d’industriel reconnu : être un fournisseur de solutions nucléaires sûres et compétitives pour accompagner ses clients électriciens partout dans le monde.
Framatome, ce sont 14 000 collaborateurs dans le monde
Les collaborateurs de Framatome disposent de compétences reconnues, un savoir-faire qui s’est forgé tout au long de l’histoire de l’entreprise, et qui a permis de bâtir de grands succès industriels en France comme à l’international. Framatome mise sur l’expertise des femmes et des hommes qui la composent : elle est au cœur de sa stratégie et au service de ses clients et de la filière nucléaire.
Pour Bernard Fontana, président du directoire et CEO de Framatome, « Framatome intègre un savoir-faire unique, celui d’une industrie clé dans un mix énergétique bas carbone. Nos collaborateurs en France et dans le monde ont su faire face à des défis exceptionnels ces dernières années. À la sortie de cette phase de transition, je partage leur fierté et je les remercie pour tout le travail accompli. Ancrée dans une histoire riche et forte, Framatome est aujourd’hui un acteur de référence de l’industrie nucléaire dans le monde, grandi d’un retour d’expériences inégalé. Notre ambition est l’excellence industrielle reconnue par nos clients. »
Un savoir-faire revendiqué sur le cœur de métier de concepteur, fournisseur et installateur de la chaudière nucléaire
Framatome contribue à la conception de centrales, fournit la chaudière nucléaire, conçoit et fabrique des composants et du combustible, intègre des systèmes de contrôle-commande et assure la maintenance des réacteurs nucléaires existants. Elle offre ses produits et services performants à ses clients partout dans le monde.
Framatome est une société technologique, détentrice de 3 500 brevets couvrant environ 680 inventions, répondant aux besoins les plus pointus de ses clients, parmi les leaders clés de l’énergie à l’international. Framatome intervient sur plus de 250 réacteurs dans le monde.
Une stratégie de développement et d’excellence industrielle tournée vers l’international
Framatome, c’est la volonté d’aller plus loin dans son excellence industrielle, en s’appuyant sur cinq axes stratégiques : une expertise reconnue et durable, la performance dans l’exécution, une organisation agile, des solutions sûres et compétitives et un développement international. Avec un parc mondial existant de quelque 440 réacteurs représentant environ 390 GWe en service dans 31 pays, et des nouvelles capacités nucléaires à venir, le marché nucléaire offre des opportunités dans le domaine des composants, du combustible, de la modernisation et des services.

Nomination du directoire de Framatome

Le conseil de surveillance de Framatome, anciennement New NP, s’est réuni ce jour sous la présidence de Jean-Bernard Lévy, Président Directeur Général d’EDF.
Il a nommé Bernard Fontana président du directoire et CEO et a procédé à la nomination de Philippe Braidy comme directeur général, membre du directoire.
Bernard Fontana est diplômé de l’Ecole Polytechnique et de l’Ecole Nationale Supérieure des Techniques Avancées de Paris. Il mène sa carrière depuis 30 ans dans les secteurs de la chimie, de l’acier et des matériaux de construction (SNPE, ArcelorMittal, APERAM et Holcim). En 2012, il a été nommé CEO de Holcim. Depuis le 1er septembre 2015, Bernard Fontana était le CEO d'AREVA NP.
Philippe Braidy, ancien responsable du Développement territorial et du réseau à la Caisse des Dépôts, dispose de 30 ans d’expérience comme directeur Technique et financier dans la fonction publique (ministère du Budget, bureau du Premier ministre, CEA...). Il dirigeait jusqu’à présent les fonctions Finance, Stratégie/Innovation/Communications, Risques/Audit, Juridique/Conformité et Systèmes d'Information d’AREVA NP.


Pour en savoir encore plus cliquez ici