mercredi 17 octobre 2018

Rendez-vous dans votre agence Selectour Voyages Girardot, 20 rue Maréchal Foch

Édito
En annonçant qu’elle ne s’interdisait rien du tout pour 2021, Marie-Guite Dufay a envoyé un message plus que subliminal aux prétendants…
Questions à...
Le directeur de l’Hôtel-Dieu du Creusot fait le point dans une longue interview. Il répond aux syndicats qui ont manifesté, fait le point sur le fonctionnement de l’établissement, dont l’activité se développe.
«Pour toutes nos équipes, il n’y aura jamais assez de patients».
«En Saône-et-Loire, les plus grandes difficultés ne se concentrent pas au Creusot»
«1,2 million d'euros d'investissements sont engagés»
Après le match perdu contre Villeurbanne et après les 5 premiers matchs, Dominique Juillot dresse un premier bilan dans une longue interview.
Dans une longue interview à creusot-infos, Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil Régional de Bourgogne - Franche-Comté, se livre sur de nombreux sujets, y compris celui des prochaines élections régionales en 2021 !
Écouter, lire, voir
> ECONOMIE > En Saône-et-Loire

«Made in France» : Quand les «nin-nin» du Creusot font la «une» de la presse chinoise

27/11/2017 03:17Lu 11028 foisImprimer l’article
Débutée au Creusot en août 2016, l’histoire des «nin nin» a même séduit la presse chinoise. En effet, à l’occasion du salon du «made in France» à Paris, des médias chinois ont craqué pour ces «doudous» «made in Creusot» imaginés par Nicolas Courrège et sa compagne Clémence.
Le journal chinois ne manquent pas de souligner que le «doudou» appelé «nin-nin» est bien souvent le premier objet «qu’un bébé touche après avoir été mis au monde»… C’est dire s’il est important qu’il soit très doux.
Les nin-nin séduisent et ils ont fait des petits… Avec des coussins, des chaussons bas et hauts. Mais surtout, les deux jeunes créateurs proposent maintenant des broderies pour personnaliser les produits.
«Nous vendons en moyenne 200 produits par mois, dont 150 nin-nin», assure Nicolas Courrège. Il annonce aussi l’ouverture d’un atelier rue Marceau où l’entreprise a décidé d’élire domicile et ainsi avoir l’espace adéquat pour accompagner son développement.
On pourra trouver les «nin-nin» au Marché de Noël du Creusot, avec aussi tous les autres produits.
Alain BOLLERY