mardi 26 mars 2019

Offre Spéciale «Anniversaire»

Du Jeudi 21 au Samedi 30 Mars

1 article acheté = -10%

2 articles achetés = -10% sur le premier et –20% sur le deuxième

(article le moins cher)
Édito
Les faits très graves qui se sont produits lundi matin, ont révélé autant le manque de respect et de politesse, que cette violence qui n’en finit plus de s’incruster dans les têtes, dans les esprits et donc bien malheureusement dans les actes.
Questions à...
Le vice-président de la Région Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées est catégorique : «On sait s’adapter, on sait être réactif et on peut voter un financement exceptionnel»
Elu lundi après-midi nouveau Président de la Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire, Bernard Lacour entend mener une présidence de combat. Pour défendre l’agriculture «contre les attaques menées par des minorités». C'est ce qu'il affirme dans une longue interview qu'il a accordée à creusot-infos.
«88% de la société française apprécie notre agriculture et ses agriculteurs et on entend que les minorités»
«L’agriculture française c’est la qualité et la traçabilité»
«L'engagement du conseil départemental a été vital»
«Dans la Communauté Le Creusot - Montceau, on va franchir un cap dans la gestion de l’eau».
Dans une longue interview à creusot-infos, le Député européen sortant, 3ème sur la liste «Les Républicains», n’est pas tendre avec le Président de la République.
«Ce Président est très tacticien et très habile»
«Le grand débat c’est quand même un aveu d’échec».
Alstom, Nadine Morano, Rachida Dati, référendum, immigration, l’élu bressan n’élude aucun sujet.
Écouter, lire, voir
> ECONOMIE > En Saône-et-Loire

LE CREUSOT : Une visite et des commandes de tablettes éducatives pour l’entreprise BSE

01/06/2018 03:18Lu 3586 foisImprimer l’article
André Accary et Pascal Coste, présidents des conseils départementaux de Saône-et-Loire et de Corrèze ont visité jeudi matin l’entreprise BSE. Avec, à la clef, 6000 tablettes éducatives Sqool, à fournir d’ici la prochaine rentrée.
Elles sont la fierté du groupe Unowhy, qui a choisi le «made in France» en confiant à l’entreprise BSE au Creusot leur assemblage et leur flashage. Les tablettes éducatives Sqool sont de plus en plus plébiscitées par les enseignants.
Et ce n’est pas près de s’arrêter si on en juge par les propos tenus, jeudi matin, par Pascal Coste, le Président du conseil départemental de Corrèze, venu visiter l’entreprise BSE avec André Accary, président du département de Saône-et-Loire. Ils ont été accueillis par Marc Balussaud, le patron de BSE, avec à ses côtés Sandrine Lonak et Joël Biniek, Jean-Yves Hepp, le président fondateur d’Unowhy, en présence de David Marti, maire du Creusot et président de la Communauté Urbaine, mais aussi Laurence Borsoi et Bernard Durand, conseillers départementaux.
«Avec la tablette Sqool on a 1,7% de casse, alors qu’avec la tablette d’Apple, on en avait 29,9%» a affirmé Pascal Coste. Son département, la Corrèze, a déjà acquis 6000 tablettes Sqool. Pascal Coste a confirmé ce jeudi une commande 5000 tablettes supplémentaires.
Les 31 collèges, y compris les 5 collèges privés de la Corrèze sont tous dotés de la tablette assemblée au Creusot ou à Angers par une autre entreprise sur laquelle Unowhy s’appuie.
Le département de Saône-et-Loire a lui confirmé une commande de 1000 tablettes supplémentaires. Elles seront donc au nombre de 7000 à la rentrée de septembre et réparties dans 40 des 51 collèges du département. «Tous seront dotés d’ici deux à trois ans», assure André Accary.
Les référents «tablettes éducatives» de la Saône-et-Loire comme de la Corrèze, sont catégoriques : «Les tablettes Sqool sont vraiment adaptées à l’enseignement». C’est forcément une fierté pour Unowhy, autant que pour BSE.
Alain BOLLERY

Le centre de santé aussi
Après l’entreprise BSE le matin, Pascal Coste a visité le centre de santé de Digoin, où le conseil départemental a salarié des médecins généralistes. Un concept qui séduit donc bien au-delà des frontières de la Saône-et-Loire, et donc jusqu’en Corrèze.
A.B.