dimanche 19 novembre 2017
Sondage
Appréciez-vous le passage à l'heure d'hiver ?
Questions à...
Dans une interview à creusot-infos, André Accary, président du conseil départemental évoque le débat d’orientation budgétaire programmé ce jeudi, avec un fort volume d’investissements. Avec aussi des annonces :
Le Président de l'Elan Chalon se confie dans une longue interview vérité.
«Le club vit une des périodes les plus difficiles qu'il a connues»
«L’équipe est traumatisée et cabossée»
«L'Elan est malade mais on a commencé la thérapie»
Écouter, lire, voir
> ECONOMIE > En Saône-et-Loire

LE CREUSOT : La Nef va accueillir le Salon des Métiers Industriels et de l’Entreprise

08/02/2017 16:30Lu 4681 foisImprimer l’article
Il se tiendra du 11 au 13 avril et il sera d’abord à destination des Collégiens.Pour démystifier les métiers liés à l’industrie.
Dites SMILE, comme Salon des Métiers Industriels et de l’Entreprise… Comme son nom l’indique c’est donc pour valoriser les métiers de l’entreprise et encore plus des entreprises industrielles, que la NEF au Creusot va se muer en grande entreprise les 11, 12 et 13 avril.
L’idée est assez simple. Alors que les métiers liés à l’industrie peinent à séduire autant qu’à recruter, quoi de mieux qu’un salon en forme de grande entreprise liée à l’industrie pour tenter de séduire les élèves de 4ème, de 3ème et accessoirement aussi des Lycéens qui n’ont encore pas décidé de ce que sera leur avenir professionnel.
Démystifier les métiers liés à l’industrie sera donc le premier objectif de ce rendez-vous qui a eu un petit frère, l’année dernière, à Besançon. Car évidemment le Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté est autant moteur que partenaire du SMILE, aux côtés de la Chambre de Commerce et d’Industrie, de la Communauté Urbaine Le Creusot – Montceau, de la ville du Creusot, du Rectorat, mais aussi de l’UIMM, l’union des industries métallurgiques et minières.
La présentation du SMILE s’est déroulée, mardi après-midi, dans le centre d’interprétation de l’industrie, dans la salle du Jeu de Paume au Creusot. Ce qui a fait dire à David Marti : «Pour parler de l’industrie de demain, c’est ici le lieu idéal». Dans une ville du Creusot qui est fière des différentes composantes de son industrie, qui est en pointe avec le nombre de visites d’entreprises organisées annuellement à l’occasion de la semaine de l’industrie ; ou encore avec «Industri’elles» pour séduire les jeunes filles aux métiers dans l’industrie, la promotion des filières industrielles est comme un crédo. «Oui, chaque fois que l’occasion nous en est donnée, on fait la promotion de l’industrie», a martelé le Maire du Creusot et Président de la CCM.
Des propos auxquels Michel Suchaud, président de la CCI ne peut qu’adhérer. Car ainsi qu’il l’a rappelé, la Bourgogne – Franche-Comté est la première région industrielle de France et la Saône-et-Loire parmi les premiers départements français, avec 17,6% d’emplois industriels.
«J’ai connu Le Creusot avec les écoles spéciales, quand l’industrie s’imposait à tout le monde. Aujourd’hui ce n’est plus le cas. Alors il est important de montrer que les emplois d’aujourd’hui, dans l’industrie, ne sont pas ceux du 19e siècle», a affirmé Michel Suchaut. Il plaide pour une valorisation autant des entreprises que des métiers, «car il est vraiment important de préparer aujourd’hui les compétences dont les entreprises auront besoin demain. Il faut donc revaloriser l’industrie auprès des jeunes, leur donner envie de s’orienter vers les métiers de nos entreprises, de nos industries».
Pour Jean-Claude Lagrange, aujourd’hui plus qu’hier, il est vital de répondre aux besoins de qualification, «et en Bourgogne, ce n’est pas ailleurs qu’au Creusot que pouvait se tenir le SMILE. Le Creusot est le berceau de l’Industrie d’hier et du futur. Il faut relever le défi et cela ne peut pas se faire sans l’Education Nationale».
En amont du salon, les classes qui le visiteront vont être invitées à participer à un concours sur le thème d’un produit industriel connecté. Le salon en lui même verra les visiteurs traverser une grande entreprise, de l’espace commercial jusqu’aux productions industrielles. Avec, évidemment, pour les collégiens, tous les outils d’une bonne orientation.
Alain BOLLERY

www.smile-bourgogne.fr