samedi 19 janvier 2019

Jusqu’au 26 Janvier 2019

Jusqu’à -50% sur une sélection de produits (en bricochèques crédités sur votre carte sourire)

Bénéficiez de 15€

sur les revêtements de sol stratifiés (en bricochèques crédités sur votre carte sourire)

Retrouvez également de nombreuses offres en cours

Sans oublier votre Dépôt Vente Brictroc

Édito
La Présidente a choisi le réseau social, dénoncé pourtant pour la violence de ses commentaires, pour présenter ses vœux. C’est bien plus que paradoxal.
Questions à...
Le Député de Saône-et-Loire au cours d’une conférence de presse a parlé «gilets jaunes» mais aussi fait le point sur les engagements tenus du Gouvernement. ACTUALISE
Le vice-président du Conseil Régional se confie sur le budget économie de la Bourgogne-Franche-Comté, «au service de toutes les entreprises».
A l'occasion de la session plénière du Conseil Régional consacrée au vote du budget, la question des transports, le premier budget de la Région, a constitué une grande par des discussions. Et l'imbroglio autour de la hausse des tarifs des abonnements TER a masqué d'autres aspect de cette compétence. Le premier vice-président revient pour Infos-Dijon sur les grandes lignes du budget transports 2019 de la Bourgogne-Franche-Comté.
Écouter, lire, voir
> ECONOMIE > En Saône-et-Loire

LE CREUSOT : L’entreprise ACM Construction a intégré ses nouveaux locaux à Mach 2

04/01/2019 03:17Lu 5205 foisImprimer l’article
L’histoire retiendra qu’elle a été la première en activité sur le nouveau pôle tertiaire du Creusot, au cœur de ville.
Elle le fait dans un bâtiment aux performances énergétiques deux fois plus fortes que la norme en vigueur.
C’est fait. Ce jeudi 3 janvier a marqué la première journée d’activités de l’entreprise ACM Construction dans ses nouveaux locaux à Mach 2. Le déménagement de la rue Edith Cavell à l'avenue de l'Europe a eu lieu fin décembre. Et c’est donc en ce tout début d’année 2019 que Mach 2, le nouveau pôle tertiaire du Creusot, a vu une première entreprise y lancer très officiellement ses activités.
ACM Construction, avec son agence de Chalon, emploie aujourd’hui 9 personnes. «Nous serons une douzaine dans l’année», annonce Benoît Maieron qui codirige l’entreprise avec son père Aimé.
En 2018 l’entreprise a pesé pour 33 constructions de maisons individuelles, mais aussi le lancement des constructions du projet Mach 2, avec trois bâtiments tertiaires. Un est occupé par ACM Construction. D’ici l’été, un deuxième le sera par Immoprost et par la CORGECO, et le troisième par AXA 2D (Denis et Delin), le cabinet d’avocats AOC et par l’étude notariale de Maître Andrieu.
Les nouveaux locaux de l’entreprise ACM Construction offrent 380 m2 de bureaux, mais aussi un espace de stockage de 120 m2. «Et nous faisons plus que répondre à la norme RT 2012. Puisque sur le plan de la consommation énergétique, nous sommes 50% plus performants que la norme en vigueur», annonce Benoît Maieron.
Ce qui veut donc dire que sa consommation énergétique est 50% plus économique. «Oui nous allons fortement diminuer la la facture de chauffage et de climatisation».
Le choix des matériaux et plusieurs techniques ont convergé par atteindre l’objectif voulu. Ainsi, par exemple, chaque fenêtre est dotée d’un «brise soleil orientable». «Cela permet de conserver de la luminosité, en bloquant les rayonnements du soleil. Et c’est géré directement par un capteur solaire».
Dans les bureaux et les salles de travail, ou de rendez-vous avec les clients, il n’y a pas d’interrupteur. «L’éclairage est optimisé avec des horloges et avec des détecteurs de mouvements», souligne encore Benoît Maieron qui a misé sur le meilleur de la domotique.
«Nous avons très clairement voulu tendre vers un meilleur confort des salariés, mais aussi offrir le même confort à nos clients».
Le nouveau bâtiment d’ACM Construction est évidemment un véritable showroom à lui tout seul, y compris avec ses faux plafonds.
Une nouvelle structure pour permettre à l’entreprise de se projeter dans le futur. «Notre idée est évidemment de conserver notre branche dédiée aux constructions de maisons individuelles, en misant sur la qualitatif. Mais nous voulons aussi développer la branche des constructions tertiaires, très performantes, entièrement domotisées, avec un rapport qualité/prix très intéressant», souligne Benoît Maieron. Avec aussi une règle intangible : «Nous ne prenons pas les entreprises partenaires les moins chères, mais les meilleures».
Alain BOLLERY
(Photos Alain BOLLERY)
C’est à partir du lundi 7 janvier qu’ACM Construction accueillera le public dans ses nouveaux locaux, de 9 à 12 heures et de 14 à 19 heures.

Près d’une centaine d’emplois au total
Les entreprises qui vont s’installer sur Mach 2 pèsent actuellement pour 75 emplois. Mais avec des objectifs de développement qui devraient voir les trois bâtiments regrouper de 90 à 100 emplois d’ici quelques trimestres.