mercredi 26 juin 2019
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Le Député de Saône-et-Loire veut redonner du pouvoir aux Maires et encore plus dans les intercommunalités. Rémy Rebeyrotte a aussi dit ce qu’il pense de la menace de rétention des notes du Bac.
Municipales : «Nous avons des Marcheurs dans les deux majorités au Creusot et à Autun…»
Alors qu’ils sont officiellement présentés ce jeudi à 18h30, Jérémy Pinto lève un coin du voile sur les 42 rendez-vous programmés.
Nicolas Pommerel est le nouvel entraîneur du Creusot, avec Eric Catinot pour les arrières et Vuli pour les avants.
Avant la reprise de juin, Nicolas Pommerel se confie dans une interview à creusot-infos.
Écouter, lire, voir
> ECONOMIE > En Saône-et-Loire

LE CREUSOT : L’entreprise ACM Construction a intégré ses nouveaux locaux à Mach 2

04/01/2019 03:17Lu 6881 foisImprimer l’article
L’histoire retiendra qu’elle a été la première en activité sur le nouveau pôle tertiaire du Creusot, au cœur de ville.
Elle le fait dans un bâtiment aux performances énergétiques deux fois plus fortes que la norme en vigueur.
C’est fait. Ce jeudi 3 janvier a marqué la première journée d’activités de l’entreprise ACM Construction dans ses nouveaux locaux à Mach 2. Le déménagement de la rue Edith Cavell à l'avenue de l'Europe a eu lieu fin décembre. Et c’est donc en ce tout début d’année 2019 que Mach 2, le nouveau pôle tertiaire du Creusot, a vu une première entreprise y lancer très officiellement ses activités.
ACM Construction, avec son agence de Chalon, emploie aujourd’hui 9 personnes. «Nous serons une douzaine dans l’année», annonce Benoît Maieron qui codirige l’entreprise avec son père Aimé.
En 2018 l’entreprise a pesé pour 33 constructions de maisons individuelles, mais aussi le lancement des constructions du projet Mach 2, avec trois bâtiments tertiaires. Un est occupé par ACM Construction. D’ici l’été, un deuxième le sera par Immoprost et par la CORGECO, et le troisième par AXA 2D (Denis et Delin), le cabinet d’avocats AOC et par l’étude notariale de Maître Andrieu.
Les nouveaux locaux de l’entreprise ACM Construction offrent 380 m2 de bureaux, mais aussi un espace de stockage de 120 m2. «Et nous faisons plus que répondre à la norme RT 2012. Puisque sur le plan de la consommation énergétique, nous sommes 50% plus performants que la norme en vigueur», annonce Benoît Maieron.
Ce qui veut donc dire que sa consommation énergétique est 50% plus économique. «Oui nous allons fortement diminuer la la facture de chauffage et de climatisation».
Le choix des matériaux et plusieurs techniques ont convergé par atteindre l’objectif voulu. Ainsi, par exemple, chaque fenêtre est dotée d’un «brise soleil orientable». «Cela permet de conserver de la luminosité, en bloquant les rayonnements du soleil. Et c’est géré directement par un capteur solaire».
Dans les bureaux et les salles de travail, ou de rendez-vous avec les clients, il n’y a pas d’interrupteur. «L’éclairage est optimisé avec des horloges et avec des détecteurs de mouvements», souligne encore Benoît Maieron qui a misé sur le meilleur de la domotique.
«Nous avons très clairement voulu tendre vers un meilleur confort des salariés, mais aussi offrir le même confort à nos clients».
Le nouveau bâtiment d’ACM Construction est évidemment un véritable showroom à lui tout seul, y compris avec ses faux plafonds.
Une nouvelle structure pour permettre à l’entreprise de se projeter dans le futur. «Notre idée est évidemment de conserver notre branche dédiée aux constructions de maisons individuelles, en misant sur la qualitatif. Mais nous voulons aussi développer la branche des constructions tertiaires, très performantes, entièrement domotisées, avec un rapport qualité/prix très intéressant», souligne Benoît Maieron. Avec aussi une règle intangible : «Nous ne prenons pas les entreprises partenaires les moins chères, mais les meilleures».
Alain BOLLERY
(Photos Alain BOLLERY)
C’est à partir du lundi 7 janvier qu’ACM Construction accueillera le public dans ses nouveaux locaux, de 9 à 12 heures et de 14 à 19 heures.

Près d’une centaine d’emplois au total
Les entreprises qui vont s’installer sur Mach 2 pèsent actuellement pour 75 emplois. Mais avec des objectifs de développement qui devraient voir les trois bâtiments regrouper de 90 à 100 emplois d’ici quelques trimestres.