samedi 16 février 2019
Jusqu’au 23 Février 2019
Bénéficiez de 15€ sur les meubles de salle de bains (en bricochèques crédités sur votre carte sourire) par tranche de 100€ d’achats
30% sur les carrelages et faïences (en bricochèques crédités sur votre carte sourire)
20% sur les plaques de plâtre hydrofuge BA13 (en bricochèques crédités sur votre carte sourire)
30% sur la location de matériel
Et toujours du sable en vrac vendu au godet et un responsable « Projets clients » à votre service
Édito
La Présidente a choisi le réseau social, dénoncé pourtant pour la violence de ses commentaires, pour présenter ses vœux. C’est bien plus que paradoxal.
Questions à...
Dans une longue interview à creusot-infos, le Député européen sortant, 3ème sur la liste «Les Républicains», n’est pas tendre avec le Président de la République.
«Ce Président est très tacticien et très habile»
«Le grand débat c’est quand même un aveu d’échec».
Alstom, Nadine Morano, Rachida Dati, référendum, immigration, l’élu bressan n’élude aucun sujet.

Marie-Guite Dufay : «Travaillons ensemble et faites confiance aux territoires»
Jean-Patrick Courtois : «Il y en marre des normes»
Michel Suchaut : «Le principal problème de la France c’est le recrutement»
Patrick Merliaud : «Commandez les EPR dont la France a besoin»

Exclusif

André Accary : «Faites confiance aux territoires»
Jérôme Durain : «Quelles mesures concrètes pour aider les Maires à boucler leurs budgets ?»
David Marti : «Soutenez nous pour le maintien des services publics»
Rémy Rebeyrotte : «La santé, la mobilité, le numérique sont des sujets majeurs»
Écouter, lire, voir
> ECONOMIE > En Saône-et-Loire

LE CREUSOT Aubert et Duval s’engage 7 ans de plus avec Framatome et sa «forge de l’excellence»

05/10/2018 03:17Lu 3413 foisImprimer l’article
C’est un accord en forme de reconnaissance qu’Aubert et Duval a signé, jeudi, avec Framatome au Creusot. Les presses de la forge vont être mise à contribution pour des pièces à très très haute valeur ajoutée.
Le travail des lingots creux n'est pas la seule spécialité de la Forge du Creusot et de Framatome. Une nouvelle preuve en a été apportée ce jeudi en fin d’après-midi, quand Jérôme Fabre, président d’Aubert et Duval a signé un contrat avec David Emond et David Haguet, respectivement directeur en charge des composants et directeur du site du Creusot de Framatome.
Un contrat qui, soulignons le avec le sourire, réhabilite le septennat qui a disparu de la constitution de la 5ème République… Un accord de 7 ans qui aura donc été signé le jour du 50ème anniversaire de la Constitution de la 5ème République dont le septennat a été rayé des tablettes.

«Le nucléaire est une énergie d'avenir»

On sait que le temps de l’industrie n’est pas le temps de la politique. Il n’en demeure pas moins que Jérôme Fabre, le Président d’Aubert et Duval n’a pas manqué d’affirmer haut et fort que «l’énergie nucléaire est une énergie d’avenir». En cela il est sur la même ligne que le Président de la République Emmanuel Macron qui, le 2 Mai 2016, en visite à la Forge du Creusot, alors qu’il était ministre de l’économie, avait affirmé la même chose.
Depuis, à Framatome au Creusot comme à Saint-Marcel, on attend qu’il officialise de nouvelles commandes d’EPR. Il se murmure que cela ne devrait plus prendre des années, mais seulement quelques mois…
En attendant, Framatome ne peut que saluer avec un profond respect la décision d’Aubert et Duval de continuer à s’appuyer sur la Forge du Creusot et ses presses. Continuer, car la signature d’un nouveau contrat, jeudi en fin de journée, n’a été que le prolongement d’un accord qui lie le site du Creusot de Framatome avec Aubert et Duval, depuis bien avant le montage de la nouvelle presse, à savoir depuis 2013.

Pour forger de supers alliages

Filiale d’Eramet, Aubert et Duval est le spécialiste des alliages spéciaux. L’entreprise pèse pour 870 millions d’euros. Si l’aéronautique concerne 70% de son activité, les marchés de l’énergie constituent son deuxième marché. Aubert et Duval est ainsi le fournisseur de Vallourec à Montbard, là où sont fabriqués les tubes et les tuyaux, sans soudures, des réacteurs nucléaires.
Très concrètement, Aubert et Duval élabore de la matière pour ses aciers très spéciaux et confie donc à la Forge du Creusot le soin de forger ses supers alliages. Cela dans le respect de cahiers des charges particulièrement stricts, pour ce qui concerne le cheminement themo-mécanique des lingots qui lui sont confiés et qui, en qualité brute, arrivent notamment du département du Puy de Dôme.
Parmi les dernières innovations d’Aubert et Duval un alliage en titane, qui est comme une nouvelle figure de proue sur le catalogue de l’entreprise, dont le siège est rue de Grenelle à Paris.


«Une filière nucléaire française d’excellence»

Pour pouvoir fabriquer des pièces, de haute technologie, pour l’aéronautique et l’énergie, Jérôme Fabre ne cache pas que son entreprise a l’obligation de s’appuyer sur «forge d’excellence». «Nous avons en effet besoin de super alliages pour de petites pièces», ajoute le Président d’Aubert et Duval.
Pour David Emond, le contrat signé avec Aubert et Duval pour les sept prochaines années, c’est-à-dire jusqu’en 2025, contribue pleinement à «la constitution d’une filière nucléaire française d’excellence. Avec un réseau 100% français».
On le sait, Framatome vise l’excellence avec sa forge au Creusot. Et c’est justement au service de pièces de très haute valeur ajoutée, qu’Aubert et Duval a décidé de mettre durablement la Forge du Creusot à contribution.
«Nous avons développé nos gammes et formé des opérateurs. L’excellence ce sont d’abord les femmes et les hommes de l’entreprise», ne manquent pas de souligner David Emond et David Haguet, évidemment très heureux et très fiers de la confiance accordée à Framatome au Creusot, par Aubert et Duval.
Alain BOLLERY