jeudi 15 novembre 2018

Marché Artisanal ce week-end avec de nombreux artisans locaux et ouverture de votre Espace Noël ce Samedi 17 Novembre

Édito
Alors que la France grogne contre la hausse des carburants, ils sont comme muets…
Questions à...

Exclusif

C’est un visiteur de marque qui, dimanche après-midi, a découvert l’exposition «Pierre Soulages, Le Creusot» à L’arc.
Président de l’institut national de la recherche agronomique, Philippe Mauguin s’est confié à «creusot-infos».
Le champion Alain Bernard s'est confié dans une interview à creusot-infos. Pour parler du complexe aquatique du Creusot, mais pas seulement.
«Pour moi c'est important d'aller au contact des jeunes».
«Pour PARIS 2024 je n'ai pas peur, mais je suis inquiet».
«Je vais échanger avec la Ministre pour parler des projets».
C’est officiel, le conseiller régional de Bourgogne - Franche-Comté et Président des Amis de la Rose à Frangy, quitte lui aussi le Parti Socialiste pour créer un autre parti avec Emmanuel Maurel et Marie-Noëlle Lienemann, qu’il accueillera en Saône-et-Loire en novembre.
Denis Lamard s’explique dans une interview à creusot-infos.
Écouter, lire, voir
> ECONOMIE > En Saône-et-Loire

La nouvelle plateforme Lidl de la zone CORIOLIS a été officiellement inaugurée

07/09/2018 01:52Lu 7498 foisImprimer l’article
Outre sa fonction pour 65 supermarchés, elle pourrait devenir la 1ère source photovoltaïque de Saône-et-Loire. La Communauté Urbaine a investi 5 millions d'euros pour son implantation à Coriolis et préserver aussi et surtout les emplois.
Oubliée l’alouette Lulu qui a été priée d’aller voir ailleurs. Oubliée, car Pierre-Etienne Graffard, élu EELV à la Communauté Urbaine, était présent ce jeudi matin à l’inauguration de la toute neuve plateforme logistique de Lidl, sur la zone CORIOLIS, à deux pas de la gare de Creusot TGV.
Et finalement il n’y a pas eu un mot pour se plaindre qu’un choix a été fait entre plus de 260 emplois – dont 40 nouveaux – et une alouette qui évidemment a compris qu’il lui fallait changer d’air. Au passage, on notera que l’ancien Préfet Gilbert Payet, avait su trancher dans le vif, au bénéfice de la plateforme et donc au détriment de l’alouette. Si nous le rappelons c’est que ce jeudi matin, il n’y avait officiellement aucun représentant de l’autorité préfectorale présent à l’inauguration.
Par contre, on a pu noter les présences du Député Rémy Rebeyrotte à cheval pendant la visite sur sa circonscription et sur celle de Raphaël Gauvain. Présences aussi de Marie-Claude Jarrot, maire de Montceau, du Sénateur Jérôme Durain, de Jean-Claude Lagrange, vice-président du Conseil Régional en charge de l’économie, de Michel Suchaut, président de la CCI de Saône-et-Loire.
Pour cette inauguration bien ordonnée, c’est par les discours que l’on a commencé, avant une visite des vastes locaux.
«Vous avez fait le bon choix en vous installant ici à côté de la gare TGV, de la RCEA et de l’Autoroute A6. Et à Montchanin, nous ferons tout pour accueillir et héberger vos employés», a tout d’abord déclaré Jean-Yves Vernochet, le Maire de Montchanin.
Le Maire de Torcy, Roland Fuchet, non sans malice, a remarqué que sa commune en est à sa 4ème implantation de Lidl qui était arrivé au centre commercial du Pilon, avant de muter sur l’autre zone commerciale de la commune, en façade du Creusot, puis de créer un nouveau supermarché au rond-point du Vieux Saule, avant donc la création de la plateforme. On pourrait presque y voir une histoire d’amour, mais c’est plutôt du pragmatisme.
David Marti a lui rappelé que la Communauté Urbaine a su être aux côtés de Lidl qui il fallu prendre une décision quant à la localisation de la nouvelle plateforme. «Et avec Madame la Maire de Montceau, on n’a pas hésité. C’est l’intérêt général et la préservation des emplois qui ont prévalu», a dit le Président de la Communauté Urbaine.
220 emplois préservés et une quarantaine d’autres en cours de création ou à créer, ce n’est évidemment pas rien. Pour ce projet, la Communauté Urbaine a investi 5 millions d’euros, y compris pour les infrastructures routières. «Et cette implantation génère d’autres activités économiques sur la zone CORIOLIS», a avancé David Marti. «Coriolis, ou avant Lidl, il y avait déjà 400 emplois !».
Le directeur de la plateforme a lui remercié tous ceux qui ont favorisé l’implantation, des services de la Préfecture à la DREAL. La plateforme fait plus de 58.500 m2 et elle pourrait devenir la plus grande surface photovoltaïque de Bourgogne du Sud. «Nous attendons les résultats de nos investissements photovoltaïques à Torcy», a-t-il été précisé.
Il a ensuite été question de l’ambition de Lidl en matière de bonne santé au travail, avec un programme prévoyant notamment des exercices d’échauffement et de détente à l’arrivée des employés sur les plateformes. Des employés qui seront aussi appelés à voter pour donner de nouveaux noms à leurs métiers… C’est ainsi que «cariste» deviendra… Réponse dans quelques semaines.
Alain BOLLERY