mardi 20 août 2019
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Le nouvel entraîneur de l’Elan Chalon se confie dans une interview. Il explique comment il va travailler et ses premières ambitions dans cette première période de préparation.
Alors que des maires ont le blues, le Député Rémy Rebeyrotte vient de rendre un rapport pour redonner du pouvoir aux Maires, surtout des petites communes, face à des intercommunalités parfois accusées d'une trop grande voracité…
Le Député de Saône-et-Loire veut mettre de l’huile entre les intercommunalités et les communes, pour que leurs élus soient plus reconnus et considérés.
«Des conseils des Maires se prononceront sur les grandes orientations de leur intercommunalité»
A l’occasion d’une conférence de presse, le patron du groupe SOS, dont dépend l’Hôtel-Dieu du Creusot, a affirmé plusieurs choses.
«L’établissement génère un déficit. On l’a repris pour le redresser et le relancer».
«On a dit oui pour une aide-soignante de jour et «on verra» à la fin de l’année pour une infirmière de nuit».
«Pour l’urologie, la nouvelle organisation sera sans coût supplémentaire pour les patients».
«On va avoir un bon énorme en terme de prise en charge des patients».
«Le robot sera utilisé en urologie, en chirurgie digestive et en chirurgie gynécologique».
Écouter, lire, voir
> ECONOMIE > En Saône-et-Loire

FERROVIAIRE : 156 bogies «made in ALSTOM Le Creusot» pour les Euroduplex de la ligne TGV Atlantique

31/07/2019 15:37Lu 1785 foisImprimer l’article
Alstom fournira 12 rames Avelia Euroduplex à SNCF pour les Lignes TGV Atlantique. Un contrat de plus de 335 millions d’euros qui va largement bénéficier à l'ALSTOM au Creusot.
Communiqué :
Alstom va fournir 12 rames Avelia Euroduplex à SNCF Mobilités pour un montant de 335 millions d’euros. Cette commande complète celle de 55 trains en cours de livraison. Les 12 rames seront mises en service en 2021 et 2022. Elles remplaceront des rames plus anciennes, certaines ayant plus de 30 ans.
Une première commande de 40 trains avait été signée avec SNCF en septembre 2013, et 15 options complémentaires ont été levées en 2017. A ce jour, 41 trains ont été livrés et les premiers avaient été mis en service commercial le 11 décembre 2016 entre Paris et Bordeaux.
« Je suis très heureux que SNCF nous renouvelle sa confiance. Les retours des passagers qui voyagent régulièrement à bord de ces trains à très grande vitesse sont très positifs. Cette commande est une très bonne nouvelle pour les sites qui produisent ces rames et permettra, en particulier, d’assurer la charge des sites de La Rochelle et de Belfort en 2020 et 2021, avant la livraison des trains de nouvelle génération commandées en 2018. La production de ces nouvelles rames Avelia Euroduplex représentera de la charge et de l’emploi pour respectivement 400 personnes à La Rochelle et 120 personnes à Belfort », a déclaré Jean-Baptiste Eyméoud, Président d’Alstom France.
Les Avelia Euroduplex sont des trains de plus grande capacité avec 556 places contre 509 pour les générations précédentes. Alstom a placé le voyageur au cœur du développement de ce matériel en proposant un nouveau concept de sièges plus confortables, plus ergonomiques et présentant un haut niveau d’équipements (prises électriques, prises USB, liseuse…). Alstom a aussi développé un système innovant qui permet une rotation à 180° des sièges de première classe afin que les passagers voyagent toujours dans le sens de la marche. La particularité des trains de cette commande supplémentaire est une prédisposition du matériel pour accueillir une nouvelle génération de système de contrôle automatique de vitesse répondant aux tous derniers standards européens (ERTMS). Ce train offre une plus grande accessibilité pour les PMR avec l’augmentation de la capacité d’accueil, l’intégration d’un dispositif d’aide au repérage des portes, ainsi que l’évolution des poignées et indicateurs WC (tactiles). Le train possède également toutes les prédispositions nécessaires afin que l’opérateur offre le wifi à bord.
L’Euroduplex fait partie de la gamme de trains à grande vitesse Avelia d’Alstom. Huit des treize sites d’Alstom en France participent à sa conception et fabrication : La Rochelle pour la conception et l’assemblage, Belfort pour les motrices, Ornans pour les moteurs, Le Creusot pour les 156 bogies nécessaires pour les 12 rames, Tarbes pour les chaînes de traction, Villeurbanne pour l’informatique embarquée, Petit-Quevilly pour les transformateurs de traction et Saint-Ouen pour le design.

A propos d’Alstom
Promoteur de la mobilité durable, Alstom conçoit et propose des systèmes, équipements et services pour le secteur du transport. Alstom propose une gamme complète de solutions (des trains à grande vitesse aux métros, tramways et e-bus), des services personnalisés (maintenance, modernisation…) ainsi que des offres dédiées aux passagers, des solutions d’infrastructure, de mobilité digitale et de signalisation. Alstom se positionne comme un leader mondial des systèmes de transport intégrés. En 2018/19, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 8,1 milliards d’euros et enregistré pour 12,1 milliards d’euros de commandes. Alstom, dont le siège est basé en France, est présent dans plus de 60 pays et emploie actuellement 36 300 collaborateurs.
Ses quelque 8 900 employés en France sont détenteurs d’un savoir-faire destiné à servir les clients français et internationaux. Plus de 25 000 emplois sont générés en France auprès de ses 4 500 fournisseurs français.
www.alstom.com