jeudi 24 août 2017
Sondage
Souhaitez-vous que le Tour de France revienne au Creusot et/ou dans la Communauté Urbaine Le Creusot - Montceau ?
  • Oui
     66% 694
  • Non
     33% 349
Questions à...
«La Saône-et-Loire c’est 3000 créations par an»
«Mon objectif est vraiment d’éviter les doublons pour gagner en efficacité»
«Aller vers un CFA unique Sud Bourgogne»
Écouter, lire, voir
> ECONOMIE > En Saône-et-Loire

EXCLUSIF : Originaires du Creusot, Françoise et Marie-Hélène inventent «Fan et Lia», une ligne de maillot de bain anti-UV pour les femmes touchées par le cancer du sein

17/07/2017 03:17Lu 18383 foisImprimer l’article
Les formes du maillot de bain ont été conçues pour protéger du soleil les zones irradiées lors de la radiothérapie.
Françoise et Marie-Hélène ont choisi creusot-infos, en exclusivité, pour présenter leur entreprise.
Françoise Piazzolla et Marie-Hélène Ronez, sœurs, sont à l’origine de ce maillot de bain anti-UV et ont créé leur entreprise « Fan et Lia ». Marie-Hélène habite toujours dans la région Creusotine, à St-Laurent-d’Andenay alors que Françoise, originaire du Creusot, est partie à la recherche d’un meilleur climat à Antibes.
En 2016, Françoise est touchée par le cancer du sein, habitant dans le Sud de la France, il est très difficile de ne pas s’exposer au soleil. Durant son traitement, elle ne supporte plus de ne pas pouvoir aller à la plage alors qu’elle est à deux pas. Elle ne trouve pas de solution déjà existante. Grâce aux conseils des radiothérapeutes et des manipulateurs, elle se lance dans la création d’un maillot de bain pour se protéger du soleil. En quelques coups de ciseaux, plusieurs essais et beaucoup de réflexion avec Marie-Hélène et les médecins, elles obtiennent le prototype de ce qui deviendra leur future ligne de maillot de bain. En Mars 2016, elles créent Fan et Lia.
Aujourd’hui leur projet est à deux doigts d’être concrétisé, les maillots de bain ont été étudiés, une collection existe et est en cours de production au Portugal. Elles sont déjà présentes sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram) et leur site internet « fan-et-lia.com » devrait ouvrir très prochainement. La mise en vente de leur collection, uniquement sur internet, prochainement.
Le Creusot sera une ville importante pour l’entreprise puisqu’elle y sera présente grâce à Marie-Hélène qui s’occupera de promouvoir leur marque notamment dans les centres oncologiques de la région. Antibes sera aussi au cœur de l’entreprise par Françoise ; ici les deux sœurs ont déjà obtenu la confiance d’un grand nombre de radiothérapeute et de médecin impliqués dans le traitement du cancer. Dans les centres de radiothérapie, les médecins sont déjà prêts à recommander la marque.

Françoise Piazzolla

co-fondatrice de Fan et Lia


«Suite à mon cancer, mon quotidien a été métamorphosé et il a donc fallu que je me réinvente. J’ai pu, grâce aux radiothérapeutes, aux manipulateurs et grâce à ma formation de styliste concevoir le premier prototype. Le corps médical a joué un rôle important puisqu’il a rejeté différents modèles avant de valider celui qui nous a permis de créer notre propre collection.
Notre maillot possède une ligne haute au-dessus de la poitrine et sous le bras afin de couvrir toutes les parties irradiées par la radiothérapie. Le traitement UPF 50+ protège efficacement des UV du soleil ces zones délicates (entre 97% et 98%). De plus, dans un souci de préserver l’Homme et l’environnement notre maillot possède le label OEKO-tex (absence de toute substance chimique). Notre maillot se déclinera en maillot une pièce et en brassière. Un emplacement a été conçu pour les prothèses pour les femmes désireuses. Il y aura aussi un cache-décolleté que l’on pourra porter tous les jours.
Je n’ai pas décidé de créer une ligne du jour au lendemain, je l’ai d’abord fait pour me protéger et aujourd’hui pour protéger toutes les femmes touchées, environ 1 sur 8 en France avec 8 cancers sur 10 qui se déclarent après 50 ans. Par l’engouement qui est né autour de ce projet (corps médical, femmes touchées, amis, famille, …), nous ne pouvons qu’imaginer la réussite de notre entreprise...»
 

Marie-Hélène Ronez

co-fondatrice de Fan et Lia


«Mon rôle a été de soutenir Françoise aussi bien dans la maladie que dans son projet. Dans la maladie, en étant auprès d’elle lors de moments importants et dans le projet en confectionnant le prototype ensemble. Cette entreprise me donne énormément de travail, j’y crois beaucoup et je suis fière que ce projet aboutisse enfin. Je l’ai soutenu dans ce projet car je savais qu’elle en avait besoin moralement et je souhaite, par ces maillots, procurer le même soutien moral aux autres femmes touchées par le cancer du sein. J’aimerai que ces femmes soient aussi heureuses en le portant, que nous en le créant ; l’aspect économique passe après le  bonheur que l’on pourra procurer
Aujourd’hui notre production est en cours et la vente devrait commencer très prochainement. La promotion de notre marque a déjà commencé par les réseaux sociaux et par la distribution prochaine de flyers dans les centres oncologiques, entre autres.
Bien que la collection ait été créée pour le cancer du sein, toutes les femmes désireuses d’être protégées du soleil peuvent les porter ; sachant que toute exposition prolongée au soleil augmente le risque de cancer de la peau.
Une victoire serait pour moi de voir des femmes se sentir mieux et vivre mieux grâce à nos maillots de bain tout comme le ferait une perruque ou du maquillage permanent.»
Julien ZAÏDI