jeudi 22 février 2018
Édito
Personne n’a oublié que l’avocat de Nordahl Lelandais a défendu avec de la violence verbale son client en accusant les gendarmes et la justice dans l’affaire Maëlys.
Sondage
Approuvez-vous le principe de départs volontaires des fonctionnaires ?
Questions à...
Le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie, dans une interview à creusot-infos, parle de la bonne santé économique de la Saône-et-Loire, avec comme symbole le renouveau de Framatome, mais pas seulement…
«En Saône-et-Loire, 25% des emplois sont industriels»
«La plus forte amélioration du taux de chômage est dans la Communauté Urbaine»
«Faisons aimer les usines»
L’ancien secrétaire d’Etat à l’industrie de François Hollande répond à creusot-infos sur Framatome et sur l’avenir du nucléaire. Un dossier sur lequel il a été très impliqué quand il était à Bercy.
«Oui, je le dis clairement, en France il faut remplacer les anciennes centrales nucléaires par de nouvelles centrales EPR»
L’élue du Creusot est à la tête d’un budget important au Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté. Dans une interview elle trace les perspectives 2018. Avec un appel à projets pour l’ensemble des clubs.
Écouter, lire, voir
> ECONOMIE > En Saône-et-Loire

Bilan et perspectives de la formation en Saône-et-Loire

19/01/2018 03:11Lu 3086 foisImprimer l’article
La CCI dresse un bilan de l'année écoulée et programme l'ouverture d'une nouvelle formation bac+5 à la rentrée 2018.
Dans un contexte de l’emploi toujours difficile tel qu'on le connait, les efforts de tous les acteurs en faveur de l'emploi et de la croissance doivent être mobilisés.
 
Parmi les leviers sur lesquels on peut agir se trouve celui de la formation des jeunes. Une mission qu’incarnent les CCI qui considèrent la formation comme un outil d'insertion et de gestion des compétences, constituant pour nos territoires un levier fondamental du développement économique. Depuis 2016, les CCI de Saône-et-Loire et de Côte-d’Or proposent une offre commune de formation en alternance, un dispositif particulièrement pertinent qui permet d’associer emploi et formation.
 
Aujourd’hui, ce sont 20 diplômes de bac à bac+5 qui sont proposés pour préparer aux métiers de la distribution, du commerce, des ressources humaines, du management, de la communication, du numérique, de la qualité ou encore de l’international. A la rentrée 2017, 28 promotions ont été ouvertes et près de 370 alternants ont intégré une entreprise en contrat salarié.
 
Forte de son expérience dans les formations commerciales, qui continuent d’offrir de nombreuses opportunités d’emplois, CCI Formation a programmé l’ouverture, à la rentrée 2018, d’un deuxième bac+5. Après la formation Manager du développement des affaires à l’international, pour laquelle 13 entreprises ont signé des contrats de professionnalisation, c’est une formation Ingénieur d’affaires qui verra le jour. A travers le développement de formations bac+5, CCI Formation affiche sa volonté de former des professionnels de haut niveau pour les entreprises locales.