samedi 16 décembre 2017
Sondage
Le Président de l'Assemblée Nationale a-t-il eu raison de sanctionner le «député Insoumis» François Ruffin ?
Questions à...
Le vice-président du Conseil Régional Bourgogne - Franche-Comté en charge de l’économie a répondu à nos questions.
Elu d’opposition de droite à la Région, Gérard Gordat a répondu à nos questions sur son domaine de prédilection : L’agriculture.
Pierre Doucet de Jean-Paul Pelloux sont catégoriques : Demain plus qu'aujourd'hui et hier, la formation sera capitale pour un club comme Le Creusot.
> BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE > Bourgogne - Franche-Comté

TER : Réouverture officielle le 10 décembre des lignes «Paray – Chauffailles – Lyon» et «Autun – Etang»

06/12/2017 00:58Lu 2310 foisImprimer l’article
ACTUALISE : Les ventes des billets pourront se faire dans les communes...
L’entrée en service des nouveaux horaires des TER le 10 décembre sera synonyme de très bonne nouvelle pour les usagers de la région d’Autun et du Charolais – Brionnais. En effet, ce mardi 5 décembre, à l’occasion d’une conférence de presse à l’Hôtel de la Région Bourgogne – Franche-Comté à Dijon, Michel Neugnot, 1er vice-président de la Région en charge des transports, avec à ses côtés Pierre Ohleyer, directeur des Mobilités à la Région a annoncé la réouverture de deux lignes fermées en 2017 pour travaux.
A savoir la ligne Paray le Monial – Chauffailles – Lyon et la ligne entre Autun et Etang sur Arroux. Pour la première, entre Paray le Monial et Lyon, le gain de temps de transport sera de dix minutes.

Michel Neugnot : «Amener

plus de monde vers les trains»

«Je rappelle que la Région est une autorité organisatrice de transport. Et c’est donc elle qui responsable des décisions prises. La nouvelle grille prend en compte la nouvelle convention que nous sommes en train de négocier. Elle prend plus de temps que prévu. On vise une fin de négociation fin mars avec effets rétroactifs au 1er janvier 2018. Sont actées des modifications de dessertes dès le 10 décembre.
Nous souhaitons développer l’offre qui sera 8% supplémentaire par rapport à ce que nous connaissions. Objectif : Amener plus de monde vers les trains. Que les trains partent et arrivent à l’heure.
Nous avons 18 agglomérations en Bourgogne – Franche-Comté.  Et nous voulons avoir le bon moyen de transport, au bon endroit, au bon moment. Le train n’est plus le seul outil. On va toucher aux dessertes de lignes, année après année.
On regardera l’axe PLM et les liaisons avec l’Ile de France.  La nouvelle politique tarifaire a une vocation publique pour ceux qui ne prennent pas le train.

Moins de ventes de billets dans les gares

43 gares ont des guichets actuellement. «On va mettre en place une nouvelle politique avec des systèmes alternatifs. On pourra trouver des billets dans les services publics, dans chaque village. Ce sera mis en place avant la fermeture d’un guichet. Pour que l'usager puisse voir un contact humain. A l’arrivée, il y aura plus de lieux où on pourra acquérir des billets». C'est ce que Michel Neugnot a annoncé. En décodé, assez rapidement, sous quelques trimestres ou semestres, des guichets vont disparaitre des gares. Les billets pourront alors être vendus dans une mairie, une Poste, ou par le facteur. Cela reste à définir !

Lutte contre la fraude

Michel Neugnot est catégorique : «Au moment de la mise en place des contrôles par brigades, il y avait des réticences. La mesure est aujourd’hui plébiscitée par ceux qui la mettent en œuvre. Il y a plus de recettes et plus de sécurité pour les agents de la SNCF sur des trains sensibles. On va continuer et accélérer en ce sens».
A.B.

Cliquez ici pour lire le dossier de la nouvelle offre


Une Région qui tient ses promesses !
Lorsqu’il y a un peu plus d’un an, la Région Bourgogne Franche-Comté et SNCF Mobilités constataient l’urgence de fermer la ligne entre Autun et Etang-sur-Arroux , pour des raisons techniques liées à la sécurité, nous étions nombreux à monter au créneau pour demander la réalisation d’urgence des travaux nécessaires à la réouverture de la ligne avant la fin 2017.
J’étais alors Maire d’Autun et Président du Grand Autunois Morvan. Marie-Guite DUFAY, Michel NEUGNOT et Monsieur AMOURA s’étaient engagés à débloquer les crédits et les moyens nécessaires pour la réalisation de tels travaux.
Pour autant, de nombreux collègues étaient très sceptiques, et je me plaisais hier à relire les interventions de l’opposition locale autunoise, toujours aussi constructive et visionnaire : pour elle, s’en était fini de la liaison ferroviaire Autun – Etang-sur-Arroux.
Or, et ce n’est pas une surprise pour moi, la Région Bourgogne Franche-Comté et SNCF Mobilités ont tenu leur engagement. Et la ligne, modernisée, au passage remise à niveau, avec du matériel plus performant, ré-ouvre à la circulation le 10 décembre.
C’est une ligne très fréquentée, notamment pour des trajets domicile-travail ou domicile-études. C’est une épine dorsale pour la mobilité en Grand Autunois Morvan d’autant qu’au début 2020 commenceront les travaux de modernisation de la voie entre Chagny et Nevers et sa mise à gabarit. Je crois sincèrement que la desserte Etang-sur-Arroux – Autun a véritablement de l’avenir, notamment dans son lien avec la voie ferrée Centre Europe Atlantique, et qu’elle pourra même porter un certain nombre d’innovations et d’expérimentations. Mais il est encore trop tôt pour aborder ces sujets importants, même s’ils commencent à se dessiner…
Rémy REBEYROTTE
Député de Saône-et-Loire