mardi 18 décembre 2018

Samedi 22 Décembre de 11h à 12h

Venez rencontrer le Père Noël

Jusqu’au 31 Décembre 2018

Profitez de l’Offre Reste à Charge 0€*

Édito
Le Président de la République ne peut pas se permettre un quatrième samedi aussi catastrophique pour l’image de la France. Il doit prendre les bonnes décisions et envoyer des signes aux Gilets Jaunes. Il n’a pas d’autre choix.
Questions à...
Le vice-président du Conseil Régional se confie sur le budget économie de la Bourgogne-Franche-Comté, «au service de toutes les entreprises».
A l'occasion de la session plénière du Conseil Régional consacrée au vote du budget, la question des transports, le premier budget de la Région, a constitué une grande par des discussions. Et l'imbroglio autour de la hausse des tarifs des abonnements TER a masqué d'autres aspect de cette compétence. Le premier vice-président revient pour Infos-Dijon sur les grandes lignes du budget transports 2019 de la Bourgogne-Franche-Comté.

Exclusif

C’est un visiteur de marque qui, dimanche après-midi, a découvert l’exposition «Pierre Soulages, Le Creusot» à L’arc.
Président de l’institut national de la recherche agronomique, Philippe Mauguin s’est confié à «creusot-infos».
Écouter, lire, voir
> BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE > Bourgogne - Franche-Comté

SECHERESSE : Marie-Guite Dufay annonce 10 millions d’euros, dont 5 millions d’aide immédiate pour les agriculteurs de Bourgogne – Franche-Comté

12/10/2018 10:06Lu 934 foisImprimer l’article
«Nous sommes la première région de France à mettre en place un dispositif aussi important», a affirmé la Présidente de la Région.
La mobilisation va concerner les conseils départementaux pour 2,5 millions d'euros.
C’est l’information du jour : ce vendredi matin, en ouverture de la session du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, Marie-Guite Dufay a annoncé le montant de l’aide immédiate qui va être débloquée pour les agriculteurs de la Région frappés par la sécheresse, autant que par sa durée exceptionnellement longue.
Le Conseil Régional va débloquer 5 millions d’euros en fonctionnement pour apporter une aide directe et immédiate aux agriculteurs des huit départements. Mais ce n’est pas tout, en accord avec les conseils départementaux, 5 autres millions d’euros vont être mobilisés en investissement, dont 50% par le seul Conseil Régional.
Au total, ce sont donc 10 millions d’euros qui vont être mobilisés, dont 7,5 millions à la charge de la Région.

«Je veux évoquer le contexte de Marseille, mais avant tout cela, je veux faire le point sur le grave et préoccupant sujet de la sécheresse. J’ai appelé chaque président de département, pour une démarche unique des territoires, déterminés aux côtés des agriculteurs», a d’abord affirmé Marie-Guite Dufay, avant de reprendre ce qu’elle avait affirmé sur le sujet, dans l’interview qu’elle a accordée à creusot-infos (cliquez ici pour la lire).
«Il faut un cadre d’intervention réactif, de la coordination et de la sécurisation d’intervention. C’est ce triple objectif que nous déclinons. Nous l’avons travaillé dans la semaine. Cela va représenter une aide de 10 millions d’euros».
Marie-Guite Dufay a également indiqué qu’elle s’est rapprochée de la Région Grand-Est qui est la plus touchée avec la Bourgogne – Franche-Comté.
«Je me suis entretenue avec Bruxelles, où on s’est montré ouvert à notre volonté d’intervenir. On devrait donc avoir l'aval de l'Europe. Nous sommes la première région de France à mettre en place un dispositif aussi important».
Alain BOLLERY 
et Nicolas RICHOFFER