mercredi 20 novembre 2019

Ecran led, vidéoprojecteur, mobilier de bureau, mallettes Bombata, gamme de bagages Exacompta, stylos cerruti 1881, globes terrestres mais aussi calendrier de l’avent, carte de vœux ou emballages cadeaux… 

découvrez une multitude d’idées cadeaux

Édito
Les cheminots qui, vendredi, ont décidé de ne pas travailler ont délibérément pris en otage les usagers. Les conséquences de ce mouvement n’étaient pas acceptables.
Questions à...
«La Bourgogne est reconnue mondialement...» déclare le Président de Paris 2024 dans une interview à creusot-infos.
Le leader de l’opposition, qui avait échoué de peu en 2014, sera bien à nouveau candidat. Sa liste et son projet seront dévoilés en janvier. Mais Charles Landre a déjà donné quelques pistes dans une interview à creusot-infos.
«Un projet neuf et des pratiques nouvelles»
«L’élection sera le statuquo ou innover»
«Il faut rendre la ville attractive»
«Les quartiers ont besoin d’une action humaine»
1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des transports, Michel Neugnot réagit au mouvement à la SNCF, revendiqué «droit de retrait» qui a privé de trains TER des milliers de voyageurs vendredi et qui s’est poursuivi…
«Tout est fait pour que la sécurité soit assurée»
«Sur un Dijon – Nevers pas question de supprimer les contrôleurs»
«Dans les Ardennes c’était un accident de la route»
«C’est un mauvais procès de dire qu’il y avait une situation d’insécurité faute de contrôleurs»
Écouter, lire, voir
> BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE > Bourgogne - Franche-Comté

NATURE : Avez-vous vu des chauves-souris chez vous ?

27/08/2019 19:18Lu 1538 foisImprimer l’article
Comme chaque année, la Société d’histoire naturelle d’Autun mène l’enquête sur les chauves-souris de Bourgogne, dans le cadre de l’Observatoire de la Faune de Bourgogne. Une enquête, conduite par la SHNA, s’intéresse aux observations de chauves-souris présentes dans les bâtiments
De nombreuses espèces de chauves-souris dans les maisons
Une partie des 24 espèces de chauves-souris connues en Bourgogne fréquente les milieux bâtis au cours des di?érentes
périodes de l’année. En été, les mâles et les femelles des di?érentes espèces de chauves-souris se séparent. Les femelles se
regroupent en colonie pour pouvoir mettre au monde leur unique petit de l’année. À cette période, les mâles sont quant à
eux, plutôt solitaires ou vivent en petits groupes de mâles à l’écart de ces colonies. La taille de ces regroupements varie selon les espèces, elle peut être de quelques individus jusqu’à plusieurs centaines. En hiver, les chauves-souris seront davantage présentes dans les grottes et dans les caves.



Pourquoi mener l’enquête ?
La recherche de chauves-souris dans les milieux bâtis permet d’améliorer les connaissances sur le statut et la répartition des di?érentes espèces bourguignonnes. De plus, cela permet d’identifier les zones à enjeux où sont présentes les populations de ces espèces. Ces informations sont utiles car elles permettent par la suite, de mieux protéger ces espèces. Dénombrer les individus est important pour connaître l’importance du site. Ce comptage peut se faire directement dans le gîte lorsqu’il est accessible (en prenant une photo par exemple pour minimiser le dérangement) ou lors de l’envol des chauves-souris à la tombée de la nuit.

L’atlas des chauves-souris
Vos observations contribuent à l’Atlas régional des Chauves-souris. Celui-ci est mené sur l’ensemble de la région par la SHNA en Bourgogne, la Commission de Protection des Eaux, du Patrimoine, de l’Environnement, du Sous-sol et des Chiroptères de Franche-Comté (CPEPESC - FC) en Franche-Comté. Les prospections de terrain ont démarré en 2017 et se poursuivront jusqu’à l’hiver 2019 - 2020.

Depuis 20 ans, la SHNA étudie les chauves-souris. Ces animaux font depuis plusieurs années l’objet de deux enquêtes
participatives. Réparties sur les périodes de reproduction (en été) et d’hibernation (en hiver), elles permettent de mieux
connaitre le statut et la répartition des différentes espèces en Bourgogne. Ces enquêtes tout public sont également un outil
de sensibilisation, particulièrement au printemps où les sollicitations, notamment suite à la découverte d’animaux, sont très nombreuses.

Participer à l’enquête
Pour transmettre vos observations à la Société d’histoire naturelle d’Autun, rendez-vous sur le site faune.bourgogne-nature.fr dans la rubrique «les enquêtes en cours» en bas de page. Vous pouvez joindre une photographie à votre observation et préciser l’effectif minimum compté dans les commentaires. Si vous n’avez pas identifié l’espèce vous pouvez tout de même saisir en informant «Chiroptère» dans le champ espèce. D’autres enquêtes sont à venir. Retrouvez-les sur faune.bourgognenature.fr. Il est possible de faire parvenir n’importe quelle observation sur la faune sur le même site en se rendant sur E-Observations ! Et ainsi participer à l’inventaire de la faune de Bourgogne.


Photo Ludovic Jouve