samedi 20 avril 2019

Du Mercredi 17 au Samedi 20 Avril

Retrouvez les Offres en cours sur le Gigot d’agneau à rôtir, le dos de cabillaud, les pizzas (Les 19 et 20 Avril 19), le jambon Delpeyrat (-20% de réduction immédiate),
le fromage de chèvre « Le Petit Cruzille », le caillé frais campagne, les faisselles et le fromage blanc  « La Bressane » (-30% de réduction immédiate),
les batavias, le Nid de Pâques, la brioche aux gratons, le chardonnay 2016 (-15% de réduction immédiate),
le Montagny 2015 (-15% de réduction immédiate),
le vin rosé 2017 (-20% de réduction immédiate),
le crémant de Bourgogne (-15% de réduction immédiate)

-20% de réduction immédiate à partir de 25€ d’achat à la Boutique Fleurs Vendredi 18 et Samedi 19 Avril

Fermeture Exceptionnelle Lundi 22 Avril

Édito
Les faits très graves qui se sont produits lundi matin, ont révélé autant le manque de respect et de politesse, que cette violence qui n’en finit plus de s’incruster dans les têtes, dans les esprits et donc bien malheureusement dans les actes.
Questions à...
Le vice-président de la Région Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées est catégorique : «On sait s’adapter, on sait être réactif et on peut voter un financement exceptionnel»
Elu lundi après-midi nouveau Président de la Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire, Bernard Lacour entend mener une présidence de combat. Pour défendre l’agriculture «contre les attaques menées par des minorités». C'est ce qu'il affirme dans une longue interview qu'il a accordée à creusot-infos.
«88% de la société française apprécie notre agriculture et ses agriculteurs et on entend que les minorités»
«L’agriculture française c’est la qualité et la traçabilité»
«L'engagement du conseil départemental a été vital»
«Dans la Communauté Le Creusot - Montceau, on va franchir un cap dans la gestion de l’eau».
Dans une longue interview à creusot-infos, le Député européen sortant, 3ème sur la liste «Les Républicains», n’est pas tendre avec le Président de la République.
«Ce Président est très tacticien et très habile»
«Le grand débat c’est quand même un aveu d’échec».
Alstom, Nadine Morano, Rachida Dati, référendum, immigration, l’élu bressan n’élude aucun sujet.
Écouter, lire, voir
> BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE > Bourgogne - Franche-Comté

La Bourgogne - Franche-Comté et la Suisse, ce n'est pas qu'une frontière, c'est même bien plus...

06/04/2019 03:05Lu 1103 foisImprimer l’article
Communiqué :
Les coprésidents de la Conférence TransJurassienne (CTJ) se sont réunis le 4 avril à Courtelary (Suisse), afin de faire un point d’étape sur les grands enjeux de la stratégie de coopération transfrontalière. Parmi les nombreux sujets abordés : la défense de la liaison TGV Lyria, le soutien à l’inscription des savoir-faire horlogers au patrimoine mondial immatériel de l’Unesco et la mise en place d’un accompagnement aux projets touristiques transfrontaliers.
Sécurisation de la liaison ferroviaire TGV Lyria
Les coprésidents ont traité du projet de la société Lyria de suppression d’un aller-retour quotidien en TGV sur la liaison Paris – Lausanne, via Dijon, Dole, Frasne et Vallorbe. Ils prennent acte de la position de la Région Bourgogne-Franche-Comté, d’arcjurassien.ch et de l’ensemble des collectivités françaises et helvétiques concernées qui s’y opposent fermement et demandent un moratoire en la matière.
Soutien de la CTJ à la candidature UNESCO
La CTJ apporte par ailleurs son soutien politique à la candidature conjointe de l’Office fédéral de la culture et du Grand Besançon auprès de l’UNESCO pour une inscription des « savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d’art » au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. La CTJ appuiera également les actions et mesures mises en place par les groupes de travail en charge du projet.
Vers un meilleur accompagnement des projets touristiques transfrontaliers
Pour répondre aux attentes et besoins identifiés par les acteurs touristiques du territoire lors du cycle de travail 2018, la CTJ propose la mise en place d’un accompagnement dans la construction et la réalisation de leurs projets franco-suisses. Cet accompagnement portera tant sur des aspects juridiques qu’organisationnels ou de marketing, l’objectif étant l’émergence de nouvelles coopérations touristiques à l’horizon 2020 afin de développer une destination pensée, construite et valorisée en commun.
Les autres actualités de la coopération
Les enjeux environnementaux et les problématiques liées aux projets de parcs éoliens de part et d’autre de la frontière figuraient aussi à l’ordre du jour. Enfin, neuf projets franco-suisses locaux ont bénéficié du Fonds de soutien aux petits projets transfrontaliers l’an dernier.

La Conférence TransJurassienne (CTJ), organisme de coopération transfrontalière de l’Arc jurassien franco-suisse, regroupe les cantons de Berne, du Jura, de Neuchâtel et de Vaud, ainsi que la Région Bourgogne-Franche-Comté et la préfecture de région Bourgogne-Franche-Comté. Cette instance franco-suisse créée en 1985 offre un cadre pérenne aux échanges et aux coopérations transfrontalières dans l’Arc jurassien.