dimanche 15 juillet 2018

Jusqu’au 28 Juillet, profitez des offres d’été*

120€ offerts pour l’achat de 4 pneus Bridgestone

1 jeu de plaquettes de frein offert

pour l’achat d’un jeu de disques posé

2 amortisseurs offerts

pour l’achat de 4 amortisseurs posés

Un check up pour votre départ en vacances à 19,90€

Découvrez les Offres « Vidange »

1 traitement bactérien offert pour une recharge de climatisation

Jouez et tentez de gagner une montre connectée polaroid au Grand jeu de l’été

Édito
Les coupures d’électricité ciblées qui ont frappé Le Creusot mardi avaient un parfum de scandale.
Questions à...
Dans une interview fleuve à creusot-infos, Anibal Castano balance ses vérités. Sur son sport le basket, sur la Fédération, sur l'arbitrage.
Les rendez-vous d’été seront lancés avec un spectacle très aérien. Avec aussi un nouveau lieu de programmation.
L’adjoint à la culture parle aussi de l’avenir de L’arc, de la mise en lumière du Château de la Verrerie, du projet d’installations de boites à livres.
30 associations écologistes ont fait du lobbying auprès de lui, mais Rémy Rebeyrotte n’a pas cédé aux pressions vertes sur la question du glyphosate et il s’en explique avec force d’arguments.
Le Député n’hésite pas à prendre le désherbant pour nettoyer les arguments de la nouvelle gauche sur les dotations de fonctionnement. Il parle aussi des accords possibles pour les municipales de 2020 avec un peu d’engrais pour le Grand Autunois Morvan…
Sans oublier les poules, les abattoirs, le bois et les rodéos…
Écouter, lire, voir
> BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE > Bourgogne - Franche-Comté

Jean-Claude Lagrange : «La Région c’est 50 millions pour l’économie»

15/12/2017 03:15Lu 3885 foisImprimer l’article
Le vice-président du Conseil Régional Bourgogne - Franche-Comté en charge de l’économie a répondu à nos questions.
Qu’est-ce qui caractérise le budget économie ?
«Le budget économie c’est 50 millions d’euros. Mais plus qu’une somme d’argent, qui est stable par rapport à l’année dernière, il faut bien voir qu’une nouvelle dynamique s’installe pour l’innovation, l’export, l’accompagnement des PME et la structuration de filières».
 
C’est-à-dire ?
«On connait les filières du nucléaire et de la métallurgie, l’agroalimentaire, les véhicules du futur, qui sont vraiment des filières structurées. Il faut agir pour structurer aussi au niveau du tissu des PME, en associant les entreprises et les territoires dans la démarche, car les intercommunalités ont leur rôle à jouer. C’est ce que prévoit la loi».

Que souhaitez-vous développer en 2018 ?
«La Région a la volonté d’accompagner les territoires sur la question de l’immobilier d’entreprise. On peut le faire avec des sociétés d’économie mixte, ou par des aides directes à la construction. Quand une communauté de communes investit un euro, le Conseil Régional en apporte trois. Il est important que l’on travaille ensemble».

Des exemples ?
«Oui deux dans la Communauté Urbaine Le Creusot – Montceau. Avec Sobag qui souhaite s’agrandir à Montceau. Avec aussi le groupe Matière au Creusot pour les charges de loyer. A ce jour, plus de cinquante intercommunalités adhérent à cette politique».
Recueilli par Alain BOLLERY