mardi 26 mars 2019

Offre Spéciale «Anniversaire»

Du Jeudi 21 au Samedi 30 Mars

1 article acheté = -10%

2 articles achetés = -10% sur le premier et –20% sur le deuxième

(article le moins cher)
Édito
Les faits très graves qui se sont produits lundi matin, ont révélé autant le manque de respect et de politesse, que cette violence qui n’en finit plus de s’incruster dans les têtes, dans les esprits et donc bien malheureusement dans les actes.
Questions à...
Le vice-président de la Région Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées est catégorique : «On sait s’adapter, on sait être réactif et on peut voter un financement exceptionnel»
Elu lundi après-midi nouveau Président de la Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire, Bernard Lacour entend mener une présidence de combat. Pour défendre l’agriculture «contre les attaques menées par des minorités». C'est ce qu'il affirme dans une longue interview qu'il a accordée à creusot-infos.
«88% de la société française apprécie notre agriculture et ses agriculteurs et on entend que les minorités»
«L’agriculture française c’est la qualité et la traçabilité»
«L'engagement du conseil départemental a été vital»
«Dans la Communauté Le Creusot - Montceau, on va franchir un cap dans la gestion de l’eau».
Dans une longue interview à creusot-infos, le Député européen sortant, 3ème sur la liste «Les Républicains», n’est pas tendre avec le Président de la République.
«Ce Président est très tacticien et très habile»
«Le grand débat c’est quand même un aveu d’échec».
Alstom, Nadine Morano, Rachida Dati, référendum, immigration, l’élu bressan n’élude aucun sujet.
Écouter, lire, voir
> BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE > Bourgogne - Franche-Comté

Jean-Claude Lagrange : «La labellisation du Pôle Nucléaire est actée, Excalibure arrive»

14/12/2018 08:00Lu 2692 foisImprimer l’article
Le vice-président du Conseil Régional se confie sur le budget économie de la Bourgogne-Franche-Comté, «au service de toutes les entreprises».
Comment qualifiez-vous l’action régionale en matière d’économie ?
«Nous montons en pression et l’ensemble des actions sont mises en œuvre. Avec un budget en phase avec les territoires et les besoins des entreprises. Un budget initial de 54 millions d’euros. Au delà de ce budget, ce sont 164 millions de fonds d’accompagnement, avec la BPI, l’Europe et donc la Région».

L’innovation, c’est Excalibure au Creusot. Où en est-on ?
«C’est un bel exemple de ce que la région accompagne en matière d’innovation. On est dans une filière d’excellence, au même titre par exemple que le nucléaire, ou le véhicule du futur. La Région est là pour accompagner les PME, pour les faire progresser.
Excalibure, dont je rappelle qu’il s’agit d’un centre d’excellence pour la métallurgie des poudres, est d’abord un projet de territoire. Un projet d’intérêt national. On mise sur le savoir-faire des entreprises, la recherche, mais aussi évidemment sur la formation».

Et le Pôle Nucléaire ?
«La labellisation est actée. La phase 4 va permettre de poursuivre et de consolider ce qui a été fait avec l’appui de la Région et de l’Etat. Si le Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté a récemment signé avec EDF, c’est bien que nous sommes dans une nouvelle dynamiques. Les nouvelles tranches arrivent. Les commandes de nouveaux EPR, dont la France a besoin, seront bientôt officialisées.
J’ajoute, que la Région a plaidé pour que le territoire d’industrie de la Communauté Urbaine Le Creusot – Montceau soit étendu à Gueugnon et à Bourbon Lancy.
La Région est en vrai chef de file. Nous sommes partenaires pour les territoires et nous apportons de la lisibilité. Et pas seulement pour l’industrie».

C’est à dire ?
«En Côte-d’Or, sur la Dijon Métropole, sur l’agroalimentaire, nous avons vocation à être le lien entre les producteurs, la recherche et les entreprises de valorisation alimentaire. Je rappelle que l’objectif est d’arriver à une autosuffisance alimentaire du territoire».
Recueilli par Alain BOLLERY