lundi 18 juin 2018
Édito
Le héros de la finale de 98 est maintenant triplement dans la légende.
Questions à...
Les rendez-vous d’été seront lancés avec un spectacle très aérien. Avec aussi un nouveau lieu de programmation.
L’adjoint à la culture parle aussi de l’avenir de L’arc, de la mise en lumière du Château de la Verrerie, du projet d’installations de boites à livres.
30 associations écologistes ont fait du lobbying auprès de lui, mais Rémy Rebeyrotte n’a pas cédé aux pressions vertes sur la question du glyphosate et il s’en explique avec force d’arguments.
Le Député n’hésite pas à prendre le désherbant pour nettoyer les arguments de la nouvelle gauche sur les dotations de fonctionnement. Il parle aussi des accords possibles pour les municipales de 2020 avec un peu d’engrais pour le Grand Autunois Morvan…
Sans oublier les poules, les abattoirs, le bois et les rodéos…
Le 1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, dans une interview exclusive, revient sur la convention TER entre la Région et la SNCF, qui a ébranlé le groupe de gauche.
Il justifie le retrait de l’article 19 sur l’ouverture à la concurrence. Il évoque aussi le «baiser qui tue» de François Sauvadet en dénonçant sa posture et celle de la droite.
Écouter, lire, voir
> BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE > Bourgogne - Franche-Comté

ÉLÉCTIONS PRÉSIDENTIELLES : Les clivages politiques sont un repoussoir selon le mouvement "En Marche"

20/04/2017 21:45Lu 2671 foisImprimer l’article
LES CLIVAGES POLITIQUES SONT UN REPOUSSOIR......
Une délégation En Marche emmenée par  Jacqueline Ferrari conseillère régionale et composée de Rachel Liu, Jacques Badet et Yoann Pimentel  ont visité la "Friche industrielle " de Savigny en Revermont.
Le Maire LR Philippe Routhier a fait visité cette friche à Jacqueline Ferrari  pour exposer son projet de pépinière d'entreprise
Jacqueline Ferrari "Je suis une conseillère régionale en Marche et je suis interpellée par un élu d'opposition  "En Marche" Yoann Pimentel sur un projet porté par la majorité municipale  représentée par Philippe Routhier.
Ici à Savigny en Revermont l'opposition et la majorité sont en phase sur ce projet et je m'en félicite.
L'émancipation, l'ouverture vers des projets de ré industrialisation , de création d'emploi doit être l'attention de chacun sans que les clivages politiques soient un repoussoir et j'insiste sur ce mot et surtout sur ce territoire.
Emmanuel Macron nous dit bien que nous vivons dans un monde où nous avons la responsabilité de soutenir la création , le développement et la transformation des entreprises, parce que  que les entreprises créent la richesse qui peut ensuite être redistribuée et finance aussi les besoins  de la collectivité.
Dans un deuxième temps la délégation en Marche a visité l'entreprise SMTL de 60 salariés basé sur Louhans.