dimanche 17 novembre 2019

Dernière ligne droite : Tout doit disparaître !*

Sans oublier les Cuisines Mobalpa

Jusqu’à -70%

Ouverture exceptionnelle Dimanche 17 Novembre après-midi

Édito
Les cheminots qui, vendredi, ont décidé de ne pas travailler ont délibérément pris en otage les usagers. Les conséquences de ce mouvement n’étaient pas acceptables.
Questions à...
«La Bourgogne est reconnue mondialement...» déclare le Président de Paris 2024 dans une interview à creusot-infos.
Le leader de l’opposition, qui avait échoué de peu en 2014, sera bien à nouveau candidat. Sa liste et son projet seront dévoilés en janvier. Mais Charles Landre a déjà donné quelques pistes dans une interview à creusot-infos.
«Un projet neuf et des pratiques nouvelles»
«L’élection sera le statuquo ou innover»
«Il faut rendre la ville attractive»
«Les quartiers ont besoin d’une action humaine»
1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des transports, Michel Neugnot réagit au mouvement à la SNCF, revendiqué «droit de retrait» qui a privé de trains TER des milliers de voyageurs vendredi et qui s’est poursuivi…
«Tout est fait pour que la sécurité soit assurée»
«Sur un Dijon – Nevers pas question de supprimer les contrôleurs»
«Dans les Ardennes c’était un accident de la route»
«C’est un mauvais procès de dire qu’il y avait une situation d’insécurité faute de contrôleurs»
Écouter, lire, voir
> BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE > Bourgogne - Franche-Comté

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Le Grand Autunois-Morvan retenu pour établir "un contrat de Transition Écologique"

11/07/2019 11:15Lu 625 foisImprimer l’article
Sept territoires de Bourgogne-Franche-Comté vont ainsi se lancer dans ces contrats illustrant le volontarisme de nombreux élus qui oeuvrent, aux côtés des acteurs locaux, pour rendre la transition écologique concrète dans notre région dont le Grand Autunois-Morvan.
Sept nouveaux territoires de Bourgogne-Franche-Comté s’engagent dans un contrat de transition écologique
Ce mardi 9 juillet, François de Rugy, ministre d’État, ministre de la transition écologique et solidaire et Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès du ministre, réunissaient à Paris 61 territoires venus de toute la France et retenus parmi plus de 130 candidats pour s’engager dans un contrat de transition écologique (CTE). Ces contrats seront signés en fin d’années après une phase de quelques mois permettant de co-construire leur contenu.


Sept territoires de Bourgogne-Franche-Comté vont ainsi se lancer dans ces contrats, illustrant le volontarisme de nombreux élus qui oeuvrent, aux côtés des acteurs locaux, pour rendre la transition écologique concrète dans notre région :
 •    en Côte-d’Or la Communauté de Communes de Pouille-en-Auxois – Bligny-sur-Ouche,
•    dans le Doubs le Grand Besançon et le Pays de Montbéliard Agglomération,
•    dans le Jura, le Grand Dole,
•    dans la Nièvre, 3 communautés de communes portant en lien avec le SIEEEN un projet
commun sur la Nièvre Ligérienne,
•    en Haute-Saône le Pays Vesoul Val de Saône,
•    en Saone-et-Loire le Grand Autunois-Morvan,
Ils rejoignent ainsi la Haute-Côte d’Or qui a signé un des premiers contrats de ce type en décembre dernier et dont une des premières réalisations sera dès septembre l’ouverture d’une formation de maintenance photovoltaique au lycée Eugène Guillaume de Montbard.
Les contrats de transition écologique sont une démarche innovante pour accompagner et soutenir la transformation écologique des territoires. Ils doivent permettre de co-construire avec les territoires une transition écologique génératrice d’activités économiques et d’opportunités sociales, au travers de projets concrets au service du quotidien des habitants.
Les territoires qui s’engagent dans un tel contrat sont alors accompagnés par plusieurs partenaires qui, chacun dans leur domaine de compétence, mobilisent les outils à disposition pour faciliter l’aboutissement des projets de transition. Dans le cas du CTE de Haute Côte d’Or, le contrat a ainsi été signé par les communautés de communes du Montbardois et du Pays Chatillonnais ainsi que l’État, mais aussi par l’ADEME, l’agence de l’eau Seine Normandie, la Caisse des Dépôts-Banque des Territoires et la Région Bourgogne-Franche- Comté.
Pour en savoir plus
https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/contrat-t...