mercredi 22 mai 2019
Édito
Les faits très graves qui se sont produits lundi matin, ont révélé autant le manque de respect et de politesse, que cette violence qui n’en finit plus de s’incruster dans les têtes, dans les esprits et donc bien malheureusement dans les actes.
Questions à...
Le vice-président de la Région Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées est catégorique : «On sait s’adapter, on sait être réactif et on peut voter un financement exceptionnel»
Elu lundi après-midi nouveau Président de la Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire, Bernard Lacour entend mener une présidence de combat. Pour défendre l’agriculture «contre les attaques menées par des minorités». C'est ce qu'il affirme dans une longue interview qu'il a accordée à creusot-infos.
«88% de la société française apprécie notre agriculture et ses agriculteurs et on entend que les minorités»
«L’agriculture française c’est la qualité et la traçabilité»
«L'engagement du conseil départemental a été vital»
«Dans la Communauté Le Creusot - Montceau, on va franchir un cap dans la gestion de l’eau».
Dans une longue interview à creusot-infos, le Député européen sortant, 3ème sur la liste «Les Républicains», n’est pas tendre avec le Président de la République.
«Ce Président est très tacticien et très habile»
«Le grand débat c’est quand même un aveu d’échec».
Alstom, Nadine Morano, Rachida Dati, référendum, immigration, l’élu bressan n’élude aucun sujet.
Écouter, lire, voir
> BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE > Bourgogne - Franche-Comté

Bourgogne - Franche-Comté : La Région va accompagner le groupe de maroquinerie Thomas dans son installation à Mâcon

06/05/2019 18:40Lu 1054 foisImprimer l’article
Communiqué :
En juillet dernier, Marie-Guite Dufay, présidente de Région, rencontrait Yann Thomas, PDG du groupe éponyme, afin d’évoquer l’accompagnement du groupe de maroquinerie de luxe dans son installation en Bourgogne-Franche-Comté.
Depuis, les services du Conseil régional ont travaillé avec l’entreprise pour garantir cette implantation dans le Mâconnais.
« Je me réjouis de cette annonce. L’arrivée prochaine du maroquinier est une chance pour l’économie locale. La Région Bourgogne-Franche-Comté accompagne depuis de nombreuses années l’évolution des entreprises de maroquinerie. Nous avons déjà soutenu l’implantation de Thomas à Semur-en Auxois, nous mobiliserons à nouveau les aides régionales afin de permettre à l’entreprise de se développer et de prospérer. C’est une décision plus que positive pour l’emploi, avec à la clé le recrutement et la formation de 200 personnes à un métier à haute valeur ajoutée ».
Ce soutien régional se fera à travers les différents dispositifs de formation notamment le FRAP (fonds régional d’aide à la professionnalisation). D’autres aides économiques seront également possibles dans le cadre de la construction du nouveau site au sein de la Cité de l’entreprise de Mâcon.

(Photo montage creusot-infos)