vendredi 24 mai 2019

Du 23 au 26 Mai
Offres Spéciales : «Fête des Mères»
20% Sur le Rayon Déco, 7,95€ l’hibiscus (pot de 17cm) et 8,95€ l’Orchidée Phalaenopsis (pot de 12cm)

En mai, «Gamm Vert» à Étang/Arroux est ouvert tous les jours

 Dimanches et jours fériés De 9h à 12h et de 14h30 à 18h

Édito
Les faits très graves qui se sont produits lundi matin, ont révélé autant le manque de respect et de politesse, que cette violence qui n’en finit plus de s’incruster dans les têtes, dans les esprits et donc bien malheureusement dans les actes.
Questions à...
Nicolas Pommerel est le nouvel entraîneur du Creusot, avec Eric Catinot pour les arrières et Vuli pour les avants.
Avant la reprise de juin, Nicolas Pommerel se confie dans une interview à creusot-infos.
Le vice-président de la Région Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées est catégorique : «On sait s’adapter, on sait être réactif et on peut voter un financement exceptionnel»
Elu lundi après-midi nouveau Président de la Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire, Bernard Lacour entend mener une présidence de combat. Pour défendre l’agriculture «contre les attaques menées par des minorités». C'est ce qu'il affirme dans une longue interview qu'il a accordée à creusot-infos.
«88% de la société française apprécie notre agriculture et ses agriculteurs et on entend que les minorités»
«L’agriculture française c’est la qualité et la traçabilité»
«L'engagement du conseil départemental a été vital»
«Dans la Communauté Le Creusot - Montceau, on va franchir un cap dans la gestion de l’eau».
Écouter, lire, voir
> BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE > Bourgogne - Franche-Comté

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : L'épidémie de gastro-entérite au plus fort

14/03/2019 16:11Lu 2180 foisImprimer l’article
La Région est au dessus du épidémique mais le pic semble avoir été atteint.
Ce n’est pas une vague d’air chaud que montre la carte, mais une vague de cas de gastro-entérite qui balaie la Bourgogne-Franche-Comté. Le réseau de surveillance Irsan indique une hausse des cas en semaine 10 (6 au 12 mars)


Sur les sept derniers jours, à savoir du mercredi 6 au 12 mars, le réseau de surveillance Irsan note même une augmentation du nombre de cas de 0,66% et un fort taux d'incidence (316 cas pour 100 000 habitants), au-dessus du seuil épidémique (297 cas) est redescendu depuis mercredi à 306 cas.

Cliquez pour en savoir plus sur le site de l’Irsan