mercredi 23 janvier 2019

Jusqu’au 31 Janvier

Chez «MOBALPA», c’est mieux que les Soldes

Jusqu’à -70% sur une sélection de produits*

Vos Ets DELECLUSE, vous proposent aussi des Soldes avec Monsieur Meuble

Jusqu’à -50% sur une sélection de produits*

Ouverture exceptionnelle Dimanche 20 Janvier 2019 après-midi

Édito
La Présidente a choisi le réseau social, dénoncé pourtant pour la violence de ses commentaires, pour présenter ses vœux. C’est bien plus que paradoxal.
Questions à...
Président de la chambre de Commerce et d’Industrie de Saône-et-Loire, Michel Suchaut se confie dans une longue interview à creusot-infos.
Le Député de Saône-et-Loire au cours d’une conférence de presse a parlé «gilets jaunes» mais aussi fait le point sur les engagements tenus du Gouvernement. ACTUALISE
Le vice-président du Conseil Régional se confie sur le budget économie de la Bourgogne-Franche-Comté, «au service de toutes les entreprises».
Écouter, lire, voir
> BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE > Bourgogne - Franche-Comté

BOURGOGNE : Des enquêtes lancées sur l’Ecureuil roux et le Muscardin

07/11/2018 17:50Lu 948 foisImprimer l’article
Jusqu’au 30 novembre, dans le cadre de l’Observatoire de la Faune de Bourgogne (OFAB) et de l’Atlas des mammifères sauvages de Bourgogne, la Société d’histoire naturelle d’Autun (SHNA) s’intéresse de près à deux rongeurs férus de noisettes : l’écureuil roux et le muscardin. Pour mieux connaître leurs présences en Bourgogne, deux enquêtes participatives sont lancées.

Enquête sur l’écureuil roux

Sa fourrure rousse et sa queue en panache sont bien connues de tous. L’écureuil roux se rencontre dans les arbres de nos jardins, parcs, bocages, forêts… Il est moins connu, cependant, que ce dernier est un véritable ingénieur écologique. Oubliant ses réserves de nourritures, l’écureuil roux participe à disséminer les graines de nombreux arbres et à entretenir les forêts.
Une première enquête en 2017 nous a permis de récolter 325 observations d’écureuil roux sur 132 communes. A ce jour, 58% des communes bourguignonnes accueillent l’écureuil roux. Il ne serait toutefois pas surprenant que ce dernier soit bien plus présent.
Dans ce but de mieux connaître pour mieux préserver, chacun d’entre vous peut aider les spécialistes à mieux apprécier la répartition de l’écureuil roux en Bourgogne en transmettant ses observations par Internet, grâce au formulaire de saisie E-Observation sur le site faune-bourgogne.fr. Après validation par un spécialiste, les observations rejoindront une base de données régionale sur la faune sauvage : la Bourgogne Base Fauna, et participeront à l’Atlas des mammifères sauvages de Bourgogne.

Enquête sur le muscardin

Petit mammifère reconnaissable par sa petite taille, son pelage dorsal brun doré brillant et sa queue épaisse et touffue, ce petit rongeur se retrouve le plus souvent dans les lisières forestières, les haies, les taillis et les sous-bois garnis où le noisetier est abondant. Très discret, le Muscardin est un animal difficile à observer : il est noté sur seulement 30 communes bourguignonnes depuis 2010, moins de 2% des communes !
Par chance, il est facile d’identifier sa présence à l’aide de certains indices. Le plus facile à retrouver est la noisette qu’il ronge d’une manière très caractéristique : en les ouvrant, il forme un trou dont les bords sont lisses et ne laissent apparaître aucunes traces de dents à l’œil nu.
Vous avez aperçu ce petit animal, observé son nid ou trouvé une noisette qu’il a rongé ? Transmettez cette information aux spécialistes de la SHNA, accompagnée d’une photographie, grâce au formulaire E-Observations en ligne sur faune-bourgogne.fr. Il est aussi possible de nous envoyer votre collecte de noisettes susceptibles d’avoir été rongées par un Muscardin, accompagné de la date et du lieu de votre observation, à l’adresse :
Société d’histoire naturelle d’Autun, Maison du Parc 58230, Saint-Brisson.
Votre observation rejoindra la Bourgogne Base Fauna et participera à l’Atlas des mammifères sauvages de Bourgogne.


Photos :
Muscardin - ©Anthony Binet
Noisette rongée par un Muscardin - © Josselin Boireau, Groupe Mammalogique Breton
Ecureuil roux - © Ludovic Jouve