mercredi 20 novembre 2019

Réservez dès maintenant au 03.85.78.59.50

Soirée Beaujolais : Samedi 23 Novembre

Repas dînatoire et soirée musicale «Cave Men» : Vendredi 6 Décembre

Soirée de la St Sylvestre : Mardi 31 Décembre

Édito
Les cheminots qui, vendredi, ont décidé de ne pas travailler ont délibérément pris en otage les usagers. Les conséquences de ce mouvement n’étaient pas acceptables.
Questions à...
«La Bourgogne est reconnue mondialement...» déclare le Président de Paris 2024 dans une interview à creusot-infos.
Le leader de l’opposition, qui avait échoué de peu en 2014, sera bien à nouveau candidat. Sa liste et son projet seront dévoilés en janvier. Mais Charles Landre a déjà donné quelques pistes dans une interview à creusot-infos.
«Un projet neuf et des pratiques nouvelles»
«L’élection sera le statuquo ou innover»
«Il faut rendre la ville attractive»
«Les quartiers ont besoin d’une action humaine»
1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des transports, Michel Neugnot réagit au mouvement à la SNCF, revendiqué «droit de retrait» qui a privé de trains TER des milliers de voyageurs vendredi et qui s’est poursuivi…
«Tout est fait pour que la sécurité soit assurée»
«Sur un Dijon – Nevers pas question de supprimer les contrôleurs»
«Dans les Ardennes c’était un accident de la route»
«C’est un mauvais procès de dire qu’il y avait une situation d’insécurité faute de contrôleurs»
Écouter, lire, voir
> BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE > Bourgogne - Franche-Comté

ASSEMBLEE NATIONALE : Raphaël Gauvain rejoint la commission d'enquête parlementaire sur l'attentat à la Préfecture de Police

23/10/2019 10:30Lu 604 foisImprimer l’article
Communiqué :
Député de Saône-et-Loire, Raphaël Gauvain a été désigné pour siéger à la commission d’enquête parlementaire sur les événements survenus à la Préfecture de police de Paris le 3 octobre dernier. Composée de 30 députés des différents groupes politiques, elle sera présidée par Éric Ciotti (LR).
La commission d’enquête tient ce mercredi 23 octobre sa première réunion pour définir son programme de travail et d’audition pour les 6 mois à venir.
L’objectif est de faire des propositions concrètes pour élever le niveau de protection des Français, notamment sur la question des procédures de détection de la radicalisation dans un service de renseignement et la question des procédures d’habilitation des agents, qui permettent d’accéder à des informations classées.


Sur ces sujets, Raphaël Gauvain pourra apporter son expertise acquise en tant que rapporteur de la loi de lutte contre le terrorisme et en charge de son contrôle.